Accueil‎ > ‎Islam‎ > ‎Polémiques ridicules‎ > ‎

Réponse à l'article "Le Coran affirme lui-même être mensonger"

Réponse à l'article "Le Coran affirme lui-même être mensonger"

07/09/2010



1. Introduction


Un nouveau site islamophobe vient de voir le jour, il s’appelle aimer-jesus.net sûrement en réponse à aimer-jesus.com. Cependant, ce nouveau site internet dispose d’articles que nous trouvons très médiocres. Aujourd’hui, nous allons analyser un de ces articles ridicules.

Voici ce que dit l’auteur de cet article :


Les musulmans ont pour habitude de citer un verset que confirme soi-disant la pseudo-divinité du Coran.

Voyons le verset en question à la loupe,nous allons voir que le verset est tronqué (d'ailleurs tout dans le Coran est tronqué) pour dissimuler un message explicite,nettement couvert pour tromper les gens:

10.37
"Ce Coran n'est nullement à être forgé en dehors d'Allah mais c'est la confirmation de ce qui existait déjà avant lui, et l'exposé détaillé du Livre en quoi il n'y a pas de doute, venu du Seigneur de l'Univers."

وَمَا كَانَ هَٰذَا الْقُرْآنُ أَن يُفْتَرَىٰ مِن دُونِ اللَّهِ وَلَٰكِن تَصْدِيقَ الَّذِي بَيْنَ يَدَيْهِ وَتَفْصِيلَ الْكِتَابِ لَا رَيْبَ فِيهِ مِن رَّبِّ الْعَالَمِينَ

Wama kana hatha alquranu an yuftara min dooni Allahi walakin tasdeeqa allathee bayna yadayhi watafseela alkitabi la rayba feehi min rabbi alAAalameena

Définition de Coran

Sa racine est constitué d'un Qaf/ق-Ra/?-Alif+hamza/أ -Noun/ن

Ce qui donne en écriture arabe le suivant-->قرآن/quranu.

Coran-->compilation/recueil/collecte/récitation/livre a être récité/qui fut collecté,transmis.
Dictionary Arabic-English,Lane Lexicon,V7,p.30
Dictionary of the Holy Qu'ran,Abdul Manam Omar,p.448

Cette définition reste la traduction primaire pour le mot "Coran".

Évidement si c'est une compilation,désormais une source ou sources existaient bien avant pour que ce recueil (Coran) puisse avoir lieu.

Passons a un autre mot dans 10.37 qui va nous confirmer la fausseté du Coran comme livre divin et confirmer clairement que le Coran ne passe que d'une simple fabrication humaine basé sur le Al-Kitab (Bible Sacrée).

Ce mot est yuftara/يُفْتَرَىٰ que dans le verset est traduit par "forgé".

Yuftara provient de la racine Fa/ف-Ra/ر-Ya/ي.

Ce qui donne en écriture arabe فرى

Sa définition:

-couper/diviser/calomnier/fabrication de mensonge.

Yuftara littéralement veut dire-->une fabrication/une invention mensongère.
Dictionary of the Holy Qu'ran,Abdul Manam Omar,p.425

Désormais en connaissant les mots expressément falsifiés par des faussaires le verset devient (souligné en rouge):

Ce Coran n'est nullement à être forgé en dehors d'Allah ]Et cette Compilation/Recueil n'est q'une invention/fabrication mensongère a ne pas mettre en dehors/au-dessus d'Allah] mais c'est la confirmation de ce qui existait déjà avant lui , et l'exposé détaillé du Livre ]Al-Kitab/Bible Sacrée] en quoi il n'y a pas de doute, venu du Seigneur de l'Univers.

Le Coran se réfute a lui-même,aucune provenance divine,ce n'est qu'une compilation mensongère.

Ce verset au lieu de confirmer la divinité du Coran,il affirme que c'est un mensonge,mais surtout il confirme fortement ce que nous savons déjà mais les musulmans ne veulent pas écouter,que la Bible est le seul livre de Vérité et le seul de provenance divine.
Il faut arrêter de sniffer l'odeur d'oeuf pourri du satan qui pète et de ne plus scruter le ciel en attendant voir une comète lapider les djins.

