Accueil‎ > ‎Christianisme‎ > ‎Bible‎ > ‎

Réponse à l'article de facealislam sur les "Multiples versions de la Bible"


Au Nom de Dieu, Clément et Miséricordieux
« …Et que la paix soit sur quiconque suit le droit chemin ! »
Saint-Coran, Sourate 20 Verset 47




Avant de commencer je prononcerai l’invocation de Moise(que la paix de Dieu soit sur lui) :

« 
Seigneur, ouvre-moi ma poitrine, et facilite ma mission, et dénoue un nœud en ma langue, afin qu'ils comprennent mes paroles »
Saint-Coran, Sourate 20 Versets 25 à 28


--------------------------------------------------------------

SOMMAIRE

--------------------------------------------------------------

 

I – L’article de facealislam

II – Introduction
III – Florilège de versets trafiqués
IV – Quel canon biblique ?
V – Les Textes du Nouveau Testament
VI – La Bible Hébraïque ou la Septante ?
VII – Le texte Majoritaire ou le texte Minoritaire ?
VIII – Les Bibles françaises
IX – Les variantes se trouvent aussi dans les manuscrits
X – Suite de la réponse de facealislam
XI – Suite de notre réponse à facealislam
XII – Rappels historiques et Questions de logique
XIII – La conclusion de facealislam et notre conclusion



 --------------------------------------------------------------

 

I – L’article de facealislam

 

Le site internet facealislam a essayé d’écrire un article pour justifier les multiples versions de la Bible. Voici le gros de l’article en question.

 

________________________________________

La vérité, est qu'il s'agit de traductions de Bible, pas de versions de Bible. Cela dit, notons que plusieurs n'ont pas connaissances des diverses significations du mot "version".

 

Le mot "version", spécialement lorsqu'il se rapporte à la Bible, signifie "traduction". Par exemple lorsque nous entendons parler de la "Version King James", il ne s'agit pas d'une Bible différente des autres, il s'agit d'une traduction, celle effectuée par King James.

 

Le dictionnaire Petit Robert dit à ce propos:

Version [vDYsjT] n. f. 

• 1548; lat. médiév. versio, de vertere « tourner, retourner » 
 

1¨ Traduction
 (d'un texte ancien ou officiel). Les versions de la Bible (version des Septante, en grec). La Vulgate, version latine de la Bible.

Spécialt (1718) Cour. Exercice scolaire de traduction d'un texte d'une langue étrangère dans la langue de l'élève, de l'étudiant (opposé à thème). Version latine, allemande, traduction du latin, de l'allemand. Faire une version, aimer la version. « Une heureuse interprétation, qui donnait à notre version une allure bien française » (Larbaud).

La version est donc une traduction.

 

Les musulmans ont des centaines de versions de traductions du Coran, cela signifie t'il qu'il y a des centaines de Coran différent ? La réponse est non, il en est de la même manière au sujet de la Bible, ce n'est pas parce qu'il y a différentes versions de traduction de la Bible, qu'il y a plusieurs Bible.

 

En anglais, parmi les plusieurs traductions du Coran, on peut compter celle-ci:



M.H. Shakir
Abdullah Yusuf Ali
Maulvi Sher Ali
Dr. Muhsin Khan and Dr. M. Taqi-ud-Din Al-Hilali
Marmaduke Pickthall
Dr. T.B.Irving
Dr. Zohurul Hoque
Fazlollah Nikayin
E.H. Palmer
Muhammad Sarwar
Muhammad Asad

 

S'agit t'il de différents Corans, ou de différentes traductions du Coran? Si l'on suit la même logique tenue au sujet de la Bible, il s'agit de différents Corans.

 

Mohammed Mahieddine pose également des questions, au sujet de la Bible Roi James:

 

Si la Bible est la Parole de Dieu comme vous le dites alors pourquoi un être humain comme le roi James, 700 ans ou plus après Jésus vint réviser la bible? Est-ce que la Parole de Dieu est révisable? Est ce Dieu s’est trompé pour qu'un être dans ce bas monde qui a besoin de manger, de boire, de se reproduire, d’aller au toilette pour faire ses besoins, corrige et révise la Parole de Dieu ?

 

D'abord nous devons clarifier, que celle-ci n'est pas venue 700 ans après J.C, plutôt elle est de 1611 ans après J.C.

 

Et pour répondre, il ne s'agit pas d'une nouvelle Bible, mais simplement d'une traduction en anglais de la Bible. Toutes les traductions du Coran énumérées ci haut, sont du 20ième siècle, doit t'on comprendre qu'il y a eu de nouveau Coran au 20ième siècle, ou comprendre qu'au 20ième siècle, diverses traductions du Coran ont été produit ?

 

Ensuite Mohammed Mahieddine, affirme que l'on révise la Bible, encore il s'agit de révision par rapport aux traductions. Les révisions ont pour but d'améliorer les traductions déjà existante. Chacun sait qu'une traduction n'est pas parfaite. La révision permet de corriger certaines erreurs de traduction qui ont pu être commise. Cela n'a rien à faire, avec l'intégrité de la Bible en langue originel.

 

Les traductions du Coran aussi sont révisées, exemple avec la traduction d'Hamidullah:

 

La traduction en français a été réalisée par le professeur Mouhammad Hamidullah (Paris, France), que Dieu le préserve. Elle a été REVISEE et éditée par la présidence générale des directions des recherches scientifiques islamiques, de l'ifta, de la prédication et de l'orientation religieuse (Riyad, Arabie Saoudite) puis publiée en 1990 sous le titre "Le Saint Coran et la traduction en langue française du sens de ses versets". Source

 

La traduction de Hazrat Moulana Cassim Sema Sahib, a été révisée:

 

As we may be well aware that at times to get the correct translation and then the understanding of the Arabic text into Zulu can be very difficult. Hence, some inaccuracies of the original translation were later detected and subsequently the entire translation was REVISED with a fine comb. Source

 

La traduction de Yusuf Ali, a été révisée:

 

Ali, Abdullah Yusuf. The Meaning of the Holy Qur'an. NEW EDITION W/ REVISED Translation. Source

 

Mohammed Mahieddine, fait également une erreur (sûrement involontaire), en citant la "version Luc":

 

combien de version de rois James, Luc

 

Nous devons signaler qu'une telle traduction n'existe tout simplement pas (peut-être, y a t'il confusion avec l'évangile de Luc)

 

Mohammed Mahieddine, réclame encore que ces différentes versions ne sont pas identiques. C'est exact, mais c'est parce qu'il s'agit de traduction, il est normal que les traductions ne soient pas les mêmes, sinon qu'elle serait le but qu'il y ait plusieurs traductions, si c'est pour qu'elles soient mot à mot identiques ? Et le fait que les traductions de la Bible ne soient pas identiques, c'est aussi le cas pour les traductions du Coran.

 

Exemple en comparant diverses traductions du Coran, de la Sourate 1:1

 

Pickthall

In the name of Allah, the Beneficent, the Merciful.

Yusuf Ali

In the name of God, Most Gracious, Most Merciful.

Shakir

In the name of Allah, the Beneficent, the Merciful.

Sher Ali

In the name of ALLAH, the Gracious, the Merciful.

Khalifa

In the name of GOD, Most Gracious, Most Merciful.

Palmer

¶ IN the name of the merciful and compassionate God.

Sale

In the name of the most merciful God.

Rodwell

In the Name of God, the Compassionate, the Merciful

 

Ces traductions anglaises du Coran diffèrent entre elles. Elles ne sont pas identiques, cela signifie t'il qu'il existe des Corans différents des uns des autres?

 

Pour finir, nous devons signaler l'existence de la Bible catholique, qui contient des livres apocryphes en plus du Canon de l'Ancien Testament.

 

Source : http://facealislam.free.fr/reponse_mohammed2.html

________________________________________

 

II Introduction

 

L’argumentation de facealislam est boiteuse et tendancieuse. Il essaie de nous faire croire que les versions de la Bible ne sont que des révisions d’un même et unique texte grec tout comme les traductions du Coran ne sont que des révisions d’un même et unique texte arabe.

 

Facealislam insinue que la « Bible King James Version» est la même que les autres bibles. Et bien nous allons lui prouver le contraire en lui demandant de répondre à cette liste de versets.

Les versets présentés ici et se trouvant dans la King James présentent l’intérêt suivant : soit des bouts des dits versets ont été supprimés soit le verset a complètement disparu !

Laissons place à la démonstration.

 

III – Florilège de versets trafiqués

 

Note : La Bible Ostervald est représentée par l'abréviation OSV et se base sur les mêmes manuscrits que la King James, tandis que celle de Segond est représenté NEG et se base sur le Texte Minoritaire, c’est-à-dire sur les dernier manuscrits retrouvés et les plus anciens existant pour le moment (ce qui est en gras est ce qui n'existe pas dans les versions modernes basées sur les plus anciens manuscrits).

 

Matthieu 1: 25

OSV. "Mais il ne la connut point jusqu'à ce qu'elle eût enfanté son fils premier-né, et il lui donna le nom de JÉSUS''.

NEG. "Mais il ne la connut point jusqu'à ce qu'elle ait enfanté un fils, auquel il donna le nom de Jésus"

 

Matthieu 5: 22

OSV. "Mais moi je vous dis que quiconque se met en colère contre son frère sans cause, sera puni par le jugement..."

NEG. "Mais moi, je vous dis que quiconque se met en colère contre son frère est passible de jugement ..."

 

Matthieu 8: 29

OSV. "et ils se mirent à crier: Qu'y a-t-il entre nous et toi, Jésus, Fils de Dieu? ..." 

NEG. "Et voici, ils s'écrièrent: Qu'y a-t-il entre nous et toi, Fils de Dieu?..."

 

Matthieu 9: 13

OSV. " ...car ce ne sont pas les justes que je suis venu appeler à la repentance, mais ce sont les pécheurs."

NEG. " ... Car je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs."

 

Matthieu 12: 35

OSV. "L'homme de bien tire de bonnes choses du bon trésor de son coeur; mais le méchant tire de mauvaises choses du mauvais trésor de son coeur."

NEG. "L'homme bon tire de bonnes choses de son bon trésor, et l'homme méchant tire de mauvaises choses de son mauvais trésor."

 

Matthieu 13: 51

OSV. "Et Jésus dit à ses disciples: Avez-vous compris toutes ces choses? Ils lui répondirent: Oui, Seigneur."

NEG. "Avez-vous compris toutes ces choses? Oui, répondirent-ils."

 

Matthieu 16: 3

OSV. "Et le matin vous dites: Il y aura de l'orage, car le ciel est sombre et rouge. Hypocrites! vous savez bien discerner l'apparence du ciel, et ..." 

NEG. "Il y aura de l'orage aujourd'hui, car le ciel est d'un rouge sombre. Vous savez discerner l'aspect du ciel, et..."

 

Matthieu 16: 20

OSV. "Alors il défendit à ses disciples de dire à personne que lui, Jésus, fût le Christ."

NEG. "Alors il recommanda aux disciples de ne dire à personne qu'il était le Christ."

 

Matthieu 19: 17

OSV. "Il lui répondit: Pourquoi m'appelles-tu bon? Il n'y a qu'un seul bon: c'est Dieu. Que si tu veux entrer ...

NEG. "Pourquoi m'interroges-tu sur ce qui est bon? Un seul est le bon. Si tu veux entrer ...

 

Matthieu 20: 7

OSV. " ... Et il leur dit: Allez-vous en aussi à ma vigne, et vous recevrez ce qui sera raisonnable."

NEG. " ... Allez aussi à ma vigne, leur dit-il."

 

Matthieu 20: 16

OSV. "Ainsi les derniers seront les premiers, et les premiers seront les derniers; car il y en a beaucoup d'appelés, mais peu d'élus..."

NEG. "Ainsi les derniers seront les premiers, et les premiers seront les derniers."

 

Matthieu 20: 22

OSV. "Mais Jésus, répondant, leur dit: Vous ne savez pas ce que vous demandez. Pouvez-vous boire la coupe que je dois boire, et être baptisés du baptême dont je dois être baptisé? Ils lui dirent: Nous la pouvons."

NEG. "Jésus répondit: Vous ne savez ce que vous demandez. Pouvez-vous boire la coupe que je dois boire? Nous le pouvons, dirent-ils."

 

Matthieu 20: 23

OSV. "Et il leur dit: Il est vrai que vous boirez ma coupe, et que vous serez baptisés du même baptême dont je serai baptisé; mais d'être assis à ma droite au à ma gauche, ce n'est pas à mai de l'accorder, si ce n'est à ceux à qui mon Père l'a destiné.

NEG. "Et il leur répondit: Il est vrai que vous boirez ma coupe; mais pour ce qui est d'être assis à ma droite et à ma gauche, cela ne dépend pas de moi, et ne sera donné qu'à ceux à qui mon Père l'a réservé."

 

Matthieu 25: 13

OSV. "Veillez donc, car vous ne savez ni le jour ni l'heure à laquelle le Fils de l'homme viendra."

NEG. "Veillez donc, puisque vous ne savez ni le jour, ni l'heure."

 

Matthieu 28: 2

OSV. "Et il se fit un grand tremblement de terre, car un ange du Seigneur descendit du ciel, et vint rouler la pierre de devant l'entrée du sépulcre, et s'assit dessus."

NEG. "Et voici, il y eut un grand tremblement de terre; car un ange du Seigneur descendit du ciel, vint rouler la pierre et s'assit dessus."

 

Matthieu 28: 9

OSV. "Mais comme elles allaient pour l'annoncer à ses disciples, voici Jésus qui vint au-devant d'elles, et..."

NEG. "Et voici, Jésus vint à leur rencontre, et..."

 

Marc 1: 14

OSV. "Or, après que Jean eut été mis en prison, Jésus s'en alla en Galilée prêchant l'évangile du règne de Dieu."

NEG. "Après que Jean eut été livré, Jésus alla dans la Galilée, prêchant l'Évangile de Dieu."

 

Marc 2: 17

OSV. " ... qui ont besoin de médecin, mais ce sont ceux qui se portent mal; je suis venu appeler à la repentance non les justes, mais les pécheurs."

NEG. " ... qui ont besoin de médecin, mais les malades. Je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs."

 

Marc 6: 11

OSV. " ... secouez la poussière de vos pieds en témoignage contre eux. Je vous dis en vérité que ceux de Sodome et de Gomorrhe seront traités mains rigoureusement au jour du jugement que cette ville-là."

NEG. " ... secouez la poussière de vos pieds, afin que cela leur serve de témoignage."

 

Marc 7: 8

OSV. "Car en abandonnant le commandement de Dieu, vous observez la tradition des hommes, lavant les pots et les coupes, et faisant beaucoup d'autres choses semblables."

NEG. "Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes."

 

Marc 9: 24

OSV. "Aussitôt le père de l'enfant, s'écriant, dit avec larmes: Je crois, Seigneur! aide-moi dans mon incrédulité."

NEG. "Aussitôt le père de l'enfant s'écria: Je crois! viens au secours de mon incrédulité!"

 

Marc 9: 42

OSV. "mais quiconque scandalisera l'un de ces petits qui croient en moi, il vaudrait mieux pour lui ...

