Les Banu Qurayza (5 H. / 627 J.-C.)

6. Les Banu Qurayza  (5 H. / 627 J.-C.)


Les Banu Qurayza formaient la dernière des trois grandes tribus juives qui peuplaient l’Arabie.Tout comme leurs coreligionnaires des Banu an-Nadîr, cette tribu se trouvait aux alentours de Médine et avait également ratissé le pacte de Médine avec le Prophète (sws). Leur éviction survint en l’an 5 H.

Cet événement remonte à l’an 5 de l’Hégire (627 de l’ère chrétienne) et se produisit lors de la « Bataille des Coalisés » ou « des Confédérés » [cf. Ibn Sa'd, At-Tabaqat 3/74 ; Ibn Hishâm, al Sirâ 3/715; At-Tabari, Tarikh al Rassoul 3/593; Ibn Sayyid al Nas, Uyun al Athar, 3/68]. Il serait bon de restituer les faits dans leur cadre historique.

1 – Les polythéistes de la Péninsule prirent l’initiative d’attaquer Médine et d’en exterminer tous les musulmans. Les forces coalisées comptaient 12 000 hommes armés tandis que les forces musulmanes n’en comptaient que 3 000 hommes environ.

2 – Les Coalisés se retrouvèrent dans l’incapacité de prendre la ville de Médine en raison des tranchées creusées à cet effet tout autour de la ville par les musulmans. Cette méthode était alors inconnue des arabes et c’est le compagnon Salman Al-Farissî (raa) qui le suggéra au Prophète (sws). En effet, celui-ci lui dit : « Oh Envoyé de Dieu, lorsqu’en Perse nous craignions une attaque d’une cavalerie, nous creusions une tranchée autour de la ville. Creusons donc une tranchée autour de nous. » [cf. Ibn Hishâm]


3 – Enragés de ne pas pouvoir prendre d’assaut la ville, les coalisés jouèrent la diplomatie avec les Juifs de Banû Qurayza. L’entente fut la suivante : les polythéistes attaqueraient les musulmans de l’extérieur de la ville et les Juifs les attaqueraient de l’intérieur. Se faisant, les Juifs rompèrent le Pacte de non-agression qui les liait aux musulmans.

4 – Après la conclusion de ce Pacte avec les Quraychites, les Juifs coupèrent les vivres des musulmans de la ville de Médine afin de les affamer. L’attaque finale contre les musulmans ne tarda pas.

5- Devant cette situation totalement catastrophique, apparut Nu’aim Ibn Mas’oud (raa) qui avait caché sa conversion à l’Islam aux polythéistes. Il demanda au Prophète (sws) ce qu’il devait faire. Ce dernier lui autorisa de ruser pour semer la zizanie dans le camp ennemi afin d'éloigner les agresseurs qui cernaient les musulmans de toute part.

6 – Nu’aim Ibn Mas’oud (raa) joua donc la carte de la diplomatie en faisant croire aux Coalisés que les Juifs les avaient trahi et qu'ils regrettaient d'avoir rompu leur pacte avec Muhammad (sws). En outre, ils demanderaient des otages arabes aux Coalisés afin de garantir leur coopération avec eux, alors que la en réalité était toute autre puisqu’il comptait les livrer au Prophète (sws) pour lui prouver qu’il n’avait, en aucun cas, trahi le Pacte de Médine.


Dans le même temps, il fit croire aux Juifs que les Coalisés doutaient de leur sincérité et qu’au moindre problème, ils lèveraient le siège et les laisseraient seuls face à Muhammad (sws). Afin de se faire, il leur suggéra de demander des otages aux Coalisés en guise de confiance.


7 - A leur rencontre pour les préparatifs militaires contre les musulmans, les Coalisés et les Juifs se rendirent compte que chacun demandait ce que Nu’aim (raa) leur avait suggéré, la confiance entre les deux parties ne régnaient plus, ce qui fit voler en éclat le pacte.


8 - Un vent violent et glacial eut raison des dernières velléités des Coalisés à l'encontre de Médine.

8 - Le siège de la ville de Médine fit levé après plus d’une vingtaine de jours.

[25 jours selon Ibn Ishâq ; 21 jours selon al-Waqidî].

9 – Après la levée du siège, les musulmans décidèrent d’attaquer les forts des Juifs qui se trouvaient près de la ville afin de leur faire payer leur traitrise lors du siège de la ville de Médine.


10 - Ka’b ibn Asad, un juif, proposa 3 solutions aux siens :


A/ La conversion à l’Islam

B/ Qu’ils tuent eux-mêmes leurs femmes et enfants pour aller ensuite combattre les musulmans  (ceci afin qu’ils ne leur restent plus aucunes attaches en ce monde)

C/ Qu’ils attaquent les musulmans un jour impensable, le jour du Shabbat afin que les musulmans soient prit par surprise


Cependant, ils n'acceptèrent aucune des trois conditions proposées.


11 – Les Juifs se rendirent à la seule condition que Sa’d Ibn Mu’adh juge leur contentieux avec le Prophète (sws), ce que ce dernier accepta.

12 – Sa’d Ibn Mu'adh (et non le Prophète (sws) !) appliqua la Loi de la Thora et décida de mettre à mort tous les mâles en âge de prendre les armes (cf. Deutéronome 20, 10-14).

13 – Le nombre de tués varie entre 400 et 900 selon les sources.


Leur histoire est plus détaillée dans les articles suivants :

A/ Muhammad (saws) ordonne de tuer les Banu Qurayza ? Etude historique critique (partie I)

B/ Le prophète (saws) a fait tuer plus de 900 Juifs des Banu Qurayza ? (Partie II)


Et Dieu sait mieux ce qu’il en est !



Références :
[1] Tariq Ramadan, Muhammad, vie du Prophète : les enseignements spirituels et contemporains, éditions Presses du Chatelet, 2006
[2] Muhammad Hamidullah, Le Prophète de l’Islam : sa vie, son oeuvre, éditions El-Najah, 1998
[3] Ibn Kathîr, As-Sîra : la biographie du Prophète Mohammed (sws) - Les débuts de l’Islam, éditions Universel, 2007
[4] Martin Lings, Le Prophète Muhammad : sa vie d’après les sources les plus anciennes, éditions du Seuil, 1986
[5] Safiyyu ar-Rahmân Al-Mubârakfûrî, Muhammad l’utilme joyau de la Prophétie, éditions Maison d’Ennour, 2006
[6] Muhammad Redha, Muhammad le Messager de Dieu (sws), éditions Al-Maktaba al-’Asriyya, Beyrouth, 2009

Comments