Réfutation de l'allégation de la nécrophilie présumée du Prophète (sws)

Réfutation de l'allégation de la nécrophilie présumée du Prophète (sws)

Collectif Sahab Ed-Dine

18/08/2010

1      Introduction


Les islamophobes usent plus d’un stratagème pour mentir et diffamer le Prophète (sws). Une des dernières accusations en date concerne la soi-disant nécrophilie de celui-ci (sws). Qu’est-ce que la nécrophilie ? Nous lisons sur wikipédia :

La nécrophilie est une paraphilie caractérisée par l'attirance pour les cadavres. L'utilisation familière du terme désigne la pratique consistant à avoir des relations sexuelles avec des personnes décédées.

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/N%C3%A9crophilie

On le voit bien la nécrophilie désigne une déviance sexuelle caractérisée par une attirance pour les cadavres. Les islamophobes ont trouvé une nouvelle attaque contre la personne du Prophète (sws), et cette attaque dénote de toute leur incompétence en linguistique arabe et traduit leur totale ignorance sur la sujet.

Le Prophète (sws), la meilleure créature divine, le guide par excellence de l’humanité, n’a aucunement besoin de cette plaidoirie. A son sujet, le Coran affirme :

وإنك لعلى خلق عظيم


Traduction approchée
« Tu es certes d’une moralité sublime ! » (Saint-Coran, Sourate Al-Qalam 68,4)

Cela lui suffit. Sans lui, l’humanité serait dans l’obscurantisme et l’ignorance la plus crasse. Si notre bien-aimé (sws), se trouve en ligne de mire de ces vipérins de tout bord, c'est parce qu'il menace directement leurs instincts primitifs.
De nos jours, il suffit de s’en prendre à l’Islam et à ses symboles pour faire carrière. Mais comme le dit le poète arabe : « Quel dommage subirait l’océan si un enfant y jetait un caillou ? ». Si chaque fois qu’un chien aboie, on lui faisait avaler une pierre, celle-ci, sous peu, deviendrait précieuse pour cause de pénurie.

Quiconque s’en prend au Prophète (sws), à cette sommité du genre humain, n’est enfin de compte qu’un gueux sur tous les plans, à commencer par celui de l’éthique. Ces individus sont plus à plaindre qu’autre chose. Ces miséreux souffrent tant intérieurement qu’ils se voient forcés de montrer leurs crocs. Quoi qu’il en soit, cela fait partie des épreuves que Dieu veut nous faire passer afin d’évaluer notre attachement à Sa religion.

Sans plus tarder, venons aux faits. Nul doute que le Prophète (sws) n’a jamais été nécrophile. Les seuls nécrophiles que je vois sont ceux qui inventent cette histoire sur lui. Venons-en maintenant aux sources qu’ils utilisent.

2      Les sources


Voici les sources islamiques qu’ils utilisent :

[1] Al-Hindi, Kanz Al-‘Umal, vol.13, p.274
[2] Al-Sharwânî, vol.1, p.263

Nous allons mettre en exergue la totale incompétence de nos amis. La vidéo du crime est disponible ici :

http://www.channels.com/episodes/show/8946699/Mahomet-et-la-N-crophilie-  

Celle-ci a été réalisée par un islamophobe notoire qui a très peu de compétences en linguistique arabe. Voici les sources en questions.

1/ Le hadith cité dans Kanz Al-‘Umal

- عن ابن عباس قال‏:‏ لما ماتت فاطمة أم علي خلع رسول الله صلى الله عليه وسلم قميصه وألبسها إياه واضطجع في قبرها، فلما سوى عليها التراب قال بعضهم‏:‏ يا رسول الله‏!‏ رأيناك صنعت شيئا لم تصنعه بأحد‏؟‏ قال‏:‏ إني ألبستها قميصي لتلبس من ثياب الجنة، واضطجعت معها في قبرها لأخفف عنها من ضغطة القبر، إنها كانت أحسن خلق الله صنيعا إلى بعد أبي طالب‏.‏

أبو نعيم في المعرفة والديلمي، وسنده حسن‏.‏


Traduction correcte en vert, fausse en rouge, et la partie non traduite par les islamophobe en bleu :

Selon Ibn ‘Abbas qui dit : Quand est morte Fâtima la mère de ‘Alî, le Messager d’Allah a retiré sa chemise et lui a fait porter. Et il s’est étendu dans son tombeau / il a couché avec elle dans sa tombe. Et quand il l’a recouverte de terre pour l’ensevelir, certains dirent : Ô Messager d’Allah ! Nous t’avons vu faire quelque chose que tu ne fais pas d’habitude pour quelqu’un d’autre ? Il dit : Je l’ai couverte de ma chemise afin qu’elle soit vêtue d’un vêtement du paradis, et je suis allé avec elle dans la tombe afin de lui alléger le resserrement de la tombe ; car elle était la créature d’Allah la plus aimée de moi  après Abou Tâlib.
Source : Al-Kindi, Kanz Al-‘Umal, hadith n°37611: http://www.al-eman.com/Islamlib/viewchp.asp?BID=137&CID=503


Le terme arabe utilisé dans le hadith est le suivant “اضطجع”, ce qui veut dire :
coucher, dormir, gésir, pieuter, pioncer, se coucher, s'endormir, s'étendre, somnoler.
En aucun cas, ce terme, employé avec la particule “في” (dans) n’est utilisé pour designer les rapports sexuels. Pourtant une simple recherche sur internet aurait évité à nos interlocuteurs de se ridiculiser de la sorte.

Source :
http://dictionary.sakhr.com/SearchResults.aspx?Lang=A-F&TextBox1=%D8%A3%D9%8E%D8%B6%D9%92%D8%AC%D9%8E%D8%B9%D9%8E

De plus, la partie qu’ils n’ont pas traduite (mensonge par omission) enlève tout doute sur le sens à donner à ce terme puisque les Compagnons (raa) ont interpellé l’Envoyé de Dieu (sws) et lui ont fait remarquer qu’il avait fait quelque chose d’inhabituelle. Et que répond-il ? Tout simplement qu’il a donné sa chemise à Fâtima mère de ‘Alî (raa), car il voulait qu’elle porte un vêtement du paradis ! Rien à voir avec le fantasme des détracteurs ! Ce hadith ne parle absolument pas de relations sexuelles avec un mort !

2/ Le texte d’Al-Sharwânî disponible ici en arabe :

http://www.ahlalhdeeth.com/~ahl/vb/showthread.php?t=32292

Notons que ce texte, les islamophobes ne l’ont même pas compris. Premièrement, il parle du lavement du corps d’une femme qui meurt dans la couche de son mari. Deuxièmement, l’auteur ne cite aucun hadith prophétique sur la question, ni même un verset Coranique. C’est donc son opinion qu’il donne sur la question. Ce passage n’a rien à voir avec le fait de coucher avec un mort ! Mais, il détaille ce qu’il faut faire si la femme meurt dans la couche de son mari.

Donc leur conclusion concernant « les rapports sexuels avec les morts » est non seulement mensongère, mais elle est totalement biaisée !

3     Conclusion


Le mensonge à l’encontre du Prophète (sws) est une habitude chez les chrétiens ou autre islamophobes. Ils pratiquent la « taqya » comme le leur a enseigné Paul, le champion sanctifié des chrétiens et l’auteur le plus prolifique de tout le Nouveau Testament. Cette pratique est interdite dans l’Islam Sunnite, sauf si l’on craint pour sa vie.

Rappelons ce que Dieu a dit dans le Saint-Coran :

يا أيها الذين آمنوا إن جاءكم فاسق بنبأ فتبينوا أن تصيبوا قوما بجهالة فتصبحوا على ما فعلتم نادمين


Traduction approchée :
Ô vous qui avez cru ! Si un pervers vous apporte une nouvelle, voyez bien clair [de crainte] que par inadvertance vous ne portiez atteinte à des gens et que vous ne regrettiez par la suite ce que vous avez fait.
[Saint-Coran, Sourate 49 verset 6]

Le Prophète (sws) rappelle également ce principe coranique dans plusieurs ahadiths authentiques :

‏ ‏لا تكذبوا علي فإنه من يكذب علي ‏ ‏يلج ‏ ‏النار ‏


« Ne mentez pas sur moi, celui qui ment volontairement sur moi, qu’il prenne sa  place en Enfer »

Ce hadith est rapporté par plus de 70 Compagnons du Prophète (sws) et il est considéré comme étant « mutawâtir lafzi » (c’est-à-dire notoire verbal). On le trouve notamment dans les ouvrages suivants :

[1] Sahih Al-Bukhârî, n°106
[2] Sahih Muslim, n°1
[3] Abou Na’im, Houliya Al-Awliyâ, 8/431
[4] Ibn Hazm, Oussoul Al-Ahkâm, 1/215
[5] Adh-Dhahabî, Siyar A’lâm An-Nubalâ, 5/410
[6] Ahmad Shâkir, ‘Oumda At-Tafsir, 1/151
[7] Al-Albânî, Sahih Ibn Mâja, n°29
[8] Al-Albânî, Sahih At-Tirmidhî, n°2660
[9] Al-Albânî, Sahih Al-Jâmi’, n°7436 et 7437

Source : http://dorar.net/enc/hadith/%D8%AA%D9%83%D8%B0%D8%A8%D9%88%D8%A7/+d1+yj

Nous dirons donc à ces menteurs qu’ils fassent repentance de leurs mensonges à l’encontre du Prophète de Dieu (sws) ou qu’ils préparent leur place en enfer !


Ceci est notre dernier mot sur la question. Et Allahou A’lam – Dieu Sait Mieux ce qu’il en est !
Comments