Lisez et n'ayez pas honte de traduire:

alquranu la compilation an n'est que/qu'une yuftara une/qu'une fabrication/invention mensongère

Ne raisonnez-vous donc pas bande de barbus?  
Pourquoi croyez-vous que le Coran renvoie sans cesse ses lecteurs vers la Bible?
Puisque c'est le Seul Livre de Dieu, le vrai!

Amen!

Source : http://aimer-jesus.net/lislam/48-le-coran-parole-de-dieu/181-le-coran-affirme-lui-meme-etre-mensonger.html


2. Réponse à l’accusation


L’auteur a écrit un long paragraphe pour ne pas dire grand chose au final. Il jette de la poudre aux yeux en faisant une analyse littéraire du verset Coranique qui doit paraître véridique pour les ignorants de la langue arabe. Il utilise le verset suivant de la Sourate 10 (Younouss) :

وَمَا كَانَ هَٰذَا الْقُرْآنُ أَن يُفْتَرَىٰ مِن دُونِ اللَّهِ وَلَٰكِن تَصْدِيقَ الَّذِي بَيْنَ يَدَيْهِ وَتَفْصِيلَ الْكِتَابِ لَا رَيْبَ فِيهِ مِن رَّبِّ الْعَالَمِينَ


Traduction approchée :
Ce Coran n'est nullement à être forgé en dehors d'Allah mais c'est la confirmation de ce qui existait déjà avant lui, et l'exposé détaillé du Livre en quoi il n'y a pas de doute, venu du Seigneur de l'Univers.

L’auteur nous cite un dictionnaire moderne pour dire que le terme arabe employé “youftara” veut dire “fabrication mensongère”. Ainsi, selon le “Grand Sheikh” EP (l’auteur de pitoyable article), la traduction exacte serait :

Ce Coran n'est nullement à être forgé en dehors d'Allah [Et cette Compilation/Recueil n'est q'une invention/fabrication mensongère a ne pas mettre en dehors/au-dessus d'Allah] mais c'est la confirmation de ce qui existait déjà avant lui , et l'exposé détaillé du Livre [Al-Kitab/Bible Sacrée] en quoi il n'y a pas de doute, venu du Seigneur de l'Univers.


Et l’auteur ajoute tout de suite après :

Le Coran se réfute a lui-même, aucune provenance divine, ce n'est qu'une compilation mensongère.


Outre le mensonge qui se cache derrière cette argumentation pitoyable et sa position minable que “al-Kitab” dans le Coran signifierait “la Bible”, l’auteur ajoute entre crochets ses propres passions et sa pensée satanique corruptrice pour faire croire à son ineptie .Voyons voir les différentes traductions de ce passage en français pour commencer.



A/ Les différentes traductions


Ce Coran n’est nullement une oeuvre apocryphe conçus en dehors de Dieu, mais il vient confirmer les révélations qui l’ont précédé et constituer un exposé du Livre émanant, à n’en point douter, du Maitre de l’Univers !
Le Noble Coran, Nouvelle traduction française du sens de ses versets, éditions Tawhid

Ce livre (le Coran) n'est point inventé par quelque autre que Dieu ; il est donné pour confirmer ce qui était avant lui et pour expliquer les Ecritures qui viennent du Seigneur de l'univers. Il n'y a point de doute à cet égard.
Kasimirski

Ce Coran-ci eût été impossible, en dehors de Dieu, à combiner. Aussi bien vient-il avérer les messages en vigueur, et détailler l’Ecrit qu’aucun doute n’entache. Il vient du Seigneur des Univers.
Le Coran, Essai de traduction de Jacques Berque, éditions Albin Michel

Remarque : Monsieur Jacques Berque a mis plus de 20 ans à traduire le Coran et pourtant il ne comprend pas le verset comme le comprend notre ami EP “al-Kadhab wal Jahil”.


Donc, dans son contexte, l’expression ne signifie nullement “fabrication mensongère”, mais plutôt que nul ne peut forger un tel Coran si ce n’est Allah.





