Accueil‎ > ‎Christianisme‎ > ‎Bible‎ > ‎

Alerte rouge !!! La Bible est-elle la Parole de Dieu ?


Au Nom de Dieu, Clément et Miséricordieux
« …Et que la paix soit sur quiconque suit le droit chemin ! »
Saint-Coran, Sourate 20 Verset 47




Avant de commencer je prononcerai l’invocation de Moise(que la paix de Dieu soit sur lui) :

« 
Seigneur, ouvre-moi ma poitrine, et facilite ma mission, et dénoue un nœud en ma langue, afin qu'ils comprennent mes paroles »
Saint-Coran, Sourate 20 Versets 25 à 28





Puisque rien ne peut dépasser le poids de l’Ecriture Divine, selon l’enseignement de Paul en 2 Timothée 3,16 qui déclare que:
« Toute Écriture (sacrée) est inspirée de Dieu » Nous pouvons nous en remettre à cette affirmation qui repose sur un principe fondamental qui est l’authenticité Divine d’un écrit présenté comme tel. Le Coran est assez clair sur ce point dans la Sourate 4,82 où il est rappelé qu’un texte Divin « S'il provenait d'un autre qu'Allah, ils y trouveraient certes maintes contradictions! ». Mais ce point n’est pas le sujet principal de ce nouveau défi lancé aux chrétiens. Il est désormais demandé à ces croyants, s’ils sont sincères dans leur foi, de nous répondre à une seule petite question (divisée en 4 points / sous sections) qui sera un véritable challenge pour eux.

Quelle Bible est la réelle et seule Parole de Dieu authentique qui soit ?

Pour ce faire, nous nous appuierons sur le témoignage et la règle du livre de l’Apocalypse chapitre 22,18 : « Je le déclare à quiconque entend les paroles de la prophétie de ce livre : Si quelqu'un y ajoute quelque chose, Dieu le frappera des fléaux décrits dans ce livre et si quelqu'un retranche quelque chose des paroles du livre de cette prophétie, Dieu retranchera sa part de l'arbre de la vie et de la ville sainte, décrits dans ce livre." Certains peuvent objecter qu’il ne s’agit que du livre de l’Apocalypse, mais la règle logique veut que nous l'appliquions à chacun des livres Bibliques, puisque rappelons le, les chrétiens aiment signaler à leurs opposants que la Bible se lit entièrement; Que l'on ne peut pas prendre un verset et le séparer du reste.

Nous voyons qu’à travers ce verset, on ne peut n’y ajouter ni retrancher ne serait-ce qu’un iota du texte, sous peine de finir en Enfer et ne plus figurer sur le livre de Vie.
Bien évidemment, chaque croyant se doit de croire cela, sinon chacun œuvrerait comme bon lui semble pour toucher ou retoucher le texte dit Divin et en faire ce qu’il veut pour le faire concorder à ses passions. Nous allons citer 4 points / questions qui peuvent soulever le dilemme chrétien et mettre de l’embarrât dans les consciences afin d’éveiller les cœurs fermés inch’Allah. Suivant le cheminement d’Apocalypse 22,18, présentons notre problématique très corsée à nos frères :

1/ Quel texte est la Parole de Dieu authentique, le texte Majoritaire ou le texte Minoritaire ?


(Pour ceux qui ne le savent pas, « le texte Majoritaire » (ou texte Reçu) est basé sur les anciens Manuscrits et fut suivit jusqu’au 19ème siècles par tout le monde (bien qu’il reste encore des bibles basées sur ce texte en circulation), jusqu’à l’arrivée de la découverte de nouveaux Manuscrits encore plus antérieurs appelés « le texte Minoritaire »)

Voici un échantillon des différences entre ces deux corpus qui se comptent par milliers:

- Matthieu 28: 9

TR.
"Mais comme elles allaient pour l'annoncer à ses disciples, voici Jésus qui vint au-devant d'elles, et..."
TM.
"Et voici, Jésus vint à leur rencontre, et..."

- Marc 6: 11

TR.
" ... secouez la poussière de vos pieds en témoignage contre eux. Je vous dis en vérité que ceux de Sodome et de Gomorrhe seront traités mains rigoureusement au jour du jugement que cette ville-là."
TM
. " ... secouez la poussière de vos pieds, afin que cela leur serve de témoignage."

- Marc 7: 8

TR
. "Car en abandonnant le commandement de Dieu, vous observez la tradition des hommes, lavant les pots et les coupes, et faisant beaucoup d'autres choses semblables."
TM
. "Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes."