NEG. "Mais, si quelqu'un scandalisait un de ces petits qui croient, il vaudrait pour lui ... "

 

Marc 9: 44

OSV. "où leur ver ne meurt point, et où le feu ne s'éteint point"

NEG. (ce verset est enlevé au complet)

 

Marc 9: 46

OSV. "où leur ver ne meurt point, et où le feu ne s'éteint point."

NEG. (ce verset est enlevé au complet)

 

Marc 9: 49

OSV. "Car chacun sera salé de feu, et toute oblation sera salée de sel."

NEG. "Car tout homme sera salé de feu."

 

Marc 10: 21

OSV. " ... tu auras un trésor dans le ciel; après cela viens, et suis-moi, t'étant chargé de la croix."

NEG. "tu auras un trésor dans le ciel. Puis viens et suis-moi."

 

Marc 11: 10

OSV. "Béni soit le règne de David, notre père, qui vient au nom du Seigneur! ... "

NEG. "Béni soit le règne qui vient, le règne de David, notre père ... "

 

Marc 12: 29

OSV. "Jésus lui répondit: Le premier de tous les commandements est celui-ci: Écoute, Israël; le ... "

NEG. "Jésus répondit- Voici le premier- Écoute, Israël, le ...

 

Marc 12: 30

OSV. ...de toute ta pensée et de toute ta force. C'est là le premier commandement."

NEG. " ... de toute ta pensée, et de toute ta force."

 

Marc 12: 31

OSV. "Et voici la second qui lui est semblable: Tu aimeras ...

NEG. "Voici le second: Tu aimeras ...

 

Marc 13: 14

OSV. "Or, quand vous verrez l'abomination qui cause la désolation, et dont le prophète Daniel a parlé, établie où ...

NEG. "Lorsque vous verrez l'abomination de la désolation, établie là..."

 

Luc 1: 28

OSV. " ... Je te salue, toi qui es reçue en grâce la Seigneur est avec toi; tu es bénie entre les femmes."

NEG. "... Je te salue, toi à qui une grâce a été faite; le Seigneur est avec toi."

 

Luc 2: 33

OSV. "Et Joseph et sa mère étaient dans l'admiration des ...

NEG"Son père et sa mère étaient dans l'admiration des..."

 

Luc 2: 43

OSV. "... l'enfant Jésus demeura dans Jérusalem; et Joseph et sa mère ne s'en aperçurent point."

NEG. " ... l'enfant Jésus resta à Jérusalem. Son père et sa mère ne s'en aperçurent pas."

 

Luc 4: 4

OSV. "Et Jésus lui répondit: Il est écrit que l'homme ne vivra pas seulement de pain, mais de toute parole de Dieu."

NEG. "Jésus lui répondit: L'homme ne vivra pas de pain seulement."

 

Luc 4: 8

OSV. "Mais Jésus lui répondit: Retire-toi de moi, Satan! car il est écrit ... "

NEG. "Jésus lui répondit: Il est écrit..."

 

Luc 4: 41

OSV. "Les démons sortaient aussi du corps de plusieurs, criant: Tu es le CHRIST, le Fils de Dieu; mais il ... "

NEG. "Des démons aussi sortaient de beaucoup de personnes, en criant et disant: Tu es le Fils de Dieu. Mais il..."

 

Luc 7: 31

OSV. "Alors le Seigneur dit: A qui donc comparerai-je les..."

NEG. "A qui donc comparerai-je les ..."

 

Luc 9: 54

OSV. " ... que le feu du ciel descende sur eux, et qu'il les consume, comme Élie le fit?"

NEG. " ... que le feu descende du ciel et les consume?"

 

Luc 11: 2

OSV. "Et il leur dit: Quand vous priez, dites: Notre Père qui es aux cieux, ton nom soit sanctifié. Ton règne vienne. Ta volonté sait faite sur la terre comme au ciel."

NEG. "Il leur dit. Quand vous priez, dites: Père! Que ton nom sait sanctifié; que ton règne vienne."

 

Luc 11: 4

OSV. " ... Et ne nous abandonne point à la tentation, mais délivre-nous du malin."

NEG. "... et ne nous induit pas en tentation."

 

Luc 11: 29

OSV. ... elle demande un miracle, et il ne lui en sera point donné d'autre que celui du prophète Jonas."

NEG. " ... elle demande un miracle; il ne lui sera donné d'autre miracle que celui de Jonas".

 

Luc 21: 4

OSV. "car tous ceux-là ont mis dans les offrandes de Dieu de leur superflu; mais celle-ci ..." 

NEG. "car c'est de leur superflu que tous ceux-là ont mis des offrandes dans le tronc, mais elle a mis..."

 

Luc 22: 64

OSV. "et lui ayant bandé les yeux, ils lui donnaient des coups sur le visage, et lui disaient ... "

NEG. "Ils lui voilèrent le visage, et ils l'interrogeaient, en disant..."

 

Luc 23: 23

OSV. "Mais ils faisaient de nouvelles instances, en demandant avec de grands cris qu'il fut crucifié; et leurs cris et ceux des principaux sacrificateurs redoublaient".

NEG. "Mais ils insistèrent à grands cris, demandant qu'il sait crucifié. Et leurs cris l'emportèrent."

 

Luc 23: 38

OSV. "Et il y avait cette inscription au-dessus de sa tête, en grec, en latin et en hébreu: CELUI-CI EST LE ROI DES JUIFS."

NEG. "Il y avait au-dessus de lui cette inscription- Celui-ci est la roi des Juifs."

 

Luc 23: 42

OSV. "Puis il disait à Jésus: Seigneur! souviens-toi de moi ...

NEG. "Et il dit à Jésus: Souviens-toi de moi ..."

 

Luc 24: 49

OSV. "En attendant, demeurez dans la ville de Jérusalem jusqu'à ce que vous soyez revêtus de ... "

NEG. " ... mais vous, restez dans la ville jusqu'à ce que vous soyez revêtus de ..." 

 

Jean 1: 18

OSV. "Personne ne vit jamais Dieu; le Fils unique, qui est dans le sein du Père, est celui qui nous l'a fait connaître."

NEG. "Personne n'a jamais vu Dieu; Dieu le Fils unique, qui est dans le sein du Père, est celui qui l'a fait connaître."

*(Ce verset déclare qu'il y a deux Dieu, Dieu le Père et Dieu le Fils. Cette lecture dangereuse est une hérésie.)

 

Jean 1: 27

OSV. " ... qui m'est préféré, et je ne suis pas digne de dénouer la courroie de ses souliers."

NEG. "je ne suis pas digne de délier la courroie de ses souliers."

 

Jean 3: 15

OSV. "afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle."

NEG. "afin que quiconque croit en lui ait la vie éternelle."

 

Jean 4: 42

OSV. " ... car nous l'avons entendu nous-mêmes, et nous savons que c'est lui qui est véritablement le CHRIST, le Sauveur du monde."

NEG. " ... car nous l'avons entendu nous-mêmes, et nous savons qu'il est vraiment le Sauveur du monde."

 

Jean 5: 16

OSV. "A cause de cela, les Juifs poursuivaient Jésus, et cherchaient à le faire mourir, parce qu'il avait fait cela la jour du sabbat."

NEG. "C'est pourquoi les Juifs poursuivaient Jésus, parce qu'il faisait ces choses le jour du sabbat."

 

Jean 6: 69

OSV. "et nous avons cru, et nous avons connu que tu es le CHRIST, le Fils du Dieu vivant."

NEG. "Et nous avons cru et nous avons connu que tu es [le Christ], le Saint de Dieu."

 

Jean 8: 59

OSV. Il ... mais Jésus se cacha, et sortit du temple, passant au milieu d'eux; et ainsi il s'en alla."

NEG. " ... mais Jésus se cacha, et il sortit du temple."

 

Jean 11: 41

OSV. "Ils ôtèrent donc la pierre du lieu où le mort était couché. Et Jésus, élevant les yeux ... "

NEG. "Ils ôtèrent donc la pierre. Et Jésus leva les yeux ..."

 

Jean 20: 29

OSV. "Jésus lui dit: Parce que tu m'as vu, Thomas, tu as cru..."

NEG. "Jésus lui dit: Parce que tu m'as vu, tu as cru ... "

 

Actes 2: 30

OSV. "Mais étant prophète, et sachant que Dieu lui avait promis avec serment qu'il ferait naître la Christ de sa postérité selon la chair, pour le faire asseoir sur son trône;"

NEG. "Comme il était prophète, et qu'il savait que Dieu lui avait promis avec serment de faire asseoir un de ses descendants sur son trône,"

 

Actes 7: 30

OSV. "Quarante ans après, l'ange du Seigneur lui apparut..."

NEG. "Quarante ans plus tard, un ange lui apparut..."

 

Actes 7: 37

OSV. "C'est ce Moise qui a dit aux enfants d'Israël: Le Seigneur votre Dieu, vous suscitera un prophète comme moi, d'entre vos frères; écoutez-le."

NEG. "C'est ce Moise qui dit aux fils d'Israël: Dieu vous suscitera d'entre vos Frères un prophète comme moi."

 

Actes 9: 20

OSV. "Et il prêcha aussit6t dans les synagogues que Christ était le Fils de Dieu."

NEG. "Et aussit6t il prêcha dans les synagogues que Jésus est le Fils de Dieu."

 

Actes 10: 6

OSV. " ... qui a sa maison près de la mer; c'est lui qui te dira ce qu'il faut que tu fasses."

NEG. "...dont la maison est près de la mer."

 

Actes 15: 11

OSV. "Mais nous croyons que nous serons sauvés par la grâce du Seigneur Jésus-Christ, de même qu'eux."

NEG. "Mais c'est par la grâce du Seigneur Jésus que nous croyons être sauvés, de la même manière qu'eux."

 

Actes 15: 18

OSV. "Toutes les oeuvres de Dieu lui sont connues de toute l'éternité."

NEG. "Et à qui elles sont connues de toute éternité."

 

Actes 16: 31

OSV. "Ils lui dirent: Crois au Seigneur Jésus-Christ, et tu sera sauvé, toi et ta famille."

NEG. "Paul et Silas répondirent: Crois au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé, toi et ta famille."

 

Actes 23: 9

OSV. " ... Nous ne trouvons aucun mal en cet homme; mais si un esprit ou un ange lui a parlé, ne combattons point contre Dieu."

NEG. " ... Nous ne trouvons aucun mal en cet homme; peut-être un esprit ou un ange lui a-t-il parlé."

 

Actes 28: 16

OSV. "Quand nous fûmes arrivés à Rome, le centenier mit les prisonniers entre les mains du préfet; mais à l'égard de Paul, il lui permit de demeurer en son particulier, avec un soldat qui la gardait."

NEG. "Lorsque nous fûmes arrivés à Rome on permit à Paul de demeurer dans un domicile particulier, avec un soldat qui la gardait."

 

Romains 1: 16

OSV. "car je n'ai point honte de l'évangile de Christ, puisque c'est la puissance de Dieu pour le salut de..."

NEG. "Car je n'ai point honte de l'Évangile, c'est la puissance de Dieu pour le salut de ... "

 

Romains 3: 24, 25

OSV. "que Dieu avait destiné pour être une victime propitiatoire par la foi en son sang, afin de faire paraître sa justice par le pardon des péchés commis auparavant, pendant le temps de la patience de Dieu;"

NEG. "C'est lui que Dieu a destiné à être, par son sang pour ceux qui croiraient, victime propitiatoire, afin de montrer sa justice, parce qu'il avait laissé impunis les péchés commis auparavant, au temps de sa patience."

 

Romains 8: 1

OSV. "Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ, qui marchent, non selon la chair, mais selon l'esprit."

NEG. "Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ."

 

Romains 9: 5

OSV. "qui descendent des pères, et de qui est sorti, selon la chair, Christ, qui est Dieu au-dessus de toutes choses, béni éternellement. Amen."

NEG. "et les patriarches, et de qui est issu, salon la chair, le Christ, qui est au-dessus de toutes choses, Dieu béni éternellement. Amen."

 

Romains 9: 28

OSV. "Car le Seigneur va achever et décider la chose avec justice; le Seigneur va faire une grande diminution sur la terre."

NEG. "Car le Seigneur exécutera pleinement et promptement sur la terre Ce qu'il a résolu."

 

Romains 10: 17

OSV. "La foi vient donc de ce qu'on entend; et ce qu'on entend, vient de la parole de Dieu."

NEG. "Ainsi la foi vient de ce qu'on entend, et ce qu'on entend vient de la parle de Christ."

 

Romains 13: 9

OSV. "car ce qui est dit: Tu ne commettras point adultère, tu ne déroberas point, tu ne diras point de faux témoignage, tu ne convoiteras point; et s'il y a quelque autre commandement, tout est compris sommairement dans cette parole: Tu aimeras ton prochain comme toi-même.

NEG. "En effet, les commandements: Tu ne commettras point d'adultère, tu ne tueras point, tu ne déroberas point, tu ne convoiteras point, et ceux qu'il peut encore y avoir, se résument dans cette parole: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. "

 

Romains 14: 6

OSV. "Celui qui observe les jours, les observe, ayant égard au Seigneur; et celui qui ne les observe pas, ne les observe pas, ayant aussi égard au Seigneur. Celui qui mange ...

NEG. "Celui qui distingue entre les jours agit ainsi pour le Seigneur. Celui qui mange ... "

 

Romains 14: 9

OSV. "car c'est pour cela que Christ est mort, et qu'il est ressuscité, et qu'il a repris la vie, afin ... "

NEG. "Car Christ est mort et il est revenu à la vie, afin ..."

 

Romains 14: 10

OSV. "...puisque nous comparaîtrons tous devant le tribunal de Christ."

NEG. "... puisque nous comparaîtrons tous devant le tribunal de Dieu."

 

Romains 15: 29

OSV. "Et je suis persuadé que lorsque je viendrai chez vous, j'y viendrai avec une grande abondance des bénédictions de l'évangile de Christ."

NEG. "Je sais qu'en allant vers vous, c'est avec une pleine bénédiction de Christ que j'irai."

 

1 Corinthiens 5: 4

OSV. "vous et mon esprit étant assemblés au nom de notre Seigneur Jésus-Christ, avec la puissance de notre Seigneur Jésus-Christ;"

NEG. "Au nom du Seigneur Jésus, vous et mon esprit étant assemblés avec la puissance de notre Seigneur Jésus."

 

1 Corinthiens 5: 7

OSV. ... car Christ, notre Pâque, a été immolé pour nous."

NEG. ... car Christ, notre Pâque, a été immolé."

 

1 Corinthiens 7: 5

OSV. ... d'un consentement mutuel, et pour un temps, afin de vaquer au jeûne et à l'oraison; mais après cela retournez..."

NEG. ... d'un commun accord pour un temps, afin de vaquer la prière; puis retournez ..."

 

1 Corinthiens 7: 39

OSV. "La femme est liée avec son mari par la loi tout la temps qu'il est en vie ..."

NEG. "Une femme est liée aussi longtemps que son mari est vivant..."

 

1 Corinthiens 9: 1

OSV. ... N'ai-je pas vu Jésus-Christ, notre Seigneur?..."

NEG. ... N'ai-je pas vu Jésus, notre Seigneur..."

 

1 Corinthiens 10: 28

OSV. "Mais si quelqu'un vous dit: Cela a été sacrifié aux idoles, n'en mangez point, à cause de celui qui vous en a averti, et à cause de la conscience; car la terre, et tout ce qu'elle contient, est au Seigneur."

NEG. "Mais si quelqu'un vous dit: Ceci a été offert en sacrifice! n'en mangez pas, à cause de celui qui a donné l'avertissement, et à cause de la conscience."

 

1 Corinthiens 11: 24

OSV. "et ayant rendu grâce, il la rompit, et dit: Prenez, mangez: ceci est mon corps ..."

NEG. "et, après avoir rendu grâces, le rompit et dit: Ceci est mon corps ... "

 

1 Corinthiens 11: 29

OSV. "car celui qui en mange et qui en boit indignement, mange et boit sa condamnation, ne discernant point le corps du Seigneur."

NEG. "car celui qui mange et boit, sans discerner le corps du Seigneur, mange et boit un jugement contre lui-même."

 

1 Corinthiens 15: 47

OSV. "Le premier homme, étant de la terre, est terrestre; et le second homme, qui est le Seigneur, est du ciel."

NEG. "Le premier homme, tiré de la terre, est terrestre; le second homme est du ciel."

 

1 Corinthiens 16: 22

OSV. "Si quelqu'un n'aime point le Seigneur Jésus-Christ, qu'il..."

NEG. "Si quelqu'un n'aime pas le Seigneur, qu'il..."

 

1 Corinthiens 16: 23

OSV. "La grâce du Seigneur Jésus-Christ sait avec vous!"

NEG. "Que la grâce du Seigneur Jésus soit avec vous!"

 

2 Corinthiens 4: 6

OSV. " ... par la connaissance de la gloire de Dieu, en la présence de Jésus-Christ."

NEG. "... la connaissance de la gloire de Dieu sur la face de Christ."

 

2 Corinthien 4: 10

OSV. "nous partons toujours partout dans notre corps la mort du Seigneur Jésus, afin que la vie de Jésus soit..."

NEG. "partant toujours avec nous dans notre corps la mort de Jésus, afin que la vie de Jésus soit..."

 

2 Corinthiens 5: 18

OSV. ... qui nous a réconciliés avec lui par Jésus-Christ ...

NEG. ... qui nous a réconciliés avec lui par Christ..."

 

2 Corinthiens 11: 31

OSV. "Dieu qui est le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, et qui est béni éternellement ... "

NEG. "Dieu, qui est le Père du Seigneur Jésus, et qui est béni éternellement ... "

 

Galates 1: 15

OSV. "Mais quand il plut à Dieu, qui m'avait choisi dès ma naissance, et qu'il m'a appelé par sa grâce,"

NEG. "Mais, lorsqu'il plut à celui qui m'avait mis à part dès la sein de ma mère, et qui m'a appelé par sa grâce,"

 

Galates 3: 1

OSV. "0 Galates insensés! qui vous a enchantés pour ne plus obéir à la vérité, vous aux yeux de qui Jésus-Christ a été si vivement dépeint, comme s'il eût été crucifiéparmi vous?"

NEG. "0 Galates dépourvus de sens! qui vous a fascinés, vous, aux yeux de qui Jésus-Christ a été peint comme crucifié?"

 

Galates 3: 17

OSV. "Voici donc ce que je dis: Que l'alliance que Dieu a auparavant confirmée en Christ, n'a pu être annulée..."

NEG. "Voici ce que je veux dire: un testament, que Dieu a confirmé antérieurement, ne peut être annulé..."

 

Galates 4: 7

OSV. "... et si tu es fils, tu es donc héritier de Dieu par Christ."

NEG. " ... et si tu es fils, tu es aussi héritier par la grâce de Dieu."

 

Galates 6: 15

OSV. "Car en Jésus-Christ il ne sert rien d'être circoncis ...

NEG. "Car ce n'est rien d'être circoncis ...

 

Galates 6: 17

OSV. " ... car je porte sur mon corps les flétrissures du Seigneur Jésus."

NEG. " ... car je parts sur mon corps les marques de Jésus."

 

Éphésiens 3: 9

OSV. "... du mystère qui a été caché de tout temps en Dieu, qui a créé toutes choses par Jésus-Christ."

NEG. " ... la mystère caché de toute éternité en Dieu qui a créé toutes choses."

 

Éphésiens 3: 14

OSV. "C'est pour ce sujet que je fléchis les genoux devant le Père de notre Seigneur Jésus-Christ."

NEG. "A cause de cela, je fléchis les genoux devant le Père."

 

Éphésiens 5: 9

OSV. "car le fruit de l'Esprit consiste en toute sorte ...

NEG. "Car le fruit de la lumière consiste en toute sorte ...

 

Éphésiens 5: 30

OSV. "parce que nous sommes les membres de son corps, étant de sa chair et de ses os."

NEG. "parce que nous sommes membres de son corps."

 

Éphésiens 6: 10

OSV. "Au reste, mes frères, fortifiez-vous clans le Seigneur..."

NEG. "Au reste, fortifiez-vous dans la Seigneur ...

 

Philippiens 1: 4

OSV. "priant toujours pour vous tous avec joie dans toutes les prières que je fais,"

NEG. "ne cessant dans toutes mes prières pour vous tous, 5. de manifester ma joie .." 

 

Philippiens 3: 16

OSV. (édition 1996) "Cependant, au point où nous sommes parvenus, marchons suivant la même, règle, et ayons les mêmes sentiments."

NEG. "Seulement, au point où nous sommes parvenus, marchons d'un même pas."

 

Colossiens 1: 2

OSV. " ... La grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu, notre Père, et de Jésus-Christ notre Seigneur!"

NEG. ".. Que la grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu notre Père!"

 

Colossiens 1: 28

OSV. (édition 1996) "... afin de rendre tout homme parfait en Jésus-Christ."

NEG. " ... afin de présenter à Dieu tout homme, devenu parfait en Christ."

 

Colossiens 2: 2

OSV. " ... pour connaître le mystère de notre Dieu et Père, et de Christ."

NEG. "... pour connaître la mystère de Dieu, savoir Christ."

 

Colossiens 2: 11

OSV. "... d'une circoncision faite sans main, et qui consiste à dépouiller le corps des péchés de la chair."

NEG. " ... d'une circoncision que la main n'a pas faite... qui consiste dans le dépouillement du corps de chair."

 

l Thessaloniciens 1: 1

OSV. " ... La grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu, notre Père, et du Seigneur Jésus-Christ."

NEG. Que la grâce et la paix vous soient données!"

 

1 Thessaloniciens 2: 19

OSV. N'est-ce pas vous qui le serez en présence de notre Seigneur Jésus-Christ, à son avènement?".

NEG. "... N'est-ce pas vous aussi, devant notre Seigneur Jésus, lors de son avènement?"

 

1 Thessaloniciens 3: 11

OSV. "Dieu lui-même, qui est notre Père, et Jésus-Christ, notre Seigneur, veuillent nous conduire avec sûreté auprès de vous."

NEG. "Que Dieu lui-même, notre Père, et notre Seigneur Jésus, aplanissent notre route pour que nous allions vers vous!"

 

1 Thessaloniciens 3: 13

OSV. "... devant Dieu, notre Père, lorsque notre Seigneur Jésus-Christ viendra avec tous ses saints."

NEG. "... devant Dieu notre Père, lors de l'avènement de notre Seigneur Jésus avec tous ses saints!"

 

2 Thessaloniciens 1: 8

OSV. "... et qui n'obéissent pas à l'évangile de notre Seigneur Jésus-Christ;"

NEG. "... et ceux qui n'obéissent pas à l'Évangile de notre Seigneur Jésus."

 

1 Timothée 1: 17

OSV. "Au Roi des siècles immortel, invisible, à Dieu, seul sage, soient honneur et gloire aux siècles des siècles! Amen."

NEG. "Au roi des siècles, immortel, invisible, seul Dieu, soient honneur et gloire, aux siècles des siècles! Amen."

 

1 Timothée 2: 7

OSV. "C'est pour cela (je dis la vérité en Christ, je ne mens point) que j'ai été établi prédicateur, apôtre et docteur des gentils dans la foi et dans la vérité."

NEG. "et pour lequel j'ai été établi prédicateur et apôtre -je dis la vérité, je ne mens pas, - chargé d'instruire les païens dans la foi et la vérité."

 

1 Timothée 5: 21

OSV. "Je te conjure devant, Dieu, devant le Seigneur Jésus-Christ, et devant les anges élus..."

NEG. "Je te conjure devant Dieu, devant Jésus-Christ, et devant les anges élus ..."

 

1 Timothée 6: 5

OSV. "... et qui regardent la piété comme un moyen de gagner du bien. Sépare-toi de ces gens-là."

NEG. "... et croyant que la piété est une source de gain."

 

2 Timothée 4: 1

OSV. "Je te conjure donc devant Dieu, et devant le Seigneur Jésus-Christ, qui doit juger les vivants et les morts, lorsqu'il apparaîtra dans son règne;"

NEG. "Je t'en conjure devant Dieu et devant Jésus-Christ, qui doit juger les vivants et les morts, et au nom de son avènement et de son royaume,"

 

2 Timothée 4: 22

OSV. "Le Seigneur Jésus-Christ soit avec ton esprit..."

NEG. "Que le Seigneur soit avec ton esprit ..."

 

Tite 1: 4

OSV. "à Tite, mon vrai fils dans la foi qui nous est commune. Grâce, miséricorde et paix de la part de Dieu, notre Père, et du Seigneur Jésus-Christ, notre Sauveur!"

NEG. "à Tite, mon enfant légitime en notre commune foi: Que la grâce et la paix te soient données de la part de Dieu et de Jésus-Christ notre Sauveur!

 

Philémon 6

OSV. "de sorte que la foi qui t'est commune avec nous est efficace, et se fait connaître par tout le bien qui se fait parmi vous pour Jésus-Christ."

NEG. "Je lui demande que ta participation à la foi soit efficace pour la cause de Christ, en faisant reconnaître en nous toute espèce de bien."

 

Philémon 25

OSV. ... sait avec votre esprit! Amen!"

NEG. ... sait avec votre esprit!"

 

Hébreux 1: 3

OSV. "et qui étant la splendeur de sa gloire et l'image empreinte de sa personne, et soutenant toutes choses par sa parole puissante, après avoir fait par lui-même la purification de nos péchés, s'est assis à la droite de la Majesté divine dans les lieux très-hauts."

NEG. "Le Fils est le reflet de sa gloire et l'empreinte de sa personne, et il soutient toutes choses par sa parole puissante. Il a fait la purification des péchés et s'est assis à la droite de la majesté divine dans les lieux très-hauts."

 

Hébreux 2: 7

OSV. "... tu l'as couronné de gloire et d'honneur, et tu l'as établi sur les ouvrages de tes mains;"

NEG. "... Tu l'as couronné de gloire et d'honneur,"

 

Hébreux 3: 1

OSV. "C'est pourquoi, mes frères, qui êtes saints et qui avez part à la vocation céleste, considérez bien Jésus-Christ, qui est l'apôtre et le souverain sacrificateur de la foi que nous professons."

NEG. "C'est pourquoi, frères saints, qui avez part à la vocation céleste, considérez l'apôtre et le souverain sacrificateur de la foi que nous professons, Jésus."

 

Apocalypse 6: 1

OSV. "... d'une voix de tonnerre: Viens, et vois."

NEG. "... d'une voix de tonnerre: Viens."

 

Apocalypse 8: 13

OSV. "Alors je regardai; et j'entendis un ange qui volait par..."

NEG. "Je regardai, et j'entendis un aigle qui volait au..."

 

Apocalypse 11: 17

OSV. "disant: Nous te rendons grâces, Seigneur Dieu tout-puissant, QUI ES, QUI ÉTAIS, et QUI SERAS! de ce que tu as fait éclater ta grande puissance..."

NEG. "en disant: Nous te rendons grâce, Seigneur, Dieu tout-puissant, qui es, et qui étais; car tu as saisi ta grande puissance..."

 

Apocalypse 12: 12

OSV. ...Malheur à vous habitants de la terre et de la mer ...

NEG. ... Malheur à la terre et à la mer! ...

 

Apocalypse 12: 17

OSV. ... et qui retiennent le témoignage de Jésus-Christ."

NEG. ... et qui retiennent le témoignage de Jésus."

 

Apocalypse 12: 18

OSV. "Et je me tins sur le sable de la mer."

NEG. "Et il se tint sur le sable de la mer."

 

Apocalypse 14: 5

OSV. "il ne s'est point trouvé de fraude dans leur bouche, car ils sont sans tache devant le trône de Dieu."

NEG. "et dans leur bouche il ne s'est point trouvé de mensonge, car ils sont irréprochables."

 

Apocalypse 15: 3

OSV. "...Tes voies sont justes et véritables, ô Roi des saints!"

NEG. "...Tes voies sont justes et véritables, roi des nations!"

 

Apocalypse 16: 17

OSV. ...et il sortit du temple du ciel une grande voix ...

NEG. "Et il sortit du temple du trône, une voix forte ...

 

Apocalypse 20: 9

OSV. "...le camp des saints et la cité chérie; mais Dieu fit descendre du ciel du feu qui les dévora."

NEG. "... la camp des saints et la ville bien-aimée. Mais un feu descendit du ciel, et les dévora."

 

Apocalypse 20: 12

OSV. ...grands et petits, qui se tenaient debout devant Dieu ...

NEG. ...les grands et les petits, qui se tenaient devant le trône ...

 

Apocalypse 21: 24

OSV. "Et les nations qui auront été sauvées marcheront à sa..."

NEG. "Les nations marcheront à sa..."

 

Apocalypse 22: 14

OSV. "Heureux ceux qui font ses commandements, afin d'avoir..."

NEG. "Heureux ceux qui lavent leurs robes, afin d'avoir ...

 

Apocalypse 22: 19

OSV. "et si quelqu'un ôte quelque chose des paroles du livre ce cette prophétie, Dieu ôtera sa part du livre de vie..."

NEG. "et si quelqu'un retranche quelque chose des paroles du livre de cette prophétie, Dieu retranchera sa part de l'arbre de la vie..."

 

Apocalypse 22: 21

OSV. "La grâce de notre Seigneur Jésus-Christ soit avec vous tous! Amen!"

NEG. "Que la grâce du Seigneur Jésus sait avec tous!

 

Facealislam nous affirme que « la version est une traduction ». Nous lui demanderons de nous expliquer en quoi des bouts de mots manquants sont une traduction d’un même et unique texte grec. Nous attendrons la réponse de facealislam à ce sujet.

 

IV – Quel canon biblique ?

 

Facealislam soutient bec et ongles que nous avons affaire à un problème de traduction et que finalement la ‘version’ ne serait qu’une ‘traduction’.

Compliquons-lui un petit peu la tâche. Nous allons lui demander quel canon biblique est la Parole de Dieu et si les différences entre ces canons tiennent seulement d’un problème de traduction d’un original grec vers une langue autre, en d’autres termes si la ‘version’ n’est qu’une simple ‘traduction’ pour reprendre ses expressions.

 

Le Canon Protestant

Historiquement, les Eglises protestantes ont reconnue en le Canon Hébreu leur Ancien Testament, bien que différemment ordonné, et avec quelques livres divisés de sorte que le nombre total de livres est de trente-neuf. Ces livres  sont à classer en trois types de littérature : dix-sept livres historiques (Genèse à Esther), cinq livres poétiques (Job à Salomon), et dix-sept livres prophétiques. Avec l'addition des autres ving-sept livres (les quatre évangiles canoniques, Actes, vingt-et-un épîtres, et le livre de la Révélation), appelés le Nouveau Testament, les écritures chrétiennes Protestantes sont complètes.

[Bruce M Metzger & Michael D Coogan (Ed.), Oxford Companion To The Bible, 1993, Oxford University Press, Oxford & New York, pp. 79 (Under 'Bible').]

 

 

Le Canon  Catholique

Le Canon Protestant s'est formé en rejetant un certain nombre de livres et de parties de livres qui ont pendant des siècles faits partie de l'Ancien Testament dans la Septante Grecque et dans la Vulgate latine, et avaient gagné une large acceptation au sein de l'église Catholique. En réponse à la Réforme Protestante, au Conseil de Trente (1546) l'Eglise Catholique a accepté, comme Deutérocanoniques, (les livres de) Tobit, Judith, les additions grecques à Esther, la sagesse de Salomon, Sirac, Baruch, la lettre de Jérémie, trois additions grecques à Daniel (la prière d'Azariah et la chanson des trois juifs, Susanna, Bel et le Dragon), et I et 2 Maccabées. Ces livres, ainsi que ceux qui sont dans le Canon juif et le Nouveau Testament, constituent le total des soixante-treize livres admis par l'Eglise Catholique Romaine[Ibid]

 

Ces différences sont mieux illustrées ici : http://www.aimer-jesus.com/divergeances_versions_bible.php



Le Canon Anglican

L'église Anglicane se situe entre l'Eglise Catholique et beaucoup de mouvances protestantes en acceptant seulement le canon juif et le Nouveau Testament comme source d'autorité, mais également en acceptant des segments d'écrits apocryphes dans le lectionnaire et la liturgie. En une fois, toutes les copies de la version autorisée du Roi James Version de 1611 ont inclue les Apocryphes entre les  Anciens et Nouveaux Testaments. [Ibid]

 

Le Canon Orthodoxe

La Bible de l'Eglise Orthodoxe Grecque comporte tous les livres admis par l'Eglise Catholique, plus I Esdras, la prière de Manassé, la Psaume 151, et 3 Maccabées. Le canon Slavon ajoute 2 Esdras, mais désigne I et 2 Esdras en tant que 2 et 3 Esdras. D'autres églises de l'est possèdent 4 Maccabées également. [Ibid]

 
Le Canon Copte

Athanasse a édité sa Trente-neuvième épître ; non seulement en Grec mais également en Copte, sous une forme légèrement différente - bien que la liste des vingt-sept livres du Nouveau Testament est la même dans les deux langues. Combien plus problématique en revanche est la liste du canon des Coptes. La traduction Copte des collections connues comme les quatre-vingt cinq canons Apostoliques se conclut avec un ordre différent des livres du Nouveau Testament et est agrandie par l'addition de deux autres : Les quatre évangiles ; les Actes des apôtres ; les quatorze épîtres de Paul (non mentionnées individuellement) ; deux épîtres de Pierre, trois de Jean, un de Jacques, un de Jude ; l'apocalypse de Jean ; les deux épîtres de Clément.

[Bruce M Metzger, The Canon Of The New Testament: Its Origin, Significance & Development, 1997, Clarendon Press, Oxford, p. 225.]

 

 

Le Canon Syriaque (peshitta)

Le Peshitta a un nombre différent de livres dans le Nouveau Testament. Ceci représente pour le Nouveau Testament, une accommodation, une harmonisation du Canon des Syriens avec celui des Grecs. La troisième Epître aux Corinthiens, apocryphe, sont rejetées et en supplément des quatorze épîtres de Paul (y compris les Hébreux, L'épître de Paul à Philémon), les trois plus longues épîtres Catholiques (Jacques, 1 Pierre, 1 Jean) furent inclus. Les quatre épîtres catholiques les plus courtes (2 Pierre, 2 et 3 Jean, et Jude) et l'apocalypse sont absentes de la version Syriaque du Peshitta, et ainsi du canon Syriaque, lequel contient 22 Livres.

[Metzger, The Canon Of The New Testament: Its Origin, Significance & Development, Op.Cit, p.219]

 

 Le Peshitta est de nos jours suivi par les chrétiens de Kerala (Inde), à titre d'exemple. [Ibid, p.220]

 

 

Le Canon Ethiopien [c'est le canon le plus large de tous les canons bibliques (81 livres)]

L'ancien Testament comprends outre, le canon de la Bible Hébraïque, le livre des Jubilés, I Enoch, Les Paralipomènes de Baruch, le Josippon ; la  chronique de l'histoire juive populaire, s'étendant d'Adam à l'époque de Titus, attribuée à Joseph ben Gorion, l'Ascension d'Isaïe, la Psaume 151 le Pasteur d'Hermas, l'Apocalypse d'Esdras…. Les Deuxième et Troisième livres des Maccabées' sont mélangés. Les textes de ces trois livres sont très éloignés de ceux de la Septante. En ce qui concerne le Nouveau Testament, il est composé de trente-cinq livres, huit textes additionnels se joignant aux habituels 27 ouvrages ; on retrouve en supplément des quatre évangiles, des quatorze épîtres de Paul des quatre épîtres catholiques et du livre de la révélation: Le Sinodos (Synodicon, un livre d'ordre d'église, une collection de prières et d'instructions à Clément de Rome.), Clément (Qalementos), un livre en sept parties, censé avoir été  communiqué par Pierre à Clément, le livre de l'engagement (deux parties, la première détaille les règles d'ordre de l'église, la seconde relie des instructions de Jésus indiquées aux disciples entre la résurrection et l'ascension semblable au Testamentum Domini), et le Didascalie (Didesqelya) (avec davantage de règles d'ordre d'églises, semblables aux constitutions apostoliques)

[Metzger, Oxford Companion To The Bible, Op.Cit, p. 79]

 

Le Canon Arménien

Le développement du Canon Arménien est assez complexe. Ceci parce que les informations disponibles sont loin d'être complètes et il n'y a pas de conception claire et consistante de la canonicité. Ceci est assez évident lorsque l'on inspecte les différents canons et recensions de la Bible Arménienne. Parmi les différents canons et recensions de la Bible Arménienne, l'on peut relever en particulier ceux de Anania Shirakatsi du 7ème siècle ap JC, Mkhitar Ayrevanetsi) du 13ème siècle ap JC ou encore ou Grigor Tat`evatsi du 14ème siècle ap JC. Parmi les ouvrages présents dans le canon arménien : les Morts des Prophètes, la Prière de Manassé, les Testaments des Patriarches, le Psaume 51, la Prière d'Asénath, la Vision d'Hénoch pour l'Ancien Testament ;  la Dormition de Jean, la 3ème Epître aux Corinthiens, Le Lectionnaire de Jacques, la Lettre de Juste, la Prédication de Pierre, Livres de Denys l'Aréopagite ….. pour le Nouveau Testament


Sources :
http://www.islamic-awareness.org/Bible/Text/BibleTex.html#Bible

http://www.islamic-awareness.org/Bible/Text/Canon/armenianlist.html

 

 

Si le problème ne relevait que de la traduction et bien nous aimerions que facealislam nous explique comment il compte traduire les livres de ces différents canons qui ne se trouvent pas dans d’autres pour obtenir le même texte !

Facealislam continuera-t-il de soutenir que « la version est une traduction » ?

 

Quoiqu’il en soit, il semblerait que facealislam ne connaisse pas l’histoire de la rédaction de la Bible, nous nous proposons donc de lui faire un petit rappel.

 

V – Les Textes du Nouveau Testament

   

Raymond E. Brown, exégète catholique mondialement reconnu affirme dans son livre « Que sait-on du Nouveau Testament » aux éditions Bayard, p.86 ceci :

« Environ trois mille manuscrits du NT grec, copiés entre le IIe et le XVIIe siècle, ont été conservés (en tout ou partie), auxquels il faut ajouter plus de deux mille lectionnaire manuscrits contenant des sections (péricopes) du NT arrangés pour la lecture liturgique depuis le VIIe siècle. Ces témoins du texte NT ne s’accordent pas entre eux sur un grand nombre de points, mais assez peu de ces différences sont significatives. Aucun autographe ou manuscrit original d’un livre du NT n’a été conservé ; les différences se sont produites durant la copie de l’original. Toutes ne sont pas le fait d’erreurs des copistes ; certaines proviennent de changements délibérés. Les copistes en effet se sentaient parfois tenus d’améliorer le grec du texte reçu, de moderniser l’orthographe, d’ajouter des phrases explicatives, d’harmoniser les évangiles, et même d’omettre tel point qui leur paraissait douteux. On pourrait penser que les plus anciennes copies conservées (en tout ou partie) du NT grec sont le meilleur guide pour remonter aux originaux ; mais il n’en va pas nécessairement ainsi. »

 

Tous ces manuscrits retrouvés  peuvent être réparti en trois catégories selon les spécialistes :

 

1. Les Papyrus (P en abrégé, ex : P52, P66, etc.)

2. Les grands codex onciaux (B : codex Vaticanus ; S : codex Sinaiticus ; etc.)

3. Les Minuscules

 

A ces trois catégories, nous pouvons ajouter les Vulgates qui sont des traductions de la Bible en d’autres langues (latin et syriaque) telles que la Vulgate Latine (VL), la Vieille Syriaque (VS) ou la Vulgate de saint Jérôme.

 

Ces textes ont été répartis dans des « familles textuelles » :

 

1. ‘Alexandrin’ pour les textes qui proviennent d’Alexandrie ;

2. ‘Occidental’ pour les textes qui circulaient en Afrique du Nord, Italie et en Gaule et d’autres textes grecs qui circulaient dans les églises syriaques et en Egypte qu’on peut rattacher à ce groupe ;

3. ‘Césaréen’, pour les textes qui proviennent de la ville côtière de Césarée ;

4. ‘Byzantin’ (ou Koiné) pour les textes qui furent utilisés dans la liturgie de l’Eglise byzantine.

 

Facealislam continuera-t-il de soutenir que, dans les textes primitifs de la Bible, la Parole de Dieu est toujours restée la même et que ce n’est qu’un problème de traduction ?

Facealislam ne voit-il donc pas que la multiplicité des textes de la Bible a engendré la multiplicité des canons bibliques, qui ont engendrés par la même occasion la multiplication des sectes chrétiennes ?

Nous espérons que ce petit cours lui a fait rafraichit la mémoire parce que la suite sera bien plus compliquée pour lui, même avec l’aide du Saint-Esprit.

 

VI – La Bible Hébraïque ou la Septante ?

 

La Septante  (ou LXX) est la traduction grecque des Ecritures juives. Les livres des Ecritures juives furent traduis à différents moments par des érudits et conservés avec une fidélité variable. La soi-disant Lettre d’Aristée à Philocrate (IIe siècle av. J.-C.) fournit le mythe de la traduction miraculeuse du Pentateuque par 72 anciens sous Ptolémée II (285-246 av. J.-C.). Nous savons que ce texte était la base des auteurs chrétiens des premiers temps. Nous lisons dans la Traduction Œcuménique de la Bible (ou TOB) l’affirmation suivante :

 

« Les Juifs de cette époque ne se sont pas contentés de traduire les livres autrefois écrits en hébreu, mais y ont ajouté d’autres textes religieux plus récents, directement écrits en grec ou en tout cas fortement influencés par la nouvelle culture hellénistique. La Septante n’est pas une simple traduction, mais elle représente déjà un gros effort de transculturation. En effet, lorsque des expressions ou des images risquent de ne pas être comprises par des gens qui évoluent en milieu hellénistique, la Septante transpose le texte pour le rendre compréhensible. Dans la version grecque du livre d’Esther par exemple, même les noms des personnages de l’histoire sont modifiés afin que l’histoire sonne moins exotique aux oreilles de ses auditeurs.»

 

Le texte Massorétique (ou Hébraïque) a été écrit entre le le VIIe et Xè siècle ap. J.-C. Son souci principal a été la vocalisation du texte.

 

Les Bibles en général se basent sur le texte de la LXX et le texte Massorétique. Elles doivent donc faire un choix entre les deux textes qui présentent d’innombrables divergences intéressantes.

 

 Quelques exemples suffisants pour facealislam pour qu’il comprenne le problème :

 

- La LXX contient un Psaume supplémentaire

- Le Texte Hébreux contient 15 versets de plus en Ecclésiastique chapitre 51 entre le verset 12 et 13

- La LXX ajoute 24 versets au livre 1Rois chapitre 12 à partir du verset  24

 

Maintenant voyons voir le commentaire de la très réputée Bible Annotée. Je diviserai ici les types de commentaires en 5 points.

 

1. Les traductions si chères à facealislam

 

Bible Annotée sur Proverbes 3.34

S'il se moque des moqueurs... Les Septante traduisent: Le Seigneur résiste aux orgueilleux. C'est sous cette forme-là que ce verset a passé dans #Jas 4:6 et #1Pi 5:5.

   

Bible Annotée sur Matthieu 4.7 

#De 6:16, cité d'après les Septante; l'hébreu porte: "Vous ne tenterez point Jéhova votre Dieu, comme vous l'avez tenté en Massa."

  

Bible Annotée sur Actes 2.25 :

La citation suivante est empruntée à #Ps 16:8-11; elle est faite exactement d'après les Septante.

 

Bible Annotée sur Actes 13.22 

-Il cite de mémoire, d'après les Septante

 

Bible Annotée sur Actes 13.41 

Paul termine son discours par un sérieux avertissement, dont il emprunte les termes au prophète Habacuc. {#Hab 1:5} Il cite d'après les Septante, qui s'écartent à quelques égards de l'hébreu. Ainsi, ces mots: Voyez, contempteurs, supposent un texte différent de l'hébreu qui porte: Regardez parmi les nations. Ainsi encore, la version grecque ajoute au texte le verbe que nous rendons par: disparaissez, et qui signifie proprement: devenez invisibles.

 

Bible Annotée sur Romains 3.25 

Dans la version grecque des Septante, dont Paul se servait, elle est désignée par le mot même que nous trouvons dans notre texte (#Ex 20:17 et suiv.; #Le 16:14 et suiv.; #Heb 9:7-9,11,12).

 

2. Les erreurs

 

Bible Annotée sur Actes 7.44 

-Le tabernacle ou la tente du témoignage; c'est ainsi que les Septante traduisent, à tort, le mot hébreu qui signifie assignation ou assemblée.

 

Bible Annitée sur Hébreux 12.27 :

Il le cite d'après la version inexacte des Septante. L'hébreu porte: "Encore un temps, et il sera court, et j'ébranlerai les cieux et la terre." De plus, notre auteur intercale dans le texte des Septante les mots: non seulement, mais encore, et il met la terre avant le ciel.


Bible Annotée sur Genèse 37.3 :

Robe longue. Robe descendant jusqu'à la cheville du pied et pourvue de manches. C'était un vêtement de luxe. {comparez #2Sa 13:18} L'habit de travail était plus court et sans manches. La traduction ordinaire, robe bigarrée, repose sur une erreur des LXX et de la Vulgate.