B/ Les différentes exégèses sur ce passage

Voyons voir ce que disent les exégètes sur ce passage. Commençons par “La Sélection” réalisée par l’école Al-Azhar :

Il ne convient pas d'alléguer que ce Coran a été inventé par quelqu'un car, par son inimitabilité; ses enseignements et sa composition rigoureuse, il ne peut provenir que d'Allah. Ce livre n'est qu'une confirmation de la vérité apportée par les livres divins qui l'ont précédé, il explique les vérités et les législations écrites et confirmées. Il ne fait point de doute que ce Coran a été révélé de la part d'Allah et qu'il est inimitable parce que personne ne peut produire un livre semblable.
"Al-Montakhab : la selection", Sourate 10,37, Al-Azhar, Ministère des Waqfs, Conseil Supérieur des affaires Islamiques, 1ère édition, le Caire 1998, p.300

Ibn Kathir dit ceci (traduit par Harakat Abdou, éditions Dar Al Kutub Al-Ilmiyah, p.608)

C’est là la démonstration du caractère inimitable du Coran. Aucun humain n’est capable de produire un texte pareil, en éloquence, clarté, concision et saveur. Car ce Coran provient de Dieu, l’Unique en tout.

D’autres exégètes confirment cela :

1. At-Tabarî, source : Altafsir
2. Ar-Râzi, source : Altafsir
3. Al-Qourtoubi, source : Altafsir

Ar-Râzi et Al-Qourtoubi expliquent pourquoi le terme “youftara” est employé. Nous verrons cela plus loin. Mais notons, qu’aucun des exégètes reconnus du texte coranique ne reconnait l’interprétation frauduleuse de notre “Grand Sheikh Al-Kadhab”. La réfutation pourrait s’arrêter là. Mais continuons la réponse.




C/ Les différentes passages qui affirment l’origine divine du Coran

Le Coran dit clairement qu’il provient de Dieu :

Ne méditent-ils donc pas sur le Coran ? S'il provenait d'un autre qu'Allah, ils y trouveraient certes maintes contradictions ! (4.82)

Par ceci (le Coran), Allah guide aux chemins du salut ceux qui cherchent Son agrément. Et Il les fait sortir des ténèbres à la lumière par Sa grâce. Et Il les guide vers un chemin droit. (5.16)

Dis : «Qu'y a-t-il de plus grand en fait de témoignage ? » Dis : « Allah est témoin entre moi et vous; et ce Coran m'a été révélé pour que je vous avertisse, par sa voie, vous et tous ceux qu'il atteindra.» Est-ce vous vraiment qui attestez qu'il y ait avec Allah d'autres divinités ? Dis : «Je n'atteste pas». Dis [aussi]: «Il n'y a qu'une Divinité Unique. Et moi, je désavoue ce que vous (Lui) associez». (6.19)

Et ton peuple traite cela (le Coran) de mensonge, alors que c'est la vérité. Dis : «Je ne suis pas votre garant. (6.66)

Voici un Livre (le Coran) béni que Nous avons fait descendre, confirmant ce qui existait déjà avant lui, afin que tu avertisses la Mère des Cités (la Mecque) et les gens tout autour. Ceux qui croient au Jour dernier, y croient et demeurent assidus dans leur Salat. (6.92)

Et voici un Livre (le Coran) béni que Nous avons fait descendre - suivez-le donc et soyez pieux, afin de recevoir la miséricorde - (6.155)

Certes mon Maître, c'est Allah qui a fait descendre le Livre (le Coran). C'est Lui qui se charge (de la protection) des vertueux. (7.196)

Quand tu ne leur apportes pas de miracles, ils disent : «Pourquoi ne l'inventes-tu pas ? » Dis : «Je ne fais que suivre ce qui m'est révélé de mon Seigneur. Ces [versets Coraniques] sont des preuves illuminantes venant de votre Seigneur, un guide et une grâce pour des gens qui croient. (7.203)

Et quand leur sont récités Nos versets en toute clarté, ceux qui n'espèrent pas notre rencontre disent : «Apporte un Coran autre que celui-ci» ou bien «Change-le». Dis : «Il ne m'appartient pas de le changer de mon propre chef. Je ne fait que suivre ce qui m'est révélé. Je crains, si je désobéis à mon Seigneur, le châtiment d'un jour terrible». (10.15)