- Marc 9: 44

TR.
"Où leur ver ne meurt point, et où le feu ne s'éteint point"
TM
. (Ce verset est enlevé au complet)

- Marc 9: 46

TR
. "Où leur ver ne meurt point, et où le feu ne s'éteint point."

TM
. (Ce verset est enlevé au complet)

- Luc 1: 28

TR.
" ... Je te salue, toi qui es reçue en grâce la Seigneur est avec toi; tu es bénie entre les femmes."
TM
. "... Je te salue, toi à qui une grâce a été faite; le Seigneur est avec toi."


Voici en bref l'explication de ce qu'est le texte Majoritaire (dit Texte Reçu):

* Le Texte Reçu compose pour la grande majorité (90 %) des plus de 5000 manuscrits grecs existants. C'est pourquoi on l'appelle aussi le Texte majoritaire.


* Le Texte Reçu n'a pas subi les retraits, les ajouts et les modifications que l'on retrouve dans le Texte minoritaire.


* Le Texte Reçu sert de base aux premières versions de la Bible: Peschitto (150 apr. J.-C.) *

* Ancien Vulgate Latin
(157 apr. J.-C.), Bible Italique (157 apr. J.-C.), etc. Ces Bibles ont été élaborées quelque 200 ans avant les manuscrits minoritaires d'Égypte favorisés par l'Église romaine.

* Le Texte Reçu adopte la grande majorité des plus de 86 000 citations provenant du texte sacré rédigé par les pères de l'Église.

* Le Texte Reçu n'est pas corrompu par la philosophie égyptienne. .

* Le Texte Reçu était et est toujours l'ennemi de l'Église romaine.


Voici en bref l'explication du texte Minoritaire (fait par la critique textuelle moderne):


* Les Textes Minoritaires étaient le fruit du travail de scribes égyptiens

* Les Textes Minoritaires regorgent de modifications; souvent, un simple manuscrit a été modifié par de nombreux scribes sur une période de plusieurs années : c'est une chose que les prêtres Aaroniques et les Massorètes n'auraient jamais tolérée pour la transcription des Écritures saintes.

* Les Textes Minoritaires omettent environ 200 versets des textes sacrés. C'est l'équivalent de la première et seconde épîtres de Pierre.


Voici maintenant quelques Bibles bien connues qui se basent sur le texte Majoritaire Reçu:


- Bible annotée Neuchâtel


- Bible Ostervald
- Bible Martin 1744

-
Bible d'Olivétan

-
Bible de Castellion - Bible de l'Epée

-
Bible de Genève

- Etc... Comme la Bible américaine mondialement connue, la célèbre "King James" qui elle aussi se base sur ce texte.

Voici maintenant quelques Bibles bien connues qui se basent sur le texte Minoritaire (l'édition de Westcott et hort*)


(* Westcott et Hort sont deux critiques du 19ème siècle qui ont (nettoyer) et corriger les erreurs du texte Reçu (selon eux et leurs partisans) en se basant sur les grands onciaux grecs (Codex Sinaïticus, Vaticanus etc...) et ont dit que la Bible qui fit surgir la Réforme Protestante fut un texte corrompu contenant environ 6000 erreurs!!!!!!! Subhanallah!)

- Bible Louis Segond et Nouvelle Bible Segond - Bible TOB - Bible Osty

-
Bible du Semeur - Bible Crampon

-
Bible de Chouraqui - Bible du Nouveau Monde (Témoins de Jéhovah) - Bible de Jérusalem

-
Bible Scofield

-
Bible Darby

-
Etc... Comme les Bibles américaines(Rsv, Niv etc....)

Voici le témoignage important de Barry Burton qui écrit :


« Le Sinaiticus est un manuscrit découvert par un certain M. Tischendorf en 1844, dans un tas d'ordures du monastère Sainte-Catherine, près du mont Sinaï. Il contient presque tout le Nouveau Testament en plus d'y ajouter le Berger d'Hermas et l'Épître de Barnabas. Un examen du manuscrit a prouvé que ce dernier était très peu fiable. John William Burgon a passé des années à étudier chaque manuscrit disponible du Nouveau Testament. À propos de Sinaïticus, il écrit: « À plusieurs occasions, on a retiré sans précaution 10, 20, 30, 40 mots. Des lettres, des mots et même des phrases complètes ont souvent été écrites deux fois, ou encore commencées pour être aussitôt annulées; cette erreur grotesque par laquelle une clause est omise parce qu'elle se termine par les mêmes mots que la clause précédente, ne survient pas moins que 115 fois dans le Nouveau Testament. »

(Ce qui signifie tout de même qu'avant 1844 les chrétiens n'avaient pas la vrai Parole de Dieu authentique, qu'il aurait fallut attendre cette découverte dans les poubelles d'un monastère pour découvrir les erreurs de la Bible et enfin éclairer la Parole de Dieu authentique !) Il continue :

« En plus de tout cela, on a omis 237 mots, 452 paragraphes et 748 phrases entières des Évangiles seulement. Le Vaticanus était à la disposition des traducteurs de la bible "King James" (américaine) qui ne l'ont pas utilisé, puisqu'ils le savaient non fiable. »

Mais voici aussile constat établi par le révérend D. A. White, qui écrit ce qui suit (en page 41 de son livre "Defending the King James Bible"): 

 " Le texte de Westcott et Hort modifie le Texte Reçu en plus de 5 600 endroits… Mon compte personnel remonte au 2 août 1984 et, au moyen du NOUVEAU TESTAMENT GREC de Scrivener, j'ai relevé 5 604 modifications apportées au Texte reçu par Westcott et Hort dans leur Nouveau Testament grec. De ces 5 604 modifications, j'ai noté:

1 952 omissions (35 %),
467 ajouts (8 %)
3 185 modifications (57 %).

À ces 5 604 endroits où on notait des modifications, on avait ajouté 4 366 mots, ce qui porte à 9 970 le nombre de mots grecs. C'est donc dire que dans un texte grec de 647 pages (p. ex., le texte de Scrivener), cela représente en moyenne des modifications à 15,4 mots par page du Texte Reçu." 

  Nous n’accordons aucune supériorité aux 2 partis, mais le constat est là et accablant concernant les textes Bibliques. Nous pouvons réitérer notre question qui est très déterminante puisque selon la réponse (à la lumière d’Apocalypse 22,18), pendant 19 siècles les chrétiens ont eut une Bible corrompue et iront en Enfer pour l’avoir dénaturer ou bien les Bibles modernes et ceux qui les suivent finiront au fond de la Géhenne pour avoir perverti la Parole de Dieu. Quel problématique frissonnante !

Quel texte est la Parole de Dieu authentique, le texte Majoritaire ou le texte Minoritaire ?

2/ Quelle version de la Bible est authentique parmi celles qui existent ?

Nous ne présenterons qu’un exemple parmi beaucoup pour aller droit au but et toujours selon l’enseignement d’Apocalypse 22,18 :
Hormis la différence du texte Majoritaire et Minoritaire qui persiste, comparons plusieurs Bibles actuellement sur le marché, pour voir si les chrétiens ont toujours maintenu cette règle du dernier livre de la Bible : Pour les lecteurs et croyants qui achèteraient « la Bible de Jérusalem édition du Cerf 1998 » par exemple, et bien en Marc 16,9-20, le texte reste le même sans aucune note, ni dans l’introduction des évangiles, ni en bas de page. Il ne comporte pas non plus de parenthèses et ce lecteur qui pense acheter une Bible authentique, lit ces mots comme faisant parti du texte original. Prenons « la Bible Thomson édition Vida 2009 », qui pourtant n’est pas une Bible annotée mais qui signale tout de même les problèmes scripturaires, il est curieux d’y trouver des parenthèses entre ces versets de Marc et une note de bas de page indiquant que « ces versets ne trouvent pas dans tous les Manuscrits » et « la Bible TOB éditions du Cerf 2004 » va encore plus loin disant « que pour les meilleurs Manuscrits, l’évangile de Marc se termine en 16,8 ».

Autrement dit ces versets sont des ajouts ultérieurs. Le lecteur qui n’a pas connaissance de cela les prendra pour véridiques tandis que la vérité est tout autre. Quelle déception pour ce croyant sincère ! Il existe un nombre incroyable de différences non mentionnées comme celle-ci qui montrent la fausseté de certaines Bibles qui sont en vente un peu partout. Nous sommes en France un pays très développé, mais imaginez un pays qui n’a pas accès à un enseignement sérieux, en fait il ne vivra que dans un mensonge manifeste sans s’en rendre compte. Nous pouvons donc réitérer notre question :


Quelle version de la Bible est authentique parmi celles qui existent
? La réponse est importante puisque les croyants qui suivent ce genre de Bible iront en Enfer ayant introduit des versets dans la Bible qui n’y existaient pas à l’origine. Les notes de pages sont au moins honnêtes de la corruption textuelle effectuée dans une époque reculée et toujours d’actualité dans le texte Biblique.

3/ Lequel de ces 2 textes est-il l’authentique Parole Divine : le TM (Texte Massorétique) ou la LXX (Septante) ?

La Septante (LXX) était la base (ainsi qu’un texte Proto-Massorétique) des auteurs du Nouveau Testament et fut largement utiliser par les premiers chrétiens. Les Bibles en générale se basent sur le texte de la LXX et le texte Massorétique pour établir leur texte intégral et les traducteurs doivent choisir entre les 2 textes pour mettre un verset. Mais lequel des 2 est la Parole de Dieu vu qu’ils contiennent des milliers de divergences entre eux, dont voici les plus grosses :


- La LXX contient un Psaume supplémentaire

- Le Texte Hébraïque intercale 15 versets de plus en Ecclésiastique chapitre 51 entre le verset 12 et 13


- La LXX ajoute 24 versets au livre 1 Rois chapitre 12 à partir du verset 24


- Le TM en Genèse 4,8 est corrompu puisqu’il est dit ceci : « Caïn dit à son frère(??????). Et lorsqu’ils furent arrivés dans les champs… » La LXX ajoute là où il demeure une lacune dans le texte massorétique et où il manque un verset : « Allons dans les champs » entre les deux phrases.

Ce qui permet aux traducteurs Bibliques de combiner les 2 ou de corriger le TM pour ne pas avoir la leçon faussée dans les Bibles en vente. Mais les juifs ont dans leurs écrits cette lacune parmi beaucoup qu’il serait fastidieux de citer.
- Etc… Nous pouvons réitérer notre question dont la réponse est plus qu’importante puisque les 2 ne peuvent être authentiquement Divin :

Lequel de ces 2 textes est-il l’authentique Parole Divine : le TM (Texte Massorétique) ou la LXX (Septante) ?

4/ Quel Canon est le véritable Canon authentique ?

Parmi ces différents Canons qui existaient et dont certains existent toujours, nous voudrions que le chrétien nous éclair sur l’authenticité de chacun et lequel bien sure est le seul et véritable Canon Divin préservé par le Saint Esprit :

Canon Catholique, Protestant, Orthodoxe, Syriaque (Peshitta), Vulgate, Septante, Slavon ou Ethiopien (nous pourrions ajouter le Canon de Muratori et encore bien d’autres..).
Voici les différences qu’offrent ces différents Canons et il est logique qu’un seul ne peut être d’origine Divine :

-Les livres Baruch, Bel et le dragon (Daniel grec 14), l’Ecclésiastique (ou Siracide), Hénoch, Esdras 3, Esdras 4, le livre des Jubilés, Judith, la lettre de Jérémie, 1, 2, 3 et 4 Macchabées, la prière de Manassé, les Psaumes de Salomon, Sagesse de Salomon, Suzanne (Daniel grec 13) et Tobie
, ne font pas partis du Canon Protestant.

-Les livres Hénoch, le livre des Jubilés, 3 et 4 Macchabées, la prière de Manassé et les Psaumes de Salomon, ne font pas partis du Canon Catholique
mais il contient tous les autres livres qui restent indiqués ci-dessus.

-
Les livres Esdras 4, le livre des Jubilés, Hénoch et la lettre de Jérémie, ne font pas partis de la Septante(LXX), mais elle contient tous les autres livres qui restent indiqués au-dessus.

-
Les livres Bel et le dragon, Hénoch, le livre des Jubilés, 3 et 4 Macchabées, la prière de Manassé, Suzanne (Daniel grec 13)… ne font pas partis du Canon Ethiopien

-
Les livres Hénoch, Esdras 3, Esdras 4, le livre des Jubilés, 4 Macchabées, la prière de Manassé, Suzanne (Daniel grec 13)…ne font pas partis du Canon Syriaque

-
Les livres Bel et le dragon, Hénoch, le livre des Jubilés, les Psaumes de Salomon et 4 Macchabées, ne font pas partis du Canon Slavon

-
ETC (le Canon Orthodoxe suit celui du texte grec de la Septante) Puisqu’il ne peut y avoir qu’un seul Canon authentique, les autres sont à rejeter comme non Divin puisqu’ils ont ajoutés ou retrancher des livres à la Parole de Dieu. Nous pouvons réitérer notre question :


Quel Canon est le véritable Canon authentique ?

Terminons par un petit assortiments de problèmes qui sera notre conclusion
: 
  - Quelle Bible acheter ? La version Protestante, Catholique ou Orthodoxe ? Quelle est la véritable Parole de Dieu puisqu’aucune ne contient le même nombre de livres ou de versets que les autres ? La réponse fera que les 2 autres groupes seront condamnés… Toutes les Bibles non expurgées des versets ajoutés sont elles authentiques ou non ? Lorsqu’un verset est déclaré inauthentique, il doit être retiré normalement. Pourtant les traducteurs Bibliques les laissent dans le texte pour la plupart (et / ou ne mettent que des notes de bas de pages). Voici ces versets qui devraient être hors des Bibles :


Matthieu 12.47
Matthieu 17.21
Matthieu 18.11
Matthieu 20.16
Matthieu 21.44
Matthieu 23.13
Marc 7.16
Marc 9.43
Marc 9.49
Marc 11.26
Marc 15.28
Marc 16.9-20
Luc 22.43-44
Luc 23.18
Luc 23.34
Luc 24.6
Luc 24.12
Luc 24.40
Jean 5.3-4
Jean 7.53-8.11
Jean 12.8
Jean 13.1
Jean 14.31
Jean chapitre 21
Jean 21.24-25
Actes 8.37
Actes 24.6-7
Actes 28.29
Romains 5.7
Romains 11.6
Romains 14.15
Romains 16.24
1 Jean 5.8


Toutes les Bibles du monde contiennent ces versets. Comment régler ce problème à la lumière d’Apocalypse 22,18 ? - Que faire des près d’1 million de variantes (selon le grand savant Kennicott) entre les Manuscrits disponibles ? Qui dit variantes dit retouches de textes et donc l’Enfer selon le livre de l’Apocalypse.

En voici un échantillon
:

- Jean 1,34

 « Et j'ai vu, et j'ai rendu témoignage qu'il est le Fils de Dieu. » Un papyrus récemment trouvé (le p106) datant du début du 3ème siècle ne comporte pas les mots « fils de Dieu » mais « élu de Dieu » , idem dans le p5 et le Codex Sinaïticus (le seul Manuscrit grec datant d'avant le 8ème siècle qui contient les 27 livres du nouveau testament). Nous pouvons aussi trouvé « élu » dans quelques autres anciens Manuscrits . Ce qui est clair c'est que les scribes venus plus tard on altéré le texte en insérant « fils de Dieu » au lieu de « élu de Dieu » pour faire croire que Jean-Baptiste(as) témoignait que Jésus(as) était le fils de Dieu .

- Marc 1,1

 « Commencement de l'Évangile de Jésus Christ, Fils de Dieu », le Codex Sinaïticus ne contient pas le terme « fils de Dieu » il est clair qu'il y eut une altération quelque part.

- Luc 23,53

 Aujourd’hui nous pouvons lire en Luc 23,53 que Jésus(as) a été placé dans une tombe « où personne n'avait encore été mis. » juste pour être sur que personne ne viendra dire que quelqu'un a volé son corps. Quelques scribes ont ajouté « et le déposa dans un sépulcre taillé dans le roc »

- Luc 24,40

 Le Codex Bezae et beaucoup d'autres anciens textes latins n'incluent pas Luc 24,40 « Et en disant cela, il leur montra ses mains et ses pieds. »

- Luc 24,3
CODEX Bezae et la plupart des textes latins ne contiennent pas la phrase « le seigneur jésus » dans « ils n'ont pas trouvé le corps ». « Le seigneur jésus » est un ajout.

- Luc 24,6 

Le codex Bezae et la majorité des autres textes latins n'incluent pas la phrase de Luc 24,6 « Il n'est point ici, mais il est ressuscité ».


Les chrétiens ne se rendent pas compte de la difficulté dans laquelle ils sont.

- Quel texte des Actes des Apôtres est le véritable inspiré de Dieu, le texte Occidental ou le texte Oriental ?

Voici les différences qu’ils contiennent et les avis sont très partagés quant à savoir lequel est l’authentique (plusieurs hypothèses ont été émises) : (ce recensement fut établit par
E. Delebecque dans son livre Les deux Actes des apôtres, préfacé par le R.P Ceslas Spicq, en 1986) 

  -325 versets identiques sur 1007 au total 
  -681 changements 
  -525 additions 
  -162 suppressions 

  L’un des 2 est à éliminer et ceux qui l’ont suivit sont en Enfer selon Apocalypse 22,18. Certains livres ne furent canonisé et reconnu comme authentique, que plusieurs siècles après leurs mises à l’écrit. Les chrétiens qui les ont éliminé sont donc en Enfer selon l’Apocalypse (qui lui-même est le dernier livre canonisé en 397 seulement).

Voici une autre citation du livre de cheikh Rahmatullah al-Hindi « Manifestation de la vérité », qui fait une recension des propos de savants chrétiens de son époque (1860), l'âge distingué de l'éveil critique de la Bible : (rappelons que ces vues n'ont pas changées depuis et nous sommes en 2009) :


« L'Epître aux Hébreux, la 2ème Epître de Pierre, la 2ème et la 3ème de Jean, l'Epître de Jacques, celle de Jude, l'Apocalypse de Jean, et quelques passages de la 1ère Epître de Jean, ont été attribués, sans preuve, aux Apôtres et étaient considérés comme douteux jusqu'en 363. Les susdits passages de l'Epître de Jean sont encore tenus pour interpolés par les critiques les plus distingués de notre époque, comme nous le verrons plus loin ; et tous ces divers écrits ne se trouvent pas dans la traduction syriaque. Toutes les Eglises de l'Arabie ont rejeté la 2ème Epître de Jude, et l'Apocalypse ; l'Eglise Syriaque aussi a constamment refusé de les reconnaître, comme on le verra par ce qui suit. On lit dans Horne (vol. 11. p. 206, éd. de 1822) : "On ne trouve pas dans la traduction syriaque la 2ème Epître de Pierre, l'Epître de Jude, la 2ème et la 3e Epître de Jean, et l'Apocalypse de Jean. Il manque également dans cette traduction, les versets 2 à l l du 8e chap. de l'Evangile de Jean et le 7e verset du 5e chap. de la 1ère Epître de Jean".


Le traducteur syrien doit avoir omis tous ces livres parce qu'ils ne lui semblaient pas assez authentiques.

Ward dit (p. 37) : "Rogers, l'un des théologiens protestants les plus distingués, nous donne les noms de plusieurs savants qui rejettent comme apocryphes les livres suivants : l'Epître aux Hébreux, l'Epître de Jacques, la 2ème et la 3e Epître de Jean, l'Epître de Jude, et l' Apocalypse de Jean. Le docteur Bliss dit également que jusqu'au temps d'Eusèbe les livres n'étaient pas tous considérés comme authentiques et soutient que l'Epître de Jacques, celle de Jude, la 2ème Epître de Pierre, la 2ème et la 3e de Jean, ne sont pas de ces Apôtres. L'Epître aux Hébreux resta longtemps douteuse. Les Eglises syriaques n'ont jamais voulu reconnaître ces livres, et les Eglises d'Arabie ont suivi leur exemple".

Lardner dit dans le 4ème volume de ses œuvres (p. 175- . "
Cyrille et l'Eglise de Jérusalem de son temps ne reconnaissent pas l'Apocalypse de Jean et le nom de ce livre ne se trouve pas dans le catalogue des livres canoniques écrit par lui".

Le même auteur dit (loc. cit. p. 323) : "
L'Apocalypse de Jean ne se trouve pas dans l'ancienne version syriaque ; ni Bar-Hebraeus, ni Jacques d'Edesse, n'ont écrit de commentaire sur ce livre". Et Ebedjésu omit de son catalogue la 2ème Epître de Pierre, la 2ème et la 3e de Jean, l'Epître de Jude, et l' Apocalypse de Jean ; et c' est là aussi l'opinion des Syriens".


Le Catholic Herald (vol. VII. p. 206, ann. 1844) dit : "Rose dit (p. 161) que
plusieurs théologiens protestants n'admettent pas l'authenticité de l'Apocalypse de Jean, et le Professeur Ewald a prouvé, d'une manière irréfutable, que l'Evangile de Jean, les Epîtres et l'Apocalypse, ne peuvent pas être du même auteur". 
 »




Ces livres étaient considérés comme non authentiques jusqu’à un âge très avancé et ne furent canonisé qu’au fur et à mesure des Conciles. Nous pouvons réitérer pour finir notre question principale :
Quelle Bible est la réelle et seule Parole de Dieu authentique qui soit ?


Wa Allahou a’lem, ‘Abdoul-Karim al-Fransawy dixit Walahi 
Comments