 

3. Les ajouts

 

Bible Annotée sur Actes 7.53

Le récit de l'Exode, {#Ex 20} il est vrai, ne fait pas mention de la participation des anges à la promulgation de la loi. Mais ce rôle leur est attribué par une tradition que les Septante ont introduite dans l'Ecriture elle même, en traduisant le passage obscur #De 33:2, qui porte selon la version la plus usitée: "de sa droite (il a envoyé) le feu de la loi"

 

Bible Annotée sur Romains 10.21

#Esa 65:2, cité d'après les Septante, qui ajoutent au texte hébreu: et contredisant.

 

Bible Annotée sur Hébreux 2.16

Les Septante ont au commencement de #Esa 8:17 Et il dira. Ce verbe au futur, qui manque dans l'hébreu, a amené les Juifs à donner un sens messianique aux paroles d'Esaïe. (Voir la note suivante.)

 

Bible Annotée sur Hébreux 1.6

Les mots: que tous les anges de Dieu l'adorent, se lisent #De 32:43 dans la version grecque des Septante, mais non dans le texte hébreu. Ceci n'était pas pour empêcher notre auteur de se fonder sur ce passage, car nous avons remarqué déjà (Introduction) qu'il cite régulièrement la version des Septante sans la contrôler d'après le texte hébreu.

 

Bible Annotée sur Romains 15.21 

Les mots: à son sujet sont ajoutés par les Septante au texte hébreu.

 

 4. Les manques

 

Bible Annotée sur Exode 40.32 

Le verset 32 manque dans les LXX. ainsi que le verset 28, la fin du 29 et les versets 30 et 31 (une partie de ces passages se trouvant au chapitre 38).


Bible Annotée sur Josué 10.21 

Dans le camp. Ces mots manquent dans les Septante. En tout cas ils ne peuvent désigner qu'un camp provisoire en comparaison de celui de Guilgal.

 

Bible Annotée sur Proverbes 1.16 

Ce verset manque dans les Septante, qui le remplacent par #Esa 59:7;

 

5. Les divergences

 

Bible Annotée sur 1Samuel 13.20 

Ce tableau paraît si exagéré qu'on a proposé soit de corriger le texte, soit même de le traduire en ce sens que les Israélites ne pouvaient fabriquer les instruments de labourage. Ce sens paraît être celui qu'ont adopté les Septante. Le verset 21 qui, en hébreu, ne présente aucun sens, signifierait dans ce cas qu'ils pouvaient seulement les aiguiser. Nous ne nous sommes pas permis d'introduire ce sens dans la traduction.

 

Bible Annotée sur 1Samuel 14.18 

Fais approcher l'arche. La présence de l'arche est ici un trait tout-à-fait inattendu et le terme fais approcher, qui s'applique ordinairement à l'éphod, dans lequel le souverain sacrificateur portait l'Urim et le Thummin, étonne également. De là la correction des Septante: Apporte l'éphod. Pour défendre le texte ordinaire, il faudrait supposer que le sacrificateur ne devait consulter l'Urim que devant l'arche, symbole de la présence divine.

  

Bible Annotée sur 2Chroniques 28.1 

Vingt ans, ou plutôt, d'après les Septante et d'autres versions: vingt-cinq ans. Voir #2Ro 16:2, note.

 

Bible Annotée sur Amos 9.12 

Ces versets 11 et 12 sont cités par Jacques, #Ac 15:16-17, dans le concile de Jérusalem, comme parole des prophètes. La citation apostolique diffère notablement du texte des Septante, qui lui-même s'écarte déjà sensiblement du texte hébreu c'est-à-dire qu'il y a une grande divergence entre le texte d'Amos et la citation de Jacques. La pensée fondamentale reste néanmoins la même sous cette différence de formes. Jacques trouve avec raison dans la parole d'Amos (qu'il ne cite que comme un exemple, entre beaucoup d'autres déclarations prophétiques semblables) l'annonce de l'entrée des païens dans l'Eglise par le seul fait de l'adoration du nom de Jéhova.

 

 

Comme nous le voyons, il y a des problèmes de traductions, des divergences, des erreurs, des manques et des ajouts entre la Septante et le texte hébraïque. Quel texte est la Parole de Dieu ?

 

Nous laisserons à facealislam le soin de répondre, et à coup sûr il n’y répondra pas puisque selon lui ce n’est qu’un petit problème de traduction… peut être parlait-il de traduction par omission…

 

VII – Le texte Majoritaire ou le texte Minoritaire ?

 

Compliquons encore la tâche pour notre ami facealislam, et décidemment, il n’a pas de chance. Nous avons vu précédemment que le problème de la multiplicité des sources manuscrites de la Bible a engendré la multiplicité des canons qui ont eux-mêmes engendrés la multiplicité des sectes chrétiennes. Nous verrons dans cette partie un fait encore plus accablant pour facealislam et son fameux « problème de traduction ».

 

Définitions :

  •          Le Texte Majoritaire (ou texte Reçu) est basé sur les anciens manuscrits et fut suivi jusqu’au 19ème siècle par toutes les églises du monde avant son abandon (même si aujourd’hui  certaines bibles sont encore basées sur ce texte) 
  •      Le texte Minoritaire est basé sur les fameux codex qu’on a vus précédemment et qui sont antérieurs au texte Reçu. Le texte Minoritaire est actuellement suivi et sert de traduction aux bibles modernes.

Westcott et Hort sont les deux critiques du 19ème siècle ont corrigé les « erreurs » du texte Reçu selon leurs propres déclarations et celles de leurs partisans en se basant sur les grands onciaux grecs (Codex Sinaiticus, Vaticanus, etc.). Ils ont affirmé que la Bible qui a fit surgir la Réforme Protestante fut « un texte corrompu contenant environ 6000 erreurs ».

 

Le problème saute déjà aux yeux pour nos amis chrétiens, il a donc fallut attendre le 19ème siècle pour retrouver la véritable Parole de Dieu, ce qui veut dire que toutes les Bibles qui étaient basées sur le Texte Reçu étaient fausses. Contrairement à l’affirmation de Westcott et Hort, les partisans du texte Reçu ont un avis tout autre.

 

Concernant le Codex A ou Sinaiticus

 

John William Burgon écrit dans son livre « Unholy hands on the Bible » (Des mains souillées sur la Bible), éditions Lafayette. Indiana ceci :

« Le Codex A (Sinaiticus) comporte seulement pour les Evangiles, 1640 variantes (par rapport aux Evangiles canoniques, en usage depuis près de deux milles ans, chez les chrétiens). Le manuscrit pullule d’erreurs de copies, avec des omissions de mots et même de lignes entières ! Uniquement dans les Evangiles, par rapport au texte Reçu, le Codex A, enlève 3455 mots, en rajoute 1265, en substitue 1114 avec d’autres, change l’emplacement des mots dans les phrases à 2299 reprises et en altère 1265. Au total, cela porte les variantes à 8972 unités. Dix correcteurs ont du travailler dessus pour mettre en ordre une partie des erreurs les plus grotesques ! […] Enfin le Codex A inclut l’Epître de Barnabé et le Pasteur d’Arma, qui sont des écrits pleins d’hérésie ! ».

 

Barry Burton écrit quant à lui :
« 
Le Sinaiticus est un manuscrit découvert par un certain M. Tischendorf en 1844, dans un tas d'ordures du monastère Sainte-Catherine, près du mont Sinaï. Il contient presque tout le Nouveau Testament en plus d'y ajouter le Berger d'Hermas et l'Épître de Barnabas. Un examen du manuscrit a prouvé que ce dernier était très peu fiable. John William Burgon a passé des années à étudier chaque manuscrit disponible du Nouveau Testament. À propos de Sinaïticus, il écrit: « À plusieurs occasions, on a retiré sans précaution 10, 20, 30, 40 motsDes lettres, des mots et même des phrases complètes ont souvent été écrites deux fois, ou encore commencées pour être aussitôt annulées; cette erreur grotesque par laquelle une clause est omise parce qu'elle se termine par les mêmes mots que la clause précédente, ne survient pas moins que 115 fois dans le Nouveau Testament. »

Non seulement il a fallut attendre le 19ème siècle pour retrouver la Parole de Dieu, mais en plus de cela on la retrouve dans les poubelles…

 

John William Burgon avait même écrit à ce sujet :

« Il m’est impossible de croire que la promesse de Dieu a tellement manquée, qu’à la fin de 1800 ans, il fallut que le texte de l’Evangile soit cueilli d’un panier à ordures du Couvent de St. Catherine par un critique allemand ! » 


Barry Burton, quant à lui, ajoute ceci :
« 
En plus de tout cela, on a omis 237 mots, 452 paragraphes et 748 phrases entières des Évangiles seulementLe Vaticanus était à la disposition des traducteurs de la bible "King James" (américaine) qui ne l'ont pas utilisé, puisqu'ils le savaient non fiable»

 

Concernant le Codex B ou Vaticanus

 

John William Burgon écrit dans son livre « Unholy hands on the Bible » (, éditions Lafayette. Indiana ceci :

« Le Codex B (Vaticanus) quant à lui, comporte 589 variantes uniquement dans les Evangiles. Comparé avec le texte Reçu, le Codex B, omet 2877 mots, en remplace 935, en ajoute 526, change de place 2089 mots et en modifie 1132, soit un total de 7578 variantes. Le Codex B est très proche du Codex A, ce qui concerne les passages emprunts d’hérésie contre la personne de Jésus-Christ. En plus de tout cela, que penser des savants anglais Westcott et Hort qui ont déclaré que le Codex Vaticanus était la quintessence du « Texte Pur », privé d’influence et égal à l’original ? »

 

 

Le Constat

Mais voici aussi le constat établi par le révérend D. A. White, qui écrit ce qui suit (en page 41 de son livre "Defending the King James Bible") : 

 « Le texte de Westcott et Hort modifie le Texte Reçu en plus de 5 600 endroits… Mon compte personnel remonte au 2 août 1984 et, au moyen du NOUVEAU TESTAMENT GREC de Scrivener, j'ai relevé 5 604 modifications apportées au Texte reçu par Westcott et Hort dans leur Nouveau Testament grec. De ces 5 604 modifications, j'ai noté:

1 952 omissions (35 %),

467 ajouts (8 %)

3 185 modifications (57 %).

À ces 5 604 endroits où on notait des modifications, on avait ajouté 4 366 motsce qui porte à 9 970 le nombre de mots grecs. C'est donc dire que dans un texte grec de 647 pages (p. ex., le texte de Scrivener), cela représente en moyenne des modifications à 15,4 mots par page du Texte Reçu. » 

 

 

 

Que Westcott et Hort se trompent ou les partisans du texte Majoritaire n’a aucune importance pour nous. Nous ne sommes pas tenus de départager entre les deux approches. C’est plutôt à facealislam de nous expliquer tout cela en détails.

 

Résumons ce que nous savons sur les deux groupes de texte.

 

 

A. Qu’est-ce que le texte Majoritaire ou dit Reçu ? 

D’après ses partisans :

Le Texte Reçu compose pour la grande majorité (90 %) des plus de 5000 manuscrits grecs existants. C'est pourquoi on l'appelle aussi le texte Majoritaire

Le Texte Reçu n'a pas subi les retraits, les ajouts et les modifications que l'on retrouve dans le Texte minoritaire. 

Le Texte Reçu sert de base aux premières versions de la Bible:  Peschitto (150 apr. J.-C.)

* Ancien Vulgate Latin (157 apr. J.-C.), Bible Italique (157 apr. J.-C.), etc. Ces Bibles ont été élaborées quelque 200 ans avant les manuscrits minoritaires d'Égypte favorisés par l'Église romaine. 

* Le Texte Reçu adopte la grande majorité des plus de 86 000 citations provenant du texte sacré rédigé par les pères de l'Église. 

Le Texte Reçu n'est pas corrompu par la philosophie égyptienne.

Le Texte Reçu était et est toujours l'ennemi de l'Église romaine.

 

B. Qu’est-ce que le texte Minoritaire ? 

D’après la critique textuelle moderne :

Les Textes Minoritaires étaient le fruit du travail de scribes égyptiens 

Les Textes Minoritaires regorgent de modifications; souvent, un simple manuscrit a été modifié par de nombreux scribes sur une période de plusieurs années : c'est une chose que les prêtres Aaroniques et les Massorètes n'auraient jamais tolérée pour la transcription des Écritures saintes. 

Les Textes Minoritaires omettent environ 200 versets des textes sacrés. C'est l'équivalent de la première et seconde épîtres de Pierre. 



Afin de faire voir à notre ami facealislam le problème insolvable auquel il a affaire, voici maintenant un échantillon des différences entre ces deux corpus qui se comptent par milliers.

 

Note : Le texte Reçu (ou Majoritaire) est représenté par l’abréviation TR, tandis que le texte Minoritaire est représenté par l’abréviation TM.



Matthieu 28: 9
TR. "Mais comme elles allaient pour l'annoncer à ses disciples, voici Jésus qui vint au-devant d'elles, et..."
TM. "Et voici, Jésus vint à leur rencontre, et..."

Marc 6: 11
TR. " ... secouez la poussière de vos pieds en témoignage contre eux. Je vous dis en vérité que ceux de Sodome et de Gomorrhe seront traités mains rigoureusement au jour du jugement que cette ville-là."
TM . " ... secouez la poussière de vos pieds, afin que cela leur serve de témoignage."

Marc 7: 8
TR . "Car en abandonnant le commandement de Dieu, vous observez la tradition des hommes, lavant les pots et les coupes, et faisant beaucoup d'autres choses semblables."
TM . "Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes."

Marc 9: 44
TR. "Où leur ver ne meurt point, et où le feu ne s'éteint point"
TM . (Ce verset est enlevé au complet)

Marc 9: 46
TR . "Où leur ver ne meurt point, et où le feu ne s'éteint point."

TM . (Ce verset est enlevé au complet)

Luc 1: 28
TR. " ... Je te salue, toi qui es reçue en grâce la Seigneur est avec toi; tu es bénie entre les femmes."
TM . "... Je te salue, toi à qui une grâce a été faite; le Seigneur est avec toi." 




Il semblerait donc que facealislam n’a probablement jamais du entendre parler du texte Minoritaire ainsi que du texte Majoritaire, d’où sa réponse pitoyable sur « les multiples versions de la Bible ».

 

VIII – Les Bibles françaises

 

Cela clairement posé et dans l’attente d’une réponse de la part de facealislam, nous présentons maintenant les bibles françaises et le texte sur lequel elles se basent.

 

Bibles bien connues qui se basent sur le texte Reçu (ou texte Majoritaire)

 

- bible annotée Neuchâtel

- bible Ostervald

- bible Martin 1744

- bible d'Olivétan

- bible de Castellion

- bible de l'Epée

- bible de Genève

- etc...

 

Note : la bible américaine mondialement connue, la célèbre "King James" se base également sur le texte Reçu.

 

Bibles bien connues qui se basent sur le texte Minoritaire (l'édition de Westcott et hort)

 

- bible Louis Segond et Nouvelle bible Segond

- bible TOB

- bible Osty

- bible du Semeur

-bible Crampon

- bible de Chouraqui

- bible du nouveau monde

- bible de Jérusalem

- bible Scofield

- bible Darby

- etc... Comme les bibles américaines (Rsv, Niv etc....)

 

Comme vous pouvez le voir, le problème n’est pas aussi simple que cela pour facealislam car il ne s’agit pas de problème de traduction à la base, mais bel et bien un problème de la source en elle-même.

 

Quels textes utiliser pour la traduction ? Le Texte Majoritaire ou le Minoritaire, qui comme on l’a vu, présentent des différences textuelles énormes ? Lequel est la Parole de Dieu ? Quelle est la bonne version de la Bible ?

 

 

Laissons à facealislam le soin de nous expliquer tout cela.

 

IX – Les variantes se trouvent aussi dans les manuscrits

 

Il y aurait selon le célèbre savant Kennicott près d’1 million de variantes entre les manuscrits aujourd’hui disponibles. Voyons voir si après avoir vu ces variantes, facealislam pourra encore continuer à soutenir sa théorie du « problème de traduction ».

Les chrétiens ne le savent pas, mais il existe deux versions des Actes des Apôtres. Quel texte des Actes des Apôtres est le véritable inspiré de Dieu, le texte Occidental ou le texte Oriental 

Voici les différences qu’ils contiennent et les avis sont très partagés quant à savoir lequel est l’authentique (plusieurs hypothèses ont été émises) : (ce recensement fut établit par E. Delebecque dans son livre Les deux Actes des apôtres, préfacé par le R.P Ceslas Spicq, en 1986) :

 

  • 25 versets identiques sur 1007 au total 
  • 681 changements 
  •  525 addition
  • 162 suppressions 


Nous laisserons à facealislam de répondre à cette problématique par l’invocation du « simple problème de traduction » qui lui est si chère.

 

Compliquons-lui encore la tâche, et Dieu sait qu’elle n’est déjà pas très aisée. Regardons maintenant une liste de versets  non-authentiques de la Bible. J’en rapporterai 3 par évangiles, ce qui nous fait 3*4 soit 12 comme le nombre des apôtres.

 

 

Matthieu 12.47

 

Bible Annotée

#Mt 12:47 manque dans Sin., B, et quelques autres. Plusieurs critiques le retranchent du texte.

 

Bible du Semeur

Ce verset est absent dans de nombreux manuscrits.

 

Bible de Jérusalem

Le v. 47 est omis par de bons témoins, le scribe ayant probablement sauté de la fin du v. 46 à la fin, presque identique, du v.47.

 

TOB

Ce verset manque dans plusieurs témoins.

 

 

 

Matthieu 17.21

 

Bible Annotée

-Tischendorf, se fondant sur Sin., B, des versions et sur d'autres témoignages, omet #Mt 17:21 tout entier. Mais il l'admet dans Marc, {#Mr 9:29} en retranchant toutefois les mots et le jeûne.

 

Bible du Semeur

Certains manuscrits ajoutent: 21 Mais cette sorte de démon ne sort que par la prière et le jeûne.

 

ACEBAC

Le verset #Mt 17:21 que nous omettons se lit ainsi dans de nombreux manuscrits: «Quant à cette espèce, on ne la fait sortir que par la prière et le jeûne.» Il s'agit probablement d'un texte que des copistes ont emprunté à #Mr 9:29 pour l'introduire dans le présent passage de Matthieu; les manuscrits les plus sûrs ne l'ont pas.

 

TOB

Certains critiques déclarent ce verset interpolé non pas parce qu'il serait mal attesté, mais parce qu'il proviendrait d'une harmonisation tardive avec Mc 9,29. Nullement convaincus par ce motif, d'autres critiques le conservent ; selon eux, c'est le verset 20b qui a été inséré au cours de la tradition présynoptique dans la trame d'un texte apparenté à celui de Mc.

 

 

Matthieu 18.11

 

 

Bible Annotée

Ce verset #Mt 18:11 tout entier manque dans plusieurs manuscrits importants (Sin., B, etc.), dans des versions et dans plusieurs Pères. Tischendorf et d'autres critiques l'omettent, le supposant emprunté à #Lu 19:10, où il se trouve plus complet. Toutefois, les arguments contre l'authenticité ne sont pas décisifs, et de Wette fait observer avec raison que ce verset est la transition nécessaire à la parabole qui suit. S'il est authentique, il forme un puissant argument en faveur de la recommandation de #Mt 18:10: Ne pas mépriser les petits, car "le Fils de l'homme est venu pour les sauver." {Voir #Lu 19:10, note.}

 

Johnson

Ce verset ne se trouve pas dans certaines traductions, et il n'est pas non plus dans de nombreux manuscrits Grecs.

 

Bible du Semeur

Certains manuscrits ajoutent: 11 Car le Fils de l'homme est venu chercher et amener au salut ce qui était perdu (voir Lc 9.10).

 

ACEBAC

Certains manuscrits portent la phrase suivante, qui est devenue le verset #Mt 18:11 quand le texte fut partagé en versets numérotés: «Car le Fils de l'homme est venu sauver ce qui était perdu.» La phrase a sans doute été introduite à cet endroit par des copistes qui se sont inspirés de #Lu 19:10.

 

TOB

Ce verset manque dans de nombreux mss.

 

 

Marc 7.16

 

Bible Annotée

Ces paroles, que Jésus aimait à redire pour provoquer la réflexion de ses auditeurs, sont omises par Tischendorf, Westcott et Hort, et d'autres d'après Sin., B, versions égypt. Mais on peut se demander quelle raison les copistes auraient eue de les intercaler ici.

 

Bible du Semeur

Ce verset est absent de plusieurs manuscrits.

 

ACEBAC

Certains manuscrits portent ici un verset #Mr 7:16: 'Si quelqu'un a des oreilles pour entendre, qu'il entende.' Mais plusieurs manuscrits anciens n'ont pas ces mots, ce qui laisse croire qu'ils ont pu être ajoutés tardivement.

 

Bible de Jérusalem

Le v. 16 est omis par un certain nombre de ms important.

 

TOB

Certains mss lisent ici les mots : Si quelqu'un a des oreilles pour entendre, qu'il entende !

 

 

Marc 9.43 

 

Bible Annotée

Marc ajoute: dans le feu qui ne s'éteint point, image redoutable d'une souffrance morale sans espoir. Ces mots se lisent dans Sin., B, A, C, D, la plupart des majusc. et des versions. Quelques manuscrits les omettent. Le texte reçu avec A, D, majusc. ajoute un #Mr 9:44 portant ces mots: où leur ver ne meurt point et où le feu ne s'éteint point.

 

Bible du Semeur

Quelques manuscrits ajoutent: 44 Là, le ver rongeur ne meurt point et le feu ne s'éteint jamais.

 

ACEBAC

Plusieurs manuscrits portent ces mots-ci après les versets #Mr 9:43 9:45: 'Où le ver ne meurt pas et où le feu ne s'éteint pas'. Il semble que ce soit une addition inspirée du verset #Mr 9:48, car la phrase est absente d'excellents manuscrits anciens.

 

Bible de Jérusalem

Les vv. 44 à 46 (Vulg.), simples répétitions du v. 48, sont à omettre avec les meilleurs mss.

 

TOB

Ces vv., pour lesquels la tradition textuelle est hésitante, sont absents des éditions critiques.

  

 

 

Marc 11.26 

 

Bible Annotée

Les paroles de #Mr 11:26 ne sont probablement pas authentiques ici, mais ont été copiées de Matthieu. Tischendorf, Westcott et Hort les retranchent. Lachmann, Meyer, Weiss pensent qu'elles ont été omises dans les plus anciens manuscrits (Sin., B, etc.). Ils les maintiennent d'après A, C, D, et la plupart des majusc.

 

Bible du Semeur

Ce verset est absent de plusieurs manuscrits (voir Mt 6.15).

 

ACEBAC

D'excellents et nombreux manuscrits ne portent pas un verset #Mr 11:26 qui répète ici le texte de #Mt 6:15

 

TOB

Ce verset n'est pas attesté par tous les témoins (cf. Mt 6,15)

 

 

Luc 22.43-44 

 

Bible Annotée

-Les versets #Lu 22:43,44 manquent dans quatre majuscules, dont B et A, dans trois minuscules et dans quelques versions anciennes; dix manuscrits les marquent d'un signe de doute; enfin quelques Pères de l'Eglise, Hilaire de Poitiers, Jérôme, Epiphane, déclarent que ces versets ne se trouvaient point dans plusieurs manuscrits grecs et latins. Ces témoignages et le fait que Matthieu et Marc ne mentionnent ni l'apparition de l'ange ni la sueur de sang, ont inspiré à quelques exégètes la pensée que ce récit était dû à une tradition postérieure à la rédaction de notre évangile. Mais, d'autre part, Sin., D et dix majusc. ont  #Lu 22:43,44; ils se trouvent également dans l'Itala et la version syriaque. Et ce qui paraîtra décisif, c'est que des Pères de l'Eglise aussi rapprochés de l'âge apostolique que Justin et Irénée citent  #Lu 22:44. M. Godet remarque avec raison qu'ils ont pu être retranchés, parce que les faits qu'ils rapportent ne se trouvent pas dans Matthieu et Marc, et qu'ils semblaient contraires à la divinité de Jésus. Aussi Tischendorf, Tregelles, Westcott et Hort ont-ils conservé les deux versets dans leurs éditions.

 

Bible du Semeur

Les mots entre crochets (vv. 43-44) sont absents de certains manuscrits

 

ACEBAC

Ce verset montre tellement que l'obéissance de Jésus a été déchirante, que certains manuscrits anciens l'ont supprimé (de même que le verset précédent), jugeant que cela n'était pas compatible avec la foi au Fils de Dieu. En fait, c'est jusque dans le plus pénible de nos combats, celui que nous livrerons tous contre la mort, que Jésus a été semblable à nous.

 

Bible de Jérusalem

Bien qu'omis par quelques bon témoins, les vv. 43-44 sont à maintenir. Attestés dès le IIe siècle par de nombreux témoins, ils présentent le style et la manière de Luc. Leur omission s'explique par le souci d'éviter un abaissement de Jésus jugé trop humain.

 

TOB

Plusieurs témoins anciens de grande valeur omettent les vv. 43-44, sans doute parce qu'ils les jugent incompatibles avec la divinité de Jésus.

  

 

Luc 23.34 

 

Bible Annotée

-Le verset #Lu 23:34 manque dans B, D.

 

Bible du Semeur

Ces paroles de Jésus sont absentes de certains manuscrits.

 

Bible de Jérusalem

Ce verset est à maintenir, malgré son omission par de bons témoins.

 

TOB

La prière de Jésus manque chez plusieurs témoins anciens

   

 

Luc 24.40 

 

Bible Annotée

#Lu 24:40 manque dans D et l'ltala, et la plupart des critiques le regardent comme une interpolation très ancienne, tirée de #Jn 20:20.

 

Bible du Semeur

Ce verset est absent de certains manuscrits.

 

Bible de Jérusalem

Ce verset est à retenir malgré son om. par de bons témoins.



Jean 5.3-4

 

Bible Annotée

De là, dans le texte reçu, un verset #Jn 5:4, qui porte: Car un ange descendait de temps en temps dans le réservoir et troublait l'eau; celui donc qui y entrait le premier après que l'eau avait été troublée guérissait, de quelque maladie qu'il fût atteint. Ce verset a été probablement écrit en marge par quelque lecteur, puis introduit dans le texte par un copiste. Il manque dans Sin., B, C, D, versions. Plusieurs manuscrits qui le renferment, le marquent de signes de doute et, en outre il présente une quantité de variantes, ce qui rend toujours un texte suspect. Enfin, le contenu même de ce verset porte tous les caractères d'une légende. Par ces raisons décisives, il convient de le retrancher.

 

Johnson

Etaient couchés en grand nombre des malades. Tout ce qui suit le mot "paralytiques" est manquant dans les meilleurs manuscrits, ainsi que tout le verset 4. La traduction n'est qu'une supposition.

 

Bible du Semeur :

Certains manuscrits ont à la suite: Ils attendaient le bouillonnement de l'eau. 4Car un *ange du Seigneur descendait de temps en temps dans la piscine et agitait l'eau. Le premier qui y entrait après le bouillonnement de l'eau était guéri, quelle que soit sa maladie.

   

Bible de Jérusalem :

La fin du v.3 et le v. 4 sont omis par la tradition alexandrine : on a jugé trop étrange l'idée d'un ange « se levant » dans une piscine. Mais le v.4 est nécessaire à l'intelligence du récit (v.7).

 

TOB :

La fin du v.3 et le v.4 manquent dans un nombre important de mss, dont les plus anciens. Cette annotation prépare le récit qui va suivre.

 

 

Jean 7.53-8.11 

 

Bible Annotée

On trouve une description semblable dans #Lu 21:37,38. -Le dernier verset de #Jn 7 et les deux premiers par lesquels s'ouvre notre #Jn 8 forment une sorte d'introduction à l'histoire de la femme adultère qui va suivre. Ils font partie du fragment dont l'authenticité est contestée. Voici d'abord, à cet égard, l'état des documents sur lesquels s'appuie la critique du texte.

1° Un grand nombre de manuscrits, Sin., B, A, C, etc., du quatrième au neuvième siècle, omettent entièrement ce récit, et plusieurs de ceux qui l'ont conservé le marquent de signes de doute.

2° Les versions anciennes, sauf quelques manuscrits de l'Itala ne le renferment pas davantage.

3° Les Pères de l'Eglise des trois premiers siècles, et même Chrysostome, ne le mentionnent pas comme renfermé dans notre évangile. Origène, qui s'est occupé spécialement de l'état du texte, n'en parle pas. 

4° Dans plusieurs documents, ce morceau se trouve placé à la fin de l'évangile de Jean; dans quelques autres à la suite de #Lu 21.

5° Ces versets abondent en variantes diverses, ce qui est toujours un signe peu favorable à l'authenticité.

6° Le style de ce récit n'est pas celui de Jean; il porte tous les caractères des narrations synoptiques. Aussi la plupart des critiques et des exégètes se refusent-ils à considérer ce récit comme faisant partie de l'évangile de Jean. Ainsi Erasme, Calvin, Bèze Lücke, Tholuck, Olshausen, de Wette Reuss, Hengstenberg, Meyer, MM. Weiss, Luthardt, Keil, Godet, et tous les modernes éditeurs du texte.

 

Bible du Semeur

Les versets 7.53 à 8.11 sont absents des manuscrits les plus anciens. Quelques manuscrits les situent ailleurs, à la fin de l'évangile ou après Lc 21.38.

  

TOB

La section 7,53-8,11 est omise par les mss les plus anciens et par de nombreuses versions : d'autres la placent soit après les vv. 36 ou 44, soit à la fin de l'évangile ; d'autres encore l'introduisent après Lc 21,38. Les Pères grecs semblent l'ignorer ; le texte lui-même présente de nombreuses variantes et ne possède pas les caractéristiques du style Johannique. C'est pourquoi on peut estimer que cette péricope n'appartenait pas primitivement à l'évangile de Jn. Il s'agit d'une tradition indépendante, insérée après coup ; son caractère canonique n'est pas à contester.

 

Bible de Jérusalem

Cette péricope, 7.53 - 8.11, omise par les plus anciens témoins (mss, versions et Pères), déplacée par d'autres, au style de couleur synoptique, ne peut être de saint Jean lui-même. Elle pourrait être attribuée à saint Luc, cf Luc 21.38. Sa canonicité, son caractère inspiré et sa valeur historique n'en sont pas moins hors contexte

 

 

Jean 14.31 

 

ACEBAC

Partons d'ici. Ce signal de départ correspond à celui de #Mr 14:42. Mais que signifie-t-il, puisque l'on ne s'en va pas et que Jésus recommence un discours plus long que le précédent? Le départ ne s'effectue réellement qu'en #Jn 18:1. Les chapitres 15-17 ont sans doute été intercalés entre #Jn 14:31 et #Jn 18:1 sans que le cadre primitif de l'évangile n'ait été modifié. Leur insertion à cette place, tout comme l'addition du ch. #Jn 21, montre que l'évangile de Jean a pu connaître au moins deux éditions successives.

 

Transmontant

Levez-vous et allons-nous-en d'ici... Il est évident que ces mots donnent le signal du départ et qu'en conséquence les chapitres suivants doivent être placés avant ce signal du départ. Il n'est pas évident ni certain que le chapitre xv soit la reportation d'un enseignement donné dans cette même et dernière nuit. Il peut être la reportation d'un enseignement donné antérieurement. Il existe donc ici un problème littéraire de composition. Le chapitre xv semble ajouté après coup. Le fait que les mots: Levez-vous, allons-nous-en d'ici... aient subsisté dans les manuscrits, suivis du chapitre xv qui ne semble pas à sa place, prouve que nous sommes bien en présence de documents écrits, arrangés et combinés, et non pas d'une longue tradition orale qui se serait déposée par écrit au n {e} siècle de notre ère, ni d'une rédaction tardive: car s'il s'agissait d'une rédaction tardive, pourquoi cette imperfection manifeste dans la composition? On voit très bien ici la couture de plusieurs documents écrits qui ont été cousus l'un à l'autre. La question reste donc ouverte de savoir quand a été donné l'enseignement qui se trouve noté et rapporté au chapitre xv.

 

Bible de Jérusalem

Dans un état antérieur de l'évangile, la suite du texte se lisait en 18.1, ou peut être en 17.1.

 



Facealislam ne pourra pas non plus invoquer que les milliers de manuscrits sont identiques comme on l’a vu. Nous lui laissons également le soin de nous expliquer ce problème de traduction auquel il tient tant.

 

 

X – Suite de la réponse de facealislam

 

Facealislam a continué d’étaler son ignorance, voici ce qu’il nous dit en répondant à un musulman :

________________________________

 

 

Mohammed Mahieddine dit aussi la chose suivante:

 

la version révisée de la Bible King James a généré 15 millions de dollars où le chapitre de la résurrection a été enlevé, puis révisée une deuxième fois, où ils ont ajouté le chapitre en question et ils l'on appeler la version autorisé du Roi James.

 

Mohammed Mahieddine affirme qu'un chapitre sur la résurrection aurait été enlevé et puis rajouté. Sans doute que Mohammed, voulait faire référence à ce que dit Ahmed Deedat en son livre "La Bible est t'elle la Parole de Dieu?", au sujet de versets (et non de chapitres) sur l'ascension (et non résurrection) de Jésus. Pour répondre à ce point, voyons ce que dit Ahmed Deedat:

 

L'un des "principaux manquements" que l'auteur de la RSV a tenté de corriger porte sur l'ascension du Christ. Sur le plus prodigieux événement du christianisme - Jésus (P)enlevé au ciel - il n'existe, que deux citations dans les Evangiles de Matthieu, Marc, Luc et Jean. Ces deux citations apparaissent dans chaque Bible publiée en diverses langues, avant 1952, date de la première parution de la RSV:

 

4.a. "Le Seigneur, après leur avoir parlé, fut enlevé au ciel et il s'assit à la droite de Dieu:"(Marc 16:19)

 

4.b. "Pendant qu'il les bénissait, il se sépara d'eux et fut enlevé au ciel:' (Luc 24:51)

 

 [...] Dans chaque nouvelle publication de la RSV, postérieure à 1952, les passages manquants furent ainsi "restitués dans le texte".

 

Ahmed Deedat fait une charge complètement fausse, en affirmant que les auteurs des évangiles n'ont pas enregistré un mot simple au sujet de l'Ascension de Jésus (si ce n'est en Luc 24:51 et Marc 16:19). En fait, nous pouvons constater que tous les auteurs de l'Evangile ont su l'ascension de Jésus

 

Jean écrit:

 

Après avoir dit cela, il fut élevé pendant qu'ils le regardaient, et une nuée le déroba à leurs yeux. Et comme ils avaient les regards fixés vers le ciel pendant qu'il s'en allait, voici, deux hommes vêtus de blanc leur apparurent, et dirent: Hommes Galiléens, pourquoi vous arrêtez-vous à regarder au ciel? Ce Jésus, qui a été enlevé au ciel du milieu de vous, viendra de la même manière que vous l'avez vu allant au ciel. Actes 1:9-11

 

[Petite correction comme le fait l'auteur pour les autres : Ce n'est pas Jean qui  rédigea les Actes des Apôtres mais Luc, on lui attribue généralement la paternité du texte.]

 

Et si vous voyez le Fils de l'homme monter où il était auparavant? Jean 6:62

 

Jésus dit: Je suis encore avec vous pour un peu de temps, puis je m'en vais vers celui qui m'a envoyé. Jean 7:33

 

Maintenant je m'en vais vers celui qui m'a envoyé, et aucun de vous ne me demande: Où vas-tu? Jean 16:5

 

Je suis sorti du Père, et je suis venu dans le monde; maintenant je quitte le monde, et je vais au Père. Jean 16:28

 

Jésus lui dit: Ne me touche pas; car je ne suis pas encore monté vers mon Père. Mais va trouver mes frères, et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu. Jean 20:17

 

Luc écrit:

 

Élevé par la droite de Dieu, il a reçu du Père le Saint Esprit qui avait été promis, et il l'a répandu, comme vous le voyez et l'entendez. Car David n'est point monté au ciel, mais il dit lui-même: Le Seigneur a dit à mon Seigneur: Assieds-toi à ma droite. Actes 2:33-34

 

afin que des temps de rafraîchissement viennent de la part du Seigneur, et qu'il envoie celui qui vous a été destiné, Jésus Christ, que le ciel doit recevoir jusqu'aux temps du rétablissement de toutes choses, dont Dieu a parlé anciennement par la bouche de ses saints prophètes. Actes 3:20-21

 

Marc et Matthieu font implicitement mention de l'ascension de Jésus, en indiquant que Jésus viendra du ciel, ce qui implique forcément que Jésus a du d'abord y monter:

 

Jésus lui répondit: Tu l'as dit. De plus, je vous le déclare, vous verrez désormais le Fils de l'homme assis à la droite de la puissance de Dieu, et venant sur les nuées du ciel. Matthieu 26:64

 

Jésus répondit: Je le suis. Et vous verrez le Fils de l'homme assis à la droite de la puissance de Dieu, et venant sur les nuées du ciel. Marc 14:62

 

Au sujet de l'ascension de Jésus, il est encore dit dans le Nouveau Testament:

 

C'est pourquoi il est dit: Étant monté en haut, il a emmené des captifs, Et il a fait des dons aux hommes. Ephésiens 4:8-10

 

Car on raconte, à notre sujet, quel accès nous avons eu auprès de vous, et comment vous vous êtes convertis à Dieu, en abandonnant les idoles pour servir le Dieu vivant et vrai, et pour attendre des cieux son Fils, qu'il a ressuscité des morts, Jésus, qui nous délivre de la colère à venir. 1 Thessaloniciens 1:10

 

Ainsi, puisque nous avons un grand souverain sacrificateur qui a traversé les cieux, Jésus, le Fils de Dieu, demeurons fermes dans la foi que nous professons. Hébreux 4:14

 

Car Christ n'est pas entré dans un sanctuaire fait de main d'homme, en imitation du véritable, mais il est entré dans le ciel même, afin de comparaître maintenant pour nous devant la face de Dieu. Hébreux 9:24

 

Cette eau était une figure du baptême, qui n'est pas la purification des souillures du corps, mais l'engagement d'une bonne conscience envers Dieu, et qui maintenant vous sauve, vous aussi, par la résurrection de Jésus Christ, qui est à la droite de Dieu, depuis qu'il est allé au ciel, et que les anges, les autorités et les puissances, lui ont été soumis.1 Pierre 3:21-22

 

Hormis ceci, c'est le Coran affirme que Jésus est monté au ciel:

 

(Rappelle-toi) quand Dieu dit : "Ô Jésus, certes, Je vais mettre fin à ta vie terrestre t'élever vers Moi, te débarrasser de ceux qui n'ont pas cru et mettre jusqu'au Jour de la Résurrection, ceux qui te suivent au-dessus de ceux qui ne croient pas. Puis, c'est vers Moi que sera votre retour, et Je jugerai, entre vous, ce sur quoi vous vous opposiez. Sourate 3:55

 

Mais Dieu l'a élevé vers Lui. Et Dieu est Puissant et Sage. Sourate 4:158

 

Le Coran est donc en accord avec le Nouveau Testament sur cette question, nous ne comprenons donc pas pourquoi, Ahmed Deedat essaye de nier l'ascension de Jésus Christ, lorsque le Coran la confirme?

 

En conclusion nous devons préciser que Marc 16:9-20 et Luc 24:51, n'ont pas été expurgé de la Bible et restitué plus tard comme Ahmed Deedat suggère. Si dans la traduction RSV ils sont maintenant inclus dans le texte, c'est parce que les érudits sont persuadés qu'ils sont en effet une partie du texte original. Ces versets dans les plus anciens manuscrits sont trouvés en quelques textes et pas dans d'autres, ce qui a donné lieu à un doute, qui en raison des évidences, a maintenant disparu. Les rédacteurs de RSV ne trifouillent pas la Bible comme Ahmed Deedat suggère, ils essayent simplement d'apporter nos traductions aussi étroitement que possible, fidèle aux textes originaux, à la différence des compilateurs du Coran sous l'ordre d'Othman qui ont considéré plus avantageux de simplement détruire tout ce qui a changé de quelque façon avec leur texte préféré du Coran (voir ici).

 

XI Suite de notre réponse à facealislam

 

 

Outre le fait que le problème que nous avons soulevé est beaucoup plus complexe que ne le suggère facealislam (et nous attendons sa réponse), il est lamentable de voir la manière dont il prête d’aussi fausses allégations à l’encontre du Coran.

Non seulement facealislam ne connait pas l’Histoire de sa propre bible au sens premier du terme, mais il étale encore plus son ignorance en débitant les contre-vérités orientalistes à l’encontre du Coran. Nous ferons prochainement un article sur ce sujet, mais pour y répondre brièvement dans le cadre de cette réponse qui concerne uniquement les multiples versions de la bible, nous diront une chose. Uthmane (que Dieu l’agrée) n’a pas brûlé toutes les copies contraires au Coran parce qu’il n’y en avait pas, mais à demander aux Compagnons de brûler les leurs parce qu’ils avaient mis leurs propres annotations personnelles au texte pour se rappeler de l’explication de tel ou tel verset pour éviter ainsi que dans le futur des gens viennent prétendre que ces annotations faisaient parties du Coran. Il a eu l’extrême perspicacité de faire brûler ces copies pour éviter toute confusion. C’est ce que l’histoire musulmane confirme, et le résultat est là. Un seul Coran, contrairement à la Bible...

 

Concernant maintenant Marc 16,9-20 auquel notre contradicteur fait référence voici ce qu’en disent les savants chrétiens :

 

 

Bible Annotée sur Marc 16.9-20

- Le dernier mot de l'ange: comme il vous l'a dit, fait allusion à la parole par laquelle Jésus {#Mr 14:28} avait donné rendez-vous à ses disciples en Galilée. Ce passage montre que Marc comme Matthieu, avait l'intention de rapporter exclusivement les apparitions de Jésus ressuscité en Galilée, et non celles qui eurent lieu en Judée. {#Mt 28:10, note.} Et cependant les versets qui suivent renferment de courtes indications des unes et des autres. Ce n'est donc pas sans raison qu'on a vu là un indice de l'inauthenticité du fragment qui termine son évangile. {#Mr 16:9-20} …Les versets qui suivent {#Mr 16:9-20} ne paraissent pas avoir fait partie de l'évangile de Marc qui, à l'origine, s'arrêtait inachevé à la fin de #Mr 16:8. Les critiques les plus dignes de confiance n'en admettent pas l'authenticité. Leurs raisons, dont voici les principales, sont du plus grand poids. 1° Cette fin de l'évangile manque dans Sin. et dans B, ainsi que dans quelques versions. 2° Un manuscrit du huitième siècle et plusieurs versions latines ont une courte conclusion de l'évangile, tout autre que celle qui nous a été conservée ici. 3° Dans une trentaine de manuscrits de l'évangile de Marc, en lettres cursives, se trouvent des remarques indiquant que les plus anciens documents s'arrêtaient à notre #Mr 16:8. 4° Plusieurs Pères de l'Eglise, entre autres Eusèbe et Jérôme, déclarent positivement que cette fin de notre évangile n'était pas renfermée dans les plus anciennes copies"Les manuscrits exacts, dit Eusèbe, terminent le récit de Marc aux paroles du jeune homme qui apparut aux femmes et leur dit: Ne vous effrayez point, jusqu'aux mots: car elles avaient peur. Ce qui suit se trouve dans quelques rares copies." "La fin de l'évangile de Marc se trouve dans fort peu de manuscrits; presque tous les exemplaires grecs ne la contiennent pas." Ainsi parle Jérôme. -Outre ces témoignages si convaincants, un examen attentif de notre fragment conduit à la même conclusion. On n'y retrouve ni le style de Marc ni sa manière pittoresque et détaillée de raconter. Il ne renferme que quelques faits isolés, à peine indiqués et évidemment empruntes aux autres évangiles, ainsi que nous le ferons remarquer dans les notes-Cependant, si ce morceau n'est pas de Marc, il est certain qu'il remonte à une haute antiquité; car le plus grand nombre des versions et des manuscrits le renferment, et il était déjà connu d'Irénée, qui en cite un passage. Par ces raisons, plusieurs théologiens de nos jours persistent à attribuer à Marc cette de son évangile. Il est plus probable que, peu après le temps des apôtres, une main pieuse voulut achever le récit de Marc et pour cela, consigner ici les principales apparitions de Jésus-Christ ressuscité et son ascension. (Voir les notes critiques de Tischendorf et le Nouveau Testament de Rilliet, à la fin de Marc.) La simple lecture de ce verset fait sentir que c'est ici le commencement d'un écrit nouveau, et non la continuation du récit de Marc par Marc lui-même. Celui-ci aurait-il répété ainsi l'indication du jour et du moment de la résurrection de Jésus après l'avoir racontée? {Comparer #Mr 16:1,2} Puis n'aurait-il pas rapporté l'apparition de Jésus à Marie, de manière à faire suite à #Mr 16:8, ce qui n'est point le cas ici?

 

Johnson

Jésus étant ressuscité le matin. Le reste du chapitre ne se trouve pas dans toutes les versions. Certains soutiennent que ces versets ont été ajoutés plus tard, ce qui paraît douteux. Il semble probable que dans une des premières copies, ils aient été omis, pour une cause ignorée, par un copiste qui a laissé la place libre, mais ne l'a pas remplie. Il est clair que le verset 8 n'a aucune raison de conclure le récit de Marc.

 

Bible du Semeur

Plusieurs manuscrits, et des meilleurs, ne contiennent pas les v. 9-20. Certains ont une version plus courte de la fin de l'évangile: Mais elles firent aux compagnons de Pierre un bref récit de tout ce qui leur avait été annoncé. Ensuite Jésus lui-même fit porter par eux, de l'Orient à l'Occident, le message sacré et incorruptible du salut éternel.

 

Note : C'est une autre fin de l'évangile, ce qui nous donne soit une version avec ces versets, soit une version sans ces versets, soit encore une version avec des versets différents. Voilà qui est clair pour notre sujet des multiples versions de la Bible, quoi qu’en dise facealislam.

 

ACEBAC

Les versets #Mr 16:9-20 sont, selon toute vraisemblance, une addition très ancienne, connue dès le deuxième siècle. On y trouve un résumé de ce que les autres évangélistes nous livrent comme traditions concernant le Christ ressuscité: il est apparu aux siens {versets #Mr 16:5-14}; il les a envoyés en mission poursuivre son oeuvre{versets #Mr 16:15-20}.

 

Bible de Jérusalem

La « finale de Marc », vv. 9-20, fait partie des Ecritures inspirées ; elle est tenue pour canonique. Cela ne signifie pas nécessairement qu'elle ait été rédigée par Marc.En fait, son appartenance à la rédaction du second évangile est mise en questions. _ Les difficultés proviennent d'abord de la tradition manuscrite. Plusieurs mss, dont Vat. Et Sin., omettent la finale actuelle. Au lieu de la finale ordinaire, un ms donne une finale actuelle. Au lieu de la finale ordinaire, un ms donne une finale plus courte qui continue le v. 8 : « Elles racontèrent brièvement aux compagnons de Pierre ce qui leur avait été annoncé. Ensuite Jésus lui-même fit porter par eux, de l'orient jusqu'au couchant, le message sacré et incorruptible du salut éternel. » Quatre mss donnent à la suite les deux finales, la courte et la longue. Enfin, un des mss qui donnent la finale longue intercale entre le v. 14 et le V.15 le morceau suivant ; « Et ceux-ci alléguèrent pour leur défense : Ce siècle d'iniquité et d'incrédulité est sous la domination de Satan, qui ne permet pas ce qui est sous le joug des esprits impurs conçoive la vérité et la puissance de Dieu ; révèle donc dès maintenant ta justice. C'est ce qu'ils disaient au Christ et le Christ leur répondit : Le terme des années du pouvoir de Satan est comble ; et cependant d'autres choses terribles sont proches. Et j'ai été livré à la mort pour ceux qui ont péché, afin qu'ils se convertissent à la vérité et qu'ils ne pèchent plus, afin qu'ils héritent de la gloire de justice spirituelle et incorruptible qui est dans le ciel… ». La tradition patristique témoigne de même d'un certain flottement. _ Ajoutons qu'entre le v. 8 et le v. 9 il y a dans le récit solution de continuité. Par ailleurs on a peine à admettre que le second évangile dans sa première rédaction s'arrêtait brusquement au v. 8. D'où la supposition que la finale primitive a disparu pour une cause inconnu de nous et que la finale actuelle a été rédigée pour combler la lacune. Elle se présente comme un résumé sommaire des apparitions du Christ ressuscité, dont la rédaction est sensiblement différente de la manière habituelle de Marc, concrète et pittoresque. Toutefois, la finale actuelle a été connue dès le IIe siècle par Tatien et saint Irénée et elle a trouvé place dans l'immense majorité des mss grecs et autres. Si l'on ne peut prouver qu'elle a eu Marc pour auteur, il reste qu'elle constitue, selon le mot de Swete, « une authentique relique de la première génération chrétienne ».

 

TOB

La traduction manuscrite est très incertaine pour les vv. 9.20 qui terminent ici l'évangile de MarcCette final n'est pas attesté par un certain nombre de témoins. Quelques copistes ont même précisé que le v. 8 marquait la fin de l'évangileIl existe, à côté de la version longue la plus courante, dont nous donnons la traduction, une version courte : "Elles racontèrent brièvement aux compagnons de Pierre tout ce qui leur avait été annocé. Ensuite, Jésus lui-même fit porter par eux, de l'orient jusqu'au couchant, la proclamation sacrée et incorruptible du salut éternel." Quelques témoins donnent à la foi la version courte et la version longue. Un témoin intercale entre les vv. 14 et 15 de la version longue, une objection des disciples et une réponse du Christ, ainsi rédigées : "Ceux-ci dirent pour leur défenses : Ce siècle d'impiété et d'incrédulité est sous pouvoir de Satan qui ne permet pas que la vérité et la puissance de Dieu soient reçues par les esprits impurs; c'est pourquoi relève dès maintenant ta justice." Ils dirent cela au Christ et le Christ leur répondit : "Le terme des années du pouvoir de Satan est accompli, mais d'autres choses terribles approchent. Et j'ai été livré à la mort pour ceux qui ont péchés afin qu'ils se convertissent à la vérité et qu'ils ne pèchent plus, afin qu'ils héritent de la gloire, de la justice, gloire spirituelle et incorruptible qui est dans le ciel." Litt. il apparut, renvoyant à Jésus qui n'est plus en scène depuis 15,40, Rédigés avec un vocabulaire et dans un style fort différents du reste de l'évangile, rompant avec le cours du récit précédent (les femmes ne s'acquittent pas de la mission qui leur est confiée), ces vv. 9-20 sont une sorte de sommaire des récits d'apparitions mentionnés par les autres évangiles auquel sont jointes des allusions à des événements rapportés dans le livre des Actes (vv.17-20). Ce résumé n'apporte aucun élement nouveau pour une meilleur connaissance du Christ et des événements qui suivirent la résurrection. L'authenticité de cette finale, pourtant connue dès le deuxième siècle, est déjà mise en doute par certains Pères de l'Eglise. Comme il leur paraît surprenant que l'évangile de Marc se soit arrêté brusquement au vv. 8, de nombreux critiques estiment que la fin de l'évangile a été très tôt  perdue et remplacé par ce texte. En fait, nous ne savons pas si l'auteur du livre avait rédigé une conclusion et si, et si dans ce cas, il apportait quelque apparition du Ressuscité, ou s'il avait paru suffisant de renvoyer le lecteur à la tradition connue des apparitions en Galilée (v.7)….

(Introduction à l'Evangile de Marc) : …Autre question qui n'a pas reçu sa réponse : comment le livre se terminait-il? Il est généralement admis que la finale actuelle 16.9-20 a été ajoutée pour corriger l'abrupt d'une fin de livre au v.8. Mais nous ne saurons jamais si la finale originale du livre a été perdue ou si Marc estimait que la référence à la tradition des apparitions en Galilée au v.7 suffisait pour clore son récit. Traduction Oecumenique de la Bible, introduction à l'évangile de Marc.

 

Scofield

The passage from verse 9 (Mar_16:9) to the end is not found in the two most ancient manuscripts, the Sinaitic and Vatican, and others have it with partial omissions and variations. But it is quoted by Irenaeus and Hippolytus in the second or third century.

 

Clarke

Now when Jesus was risen, etc. - This, to the conclusion of the Gospel, is wanting in the famous Codex Vaticanus, and has anciently been wanting in many others. See Wetstein and Griesbach. In the margin of the later Syriac version, there is a remarkable addition after this verse; it is as follows: - And they declared briefly all that was commanded, to them that were with Peter. Afterward Jesus himself published by them, from east to west, the holy and incorruptible preaching of eternal salvation. Amen.

 

Nous avons donc vu un florilège d’exégèses chrétiennes qui confirment que la finale de Marc n’est pas authentique contrairement à ce que raconte facealislam. Nous attendons également qu’il nous explique ce point. Car comme nous le voyons, la multiplicité des manuscrits engendrent la multiplicité des versions bibliques, à moins que ça ne soit qu’un simple problème de traduction comme le prétend facealislam…

 

XII – Rappels historiques et Questions de logique

   

Nous nous proposons dans cette partie de ne pas aller au-delà des faits les plus élémentaires qui soient. Nous nous proposons ici de rester très terre à terre afin de faire comprendre le problème à facealislam.

 

Raymond E. Brown, dit dans son livre « Que sait-on du Nouveau Testament » aux éditions Bayard, p.40 :

« Il faut attendre le IIè siècle pour voir apparaître chez les chrétiens l’usage du terme « Nouveau Testament » pour désigner un corpus de leurs écrits, ce qui conduire à appeler « Ancien Testament » les Ecritures d’Israël. Il faudra encore plusieurs siècles avant que les chrétiens des Eglises latine grecque se mettent à peu près d’accord au sujet des vingt-sept ouvrages à inclure dans un recueil normatif ou canonique ».

 

Pourquoi, plusieurs siècles après la disparition de Jésus (as), les chrétiens continuaient toujours de débattre sur les livres qui devaient faire parti de la Parole de Dieu ou pas ? N’est-ce pas là la preuve indubitable que la Parole de Dieu n’a pas été préservée ? Est-ce que les chrétiens des premiers siècles connaissaient la Bible Parole de Dieu ?

De plus, Jésus (as) n’a jamais entendu parler des termes « Ancien Testament » et « Nouveau Testament », et comme nous le savons, ces textes n’existaient même pas sous leur forme actuelle à son époque, donc en tout état de cause, et les faits le démontrent, cette Bible actuelle n’est pas la Parole de Dieu car Jésus (as) n’en a pas parlé et ne la connaissait même pas. 

Donc, nous pouvons affirmer sans nous tromper, et c’est un comble, que Jésus (as) ne connaissait pas la Bible !

 

Pour comprendre pourquoi Jésus (as) ne connaissait pas la Bible, nous lisons à la page 41 du même ouvrage cité précédemment :

« Nombre de gens s’imaginent que les chrétiens ont toujours eu des bibles comme nous en avons aujourd’hui, ou que les écrits chrétiens existaient dès le début. En fait, la formation du NT, avec la naissance et la conservation de livres composés par des disciples de Jésus, fut une affaire compliquée. […] … à l’époque de Jésus les juifs avaient une vive conscience de la nature de leurs textes sacrés : la Loi, les Prophètes et les Ecrits ; et quand les premiers chrétiens parlaient des Ecritures, c’est à ces textes-là qu’ils faisaient allusion. Pourquoi les premiers chrétiens furent-ils apparemment si long à rédiger leurs propres livres ? Un facteur essentiel est le fait qu’à la différence de Moise, à qui la tradition attribuait la rédaction du Pentateuque, Jésus n’avait laissé d’écrit contenant sa révélation. Nulle part on ne nous dit qu’il ait écrit un seul mot, ni qu’il ait demandé à ses disciples de le faire. »

 

Pourquoi facealislam essaie de nous faire croire que c’est un problème de traduction alors que nous le voyons bien, le problème ne relève pas seulement de la traduction mais de la source historique en elle-même ? Comment pourrait-il en être autrement d’ailleurs car Jésus (as) n’a jamais demandé d’écrire quoi que ce soit ?

 

 

A la page 57 du même ouvrage nous lisons :

« Il y a presque deux mille ans, les évangélistes rédigèrent en grec quatre évangiles. Nous n’avons pas les manuscrits originaux nés de la plume des évangélistes, ni d’ailleurs aucun original d’aucun livre du NT. Ce que nous avons, ce sont beaucoup de copies manuscrites en grec réalisées pendant quelque mille quatre cents ans, entre 150 environ et l’invention de l’imprimerie. Souvent, mais généralement sur des points de détails, ces copies diffèrent entre elles en raison de fautes ou de modifications des copistes. »

 

 

 

On continue p.58 :

« Les sources évangéliques doivent nous préoccuper tout particulièrement, parce que selon toute vraisemblance les évangélistes ne furent pas des témoins oculaires de la vie de Jésus. A partir du moment où des hommes se mirent à prêcher sur Jésus, une tradition orale se constitua d’abord ; puis une partie de cette tradition commença à être mise par écrit. »

 

Nous savons que les auteurs évangélistes ont écrit en des lieux et à des moments divers, tous les auteurs n’ont pas eu nécessairement la même perspective. Ils s’adressaient à des publics particuliers du Ier et du IIe siècle et ont chacun forgé un texte pour répondre à leurs préoccupations particulières.

 

Résumons les problématiques pour facealislam :

 

1. Jésus (as) ne connaissait pas la Bible

2. Ni ses disciples d’ailleurs

3. Ni les disciples des disciples d’ailleurs

4. Ni même les disciples des disciples des disciples

5. Selon toute vraisemblance, les évangélistes ne furent pas des témoins oculaires

6. Jésus (as) n’a jamais rien écrit ou fait écrire par des scribes

7. La tradition orale n’a été mise par écrit que bien plus tard

 

Comment après tous ces faits établis facealislam peut-il affirmer que la Bible ne pose qu’un problème de traduction ? Comment donc réfléchis facealislam ? Jésus (as) n’a jamais récité une seule fois la Bible !

 

A la page 51 de son ouvrage, Raymond E. Brown affirme le tout simplement du monde :

« Nous ne connaîtrons jamais tous les détails sur la manière dont les vingt-sept livres furent écrits, conservés, choisis et rassemblés »

Ce qui est bien dommage pour notre ami facealislam car il n’a pas pu, ne peut pas, et ne pourra pas prouver l’authenticité de la Bible par son unique problème de traduction.

 

 

XIII – La conclusion de facealislam et notre conclusion 

 

Pour finir, nous voulons répéter que l'erreur sur laquelle découle toutes ces affirmations erronées qu'il y aurait de multiple Bible, est de comparer les traductions de la Bible avec le texte arabe du Coran, au lieu de comparer ce qui est comparable, à savoir les traductions de la Bible, avec les traductions du Coran, et le texte hébreu et grec de la Bible, avec le texte arabe du Coran.

 

 

Résumons la situation, il semblerait donc que pour facealislam :

 

1. les milliers de manuscrits tous aussi différents les uns que les autres,

2. le texte Majoritaire ou le texte Minoritaire

3. les canons bibliques

4. les faits historiques qui montrent que la Bible telle qu’on la possède aujourd’hui n’existait pas au temps de Jésus (as)

 

ne soient que des problèmes de traductions. Décidemment … il faut avoir un sacré cran pour affirmer une telle chose ou complètement méconnaitre l’histoire de sa bible !

 

Comme nous l’avons démontré dans notre étude, le problème ne se limite donc pas à traduire correctement la Bible à partir d’un original grec, tout simplement parce qu’il n’y a pas d’original grec. Facealislam est donc complètement à côté de la plaque concernant son savoir sur la Bible.

 

   

وقل جاء الحق وزهق الباطل إن الباطل كان زهوقا

 

Et dis : «La Vérité (l'Islam) est venue et l'Erreur a disparu. Car l'Erreur est destinée à disparaître».

Saint-Coran, Sourate 17 Verset 81

 

 

 

Comments