Multimédia

Débats inter-religieux

Abonnements

Visiteurs

Accueil‎ > ‎Islam‎ > ‎Coran‎ > ‎Des contradictions internes au Coran ?‎ > ‎

Allah Pardonne-t-Il tous les pêchés ?

Les versets en question

[4:116]
Certes, Allah ne pardonne pas qu'on Lui donne des associés. A part cela, Il pardonne à qui Il veut. Quiconque donne des associés à Allah s'égare, très loin dans l'égarement.

[39:53-54]
Dis : «Ô Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez pas de la miséricorde de Dieu. Car Dieu pardonne tous les péchés. Oui, c'est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux». Et revenez repentant à votre Seigneur, et soumettez-vous à Lui, avant que ne vous vienne le châtiment et vous ne recevez alors aucun secours.

Accusation n°1
[4:116] -> polythéisme non pardonné par Allah
[39:53-54]-> Allah pardonne tous les péchés


Réponse
Le premier verset nous apprend que le pire des pêchés est l'association, le SHIRK, qu'Allah ne le pardonne pas. Quant au deuxième verset cité, il est dit aux hommes de ne pas désespérer de la miséricorde divine et au verset suivant il y a une condition qu'apparemment nos amis n'ont pas lue. Il est dit dans le verset 54 : "REVENEZ REPENTANT A VOTRE SEIGNEUR" c'est-à-dire qu'il vous sera pardonné si le repentir est sincère.

Résumons, cela signifie deux choses :

• la première étant que s'il n'y a pas repentir le SHIRK n’est pas pardonné quelques que soient nos actions.
• La deuxième est qu'Allah peut pardonner les autres péchés (mensonges, insultes, calomnies ...) même si l'homme n'a pas demandé spécialement de repentir pour cela. Cela ne signifie pas qu'il ne faille pas se repentir, mais que leur gravité est moindre auprès de Dieu que le Shirk.

Il nous est donc expliqué que la pire des choses est le SHIRK, d'ailleurs dans la même sourate 39 où Allah dit qu'Il pardonne tous les pêchés, il est dit un peu plus loin :

[39:65]
En effet, il t'a été révélé, ainsi qu'à ceux qui t'ont précédé : Si tu donnes des associés à Dieu, ton œuvre sera certes vaine; et tu seras très certainement du nombre des perdants.


S’il y a association, Allah rendra tes actions vaines sauf s’il y a repentir sincère. Nos amis devraient réfléchir avant de lancer des accusations ridicules. Tous les ennemis du prophète(saws) était polythéistes, pourtant en se convertissant à l’Islam et en demandant le repentir pour leurs actes passés, Dieu leur a pardonné leur ancien polythéisme. Pourquoi n’ont-ils pas rétorqué au prophète(saws) qu’ils se repentent ou pas, ça sera la même chose auprès de Dieu ?

D'ailleurs, Ibn Kathir Ad-Damishqi (d. 1372CE) écrit pour ce verset dans son Tafsir Al-Qur'an (Exégèse du Coran) :
Allah ne pardonne pas le shirk sauf après le fait de s'en repentir.

Donc que pouvons-nous dire ? S'il y a repentir il faut espérer de la miséricorde divine car dans ce cas Allah pardonne absolument tous les pêchés si le repentir est sincère ce qui inclut forcément le shirk. Mais S'IL N'Y A PAS de repentir, la seule chose IMPARDONNABLE est le Shirk. Dieu peut passer sur le reste. A-t-on besoin d'être un génie pour comprendre une chose aussi simple ?



Pour aller plus loin, lors d’un débat avec un israélite, celui-ci m’a lancé l’accusation suivante

Accusation n°2 : 
[4:48]
Certes Allah ne pardonne pas qu'on Lui donne quelqu'associé. A part cela, Il pardonne à qui Il veut. Mais quiconque donne à Allah quelqu'associé commet un énorme péché.

et enfin un verset contradictoire qui affirme que Dieu a pardonné aux juifs qui ont adoré le Veau d’or (idolâtrie): alors que dieu pardonne tout dans l’islam sunnite a part le péché d’idolâtrie contradiction flagrante entre les deux versets.

[2:51-52]
Et, lorsque Nous donnâmes rendez-vous à Moïse pendant quarante nuits ! Puis en son absence vous avez pris le Veau pour idole alors que vous étiez injustes. Mais en dépit de cela Nous vous pardonnâmes, afin que vous reconnaissiez.

Réponse
Mon contradicteur israélite a essayé de dire qu’en gros Allah a pardonné aux Juifs d'avoir adoré le Veau d'or alors qu’Il ne pardonne pas ce péché et il cite le verset [2:51-52]. Je me permettrai plusieurs remarques :


1 - Mon contradicteur a lu un bout du passage, c'est déjà ça...
2 - S'il avait continué la lecture jusqu'au verset 54 il aurait eu sa réponse.

Maintenant regardez comment le Coran ne se contredit absolument pas puisque la suite du passage de la sourate dit ceci :

[2 :54]
Et [rappelez-vous], lorsque Moïse dit à son peuple : "Ô mon peuple, certes vous vous êtes fait du tort à vous-mêmes en prenant le Veau pour idole. Revenez donc à votre Créateur; puis, tuez donc les coupables vous-mêmes : ce serait mieux pour vous, auprès de votre Créateur» ! ... C'est ainsi qu'Il agréa votre repentir; car c'est Lui, certes, le Repentant et le Miséricordieux !

Donc Allah a pardonné le SHIRK des enfants d’Israël après qu’ils se soient repenti et pas avant. Le verset 2:54 est clair là-dessus. Donc en dépit de l'affirmation erronée de mon ami israélite, il n’y a aucune contradiction entre ces passages du Coran.


Comments