Où bien ils disent : «Il l'a forgé [le Coran]» - Dis : «Apportez donc dix Sourates semblables à ceci, forgées (par vous). Et appelez qui vous pourrez (pour vous aider), hormis Allah, si vous êtes véridiques». (11.13)

Est-ce que celui qui se fonde sur une preuve évidente (le Coran) venant de son Seigneur et récitée par un témoin [l'archange Gabriel] de Sa part, cependant qu'avant lui [Muhammad] il y a le livre de Moïse tenant lieu de guide et de miséricorde... [est meilleur ou bien celui qui ne se fonde sur aucune preuve valable ? ]: Ceux-là y croient; mais quiconque d'entre les factions n'y croit pas, aura le Feu comme rendez-vous. Ne sois donc pas en doute au sujet de ceci (le Coran). Oui, c'est la vérité venant de ton Seigneur; mais la plupart des gens n'y croient pas. (11.17)

Nous te racontons le meilleur récit, grâce à la révélation que Nous te faisons dans le Coran même si tu étais auparavant du nombre des inattentifs (à ces récits). (12.3)

Ainsi Nous t'envoyons dans une communauté - que d'autres communautés ont précédée - pour que tu leur récites ce que Nous te révélons [le Coran], cependant qu'ils ne croient pas au Tout Miséricordieux. Dis : «C'est Lui mon Seigneur. Pas d'autre divinité à part Lui. En Lui je place ma confiance Et à Lui je me repens». (13.30)

S'ils y avait un Coran à mettre les montagnes en marche, à fendre la terre ou à faire parler les morts (ce serait celui-ci). C'est plutôt à Allah le commandement tout entier. Les croyants ne savent-ils pas que, si Allah voulait, Il aurait dirigé tous les hommes vers le droit chemin. Cependant, ceux qui ne croient pas ne manqueront pas, pour prix de ce qu'ils font d'être frappés par un cataclysme, ou [qu'un cataclysme] s'abattra près de leur demeures jusqu'à ce que vienne la promesse d'Allah. Car Allah, ne manque pas Sa promesse. (13.31)

Ainsi l'avons-Nous fait descendre (le Coran) [sous forme] de loi en arabe. Et si tu suis leurs passions après ce que tu as reçu comme savoir, il n'y aura pour toi, contre Allah, ni allié ni protecteur. (13.37)

Ceci est un message (le Coran) pour les gens afin qu'ils soient avertis, qu'ils sachent qu'Ils n'est qu'un Dieu unique, et pour que les doués d'intelligence s'exhortent. (14.52)

En vérité c'est Nous qui avons fait descendre le Coran, et c'est Nous qui en sommes gardien. (15.10)

Nous t'avons certes donné «les sept versets que l'on répété» , ainsi que le Coran sublime. (15.87)

(Nous les avons envoyés) avec des preuves évidentes et des livres saints. Et vers toi, Nous avons fait descendre le Coran, pour que tu exposes clairement aux gens ce qu'on a fait descendre pour eux et afin qu'ils réfléchissent. (16.44)

Nous faisons descendre du Coran, ce qui est une guérison et une miséricorde pour les croyants Cependant, cela ne fait qu'accroître la perdition des injustes. (17.82)

Dis : «Même si les hommes et les djinns s'unissaient pour produire quelque chose de semblable à ce Coran, ils ne sauraient produire rien de semblable, même s'ils se soutenaient les un les autres». (17.88)

Et c'est en toute vérité que Nous l'avons fait descendre (le Coran), et avec la vérité il est descendu, et Nous t'avons envoyé qu'en annonciateur et avertisseur. (Nous avons fait descendre) un Coran que Nous avons fragmenté, pour que tu le lises lentement aux gens. Et Nous l'avons fait descendre graduellement. (17.105-106)

Nous l'avons rendu (le Coran) facile [à comprendre] en ta langue, afin que tu annonces par lui la bonne nouvelle aux gens pieