Étude critique du mariage entre David de l’A.T. et l’ex-femme d’Urie rapporté dans la Bible

Étude critique du mariage entre David de l’A.T. et l’ex-femme d’Urie rapporté dans la Bible

Karim al-Firanci,

écrit le 28 juillet 2010





Après avoir traité le cas du mariage entre le Prophète (sws) et l’ex-femme de Zayd ibn Haritha, Zaynab, nous voici à répondre maintenant au missile lancé par les chrétiens contre cette fausse histoire sur le Messager d’Allah (swt), par une histoire véridique (du moins, comme elle figure dans la Bible, un croyant juif ou chrétien ne peut la refuser) qui concerne le mariage de David de l’A.T. avec l’ex-femme d’Urie, Bath-Schéba.
Nous allons voir que ce qu’aurait fait le Prophète (sws), selon les histoires mensongères, vis à vis de son fils adoptif Zayd, est une histoire d’enfant de cœur comparé à cette histoire authentique, bibliquement parlant.

Il faut savoir que David de l’A.T. était sous les ordres de Dieu qui était très satisfait de lui, jusqu’au jour où David de l’A.T. selon la Bible, en
2 Samuel 11, réussit le tour de force en un épisode et quelques versets, de transgresser 3 des plus grands commandements d’un coup. Il fallait le faire comme dirait l’autre !

En effet, David de l’A.T. vit Bath-Schéba prendre un bain et tomba amoureux d’elle à cause de sa beauté [1] et commis l’adultère avec elle. Rappelons qu’elle était mariée à Urie. Il décida ensuite de tuer son mari pour se l’approprier. Il monta un coup pour le faire supprimer et après avoir réussit, épousa sa femme.


Voici le récit Biblique, inspiré par le St-Esprit, où se trouve raconté en détail cette histoire:


11.1    L'année suivante, au temps où les rois se mettaient en campagne, David envoya Joab, avec ses serviteurs et tout Israël, pour détruire les fils d'Ammon et pour assiéger Rabba. Mais David resta à Jérusalem.

11.2   Un soir, David se leva de sa couche; et, comme il se promenait sur le toit de la maison royale, il aperçut de là une femme qui se baignait, et qui était très belle de figure.

11.3   David fit demander qui était cette femme, et on lui dit: N'est-ce pas Bath Schéba, fille d'Éliam, femme d'Urie, le Héthien?

11.4   Et David envoya des gens pour la chercher. Elle vint vers lui, et il coucha avec elle. Après s'être purifiée de sa souillure, elle retourna dans sa maison.

11.5   Cette femme devint enceinte, et elle fit dire à David: Je suis enceinte.

11.6   Alors David expédia cet ordre à Joab: Envoie-moi Urie, le Héthien. Et Joab envoya Urie à David.

11.7   Urie se rendit auprès de David, qui l'interrogea sur l'état de Joab, sur l'état du peuple, et sur l'état de la guerre.

11.8   Puis David dit à Urie: Descends dans ta maison, et lave tes pieds. Urie sortit de la maison royale, et il fut suivi d'un présent du roi.

11.9   Mais Urie se coucha à la porte de la maison royale, avec tous les serviteurs de son maître, et il ne descendit point dans sa maison.

11.10 On en informa David, et on lui dit: Urie n'est pas descendu dans sa maison. Et David dit à Urie: N'arrives-tu pas de voyage? Pourquoi n'es-tu pas descendu dans ta maison?

11.11 Urie répondit à David: L'arche et Israël et Juda habitent sous des tentes, mon seigneur Joab et les serviteurs de mon seigneur campent en rase campagne, et moi j'entrerais dans ma maison pour manger et boire et pour coucher avec ma femme! Aussi vrai que tu es vivant et que ton âme est vivante, je ne ferai point cela.

11.12 David dit à Urie: Reste ici encore aujourd'hui, et demain je te renverrai. Et Urie resta à Jérusalem ce jour-là et le lendemain.

11.13 David l'invita à manger et à boire en sa présence, et il l'enivra; et le soir, Urie sortit pour se mettre sur sa couche, avec les serviteurs de son maître, mais il ne descendit point dans sa maison.

11.14 Le lendemain matin, David écrivit une lettre à Joab, et l'envoya par la main d'Urie.

11.15 Il écrivit dans cette lettre: Placez Urie au plus fort du combat, et retirez-vous de lui, afin qu'il soit frappé et qu'il meure.

11.16 Joab, en assiégeant la ville, plaça Urie à l'endroit qu'il savait défendu par de vaillants soldats.

11.17 Les hommes de la ville firent une sortie et se battirent contre Joab; plusieurs tombèrent parmi le peuple, parmi les serviteurs de David, et Urie, le Héthien, fut aussi tué.

11.18 Joab envoya un messager pour faire rapport à David de tout ce qui s'était passé dans le combat.

11.19 Il donna cet ordre au messager: Quand tu auras achevé de raconter au roi tous les détails du combat,

11.20 peut-être se mettra-t-il en fureur et te dira-t-il: Pourquoi vous êtes vous approchés de la ville pour combattre? Ne savez-vous pas qu'on lance des traits du haut de la muraille?

11.21 Qui a tué Abimélec, fils de Jerubbéscheth? n'est-ce pas une femme qui lança sur lui du haut de la muraille un morceau de meule de moulin, et n'en est-il pas mort à Thébets? Pourquoi vous êtes-vous approchés de la muraille? Alors tu diras: Ton serviteur Urie, le Héthien, est mort aussi.

11.22 Le messager partit: et, à son arrivée, il fit rapport à David de tout ce que Joab lui avait ordonné.

11.23 Le messager dit à David: Ces gens ont eu sur nous l'avantage; ils avaient fait une sortie contre nous dans les champs, et nous les avons repoussés jusqu'à l'entrée de la porte;

11.24 les archers ont tiré du haut de la muraille sur tes serviteurs, et plusieurs des serviteurs du roi ont été tués, et ton serviteur Urie, le Héthien, est mort aussi.

11.25 David dit au messager: Voici ce que tu diras à Joab: Ne sois point peiné de cette affaire, car l'épée dévore tantôt l'un, tantôt l'autre; attaque vigoureusement la ville, et renverse-la. Et toi, encourage-le!

11.26 La femme d'Urie apprit que son mari était mort, et elle pleura son mari.

11.27 Quand le deuil fut passé, David l'envoya chercher et la recueillit dans sa maison. Elle devint sa femme, et lui enfanta un fils. Ce que David avait fait déplut à l'Éternel.



Nous pouvons résumer les transgressions et le plan satanique suivi par le David biblique comme suit:

Voici les 5 derniers grands Commandements des tablettes que reçu Moïse (as):

20.13Tu ne commettras point d'assassinat.
20.14Tu ne commettras point d'adultère.
20.15Tu ne déroberas point.
20.16Tu ne porteras point de faux témoignage contre ton prochain.
20.17Tu ne convoiteras point la maison de ton prochain ; tu ne convoiteras point la femme de ton prochain, ni son serviteur, ni sa servante, ni son bœuf, ni son âne, ni aucune chose qui appartienne à ton prochain.


Note : En gras, les commandements transgressés par David de l’A.T.

3 des plus grands Commandements ont été transgressé par l’Elu de Dieu en un seul coup de Maître.

Mais nous pourrions ajouter qu’il usa de ruse, de perfidie à l’encontre de son serviteur qui l’aimait et le respectait en tant que Roi. Il utilisa le mensonge à son encontre, cherchant à le piéger plusieurs fois de suite sans atteindre son but. Il lui offrit un cadeau, il tenta de l’enivrer, il lui fit par sa propre main (miskine !) porter sa lettre de mort au général pour qu’il le fasse tuer : Il l’envoya sur le front et il mourut. Il mit sa femme enceinte en commettant l’adultère avec elle, tandis qu’elle était tranquille en prenant son bain. Il l’a fit venir de force chez lui : Viol ou pas ? Qui sait ? Ce n’est pas indiqué dans le texte.
Usa t-il de persuasion diabolique, de force ou autre ? En tout cas, il chagrina cette femme qui aimait son mari puisqu’elle le pleura lorsqu’elle apprit sa mort. Puis, même après cela, David de l'A.T. ne lâcha pas le "Lham" (le morceau de viande), il la fait venir dans sa maison et l’épousa. La Bible Annotée dit que David de l’A.T. usa de son autorité pour tromper un fidèle serviteur, ce qui est moche :

“Pour se défaire d'Urie, il se sert du dévouement et de la vaillance de ce fidèle serviteur et abuse indignement de son autorité royale”
Bible annotée sur 2 Samuel 11,14-18


Au chapitre 12 de Samuel, l’Eternel reprocha simplement son acte à David de l’A.T. et lui a évité la peine de mort alors que c’était la peine légale pour avoir transgresser ne serait-ce un des commandements divins ! Le Dieu de la Bible (qui n’est autre que Jésus du N.T.) pratiquerait-Il le deux poids deux mesures ?  

Et ce n’est pas tout, la pauvre femme Bath-Schéba n’a pas fini de souffrir, l’Eternel frappa de mort l’enfant qui est né d’elle comme punition. Une grossesse complète inutile, un accouchement, un amour entre une mère et son bébé naturel et puis ... l’enfant meurt sur ordre de Dieu (de Jésus du N.T.) qui lui infligea une maladie. Une fois encore, elle fut attristée. Pauvre Femme !!!

Ce passage biblique est CATASTROPHIQUE !!!


Que retenir de ce passage biblique. L’oeuvre du diable à l’état pure, c’est surement le passage biblique où sont réunit en si peu de versets autant de perversion. C’est pourtant le Roi d’Israël, celui que Dieu met à sa droite une fois mort ! Certes, cela déplut à l’Eternel, mais une question se pose: Pourquoi n’est-il pas châtié par Celui-ci ? En effet, il méritait la peine de mort pour plusieurs transgression. Ce serait le tribunal américain, il aurait écoper d’une double ou triple peine à perpétuité. Mais non, rien, cela déplut à l’Eternel seulement ! Pourquoi ce parti prix ? Parce qu’il est Roi ? Ce serait un croyant ordinaire, il aurait subit la lapidation, pourquoi pas David du N.T. qui était dans un état de corruption des plus bas à l'échelle humaine ?

Pour conclure, David du N.T. ne fut pas punit, il transgressa la Loi en plusieurs endroits et causa du tort à un couple.
Les chrétiens devraient regarder leur propre texte avant de s’attaquer à ceux de l’Islam dont en plus ils n’ont aucune science pour distinguer le vrai du faux.

« Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l'œil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? » (Luc 6,41)

Le plus fascinant et le plus jouissif est que l’histoire de David, Urie et Bath-Schéba est biblique et donc authentique puisque révélée par Dieu ou l’Esprit Saint, tandis que l’histoire de Muhammad (sws), Zayd et Zaynab est basée sur des rapports mensongers.



Wa Allahou a’lem - Dieu sait mieux ce qu’il en est !





Notes
[1] Cette histoire rappelle étrangement l’histoire mensongère de Zaynab et du Prophète (sws) et on pourrait se demander s’il n’y a pas une base entre les deux récits, récits qui aurait été modelé sur cet épisode biblique, car dans les deux récits il s’agit d’une femme qui a une belle figure, un beau visage

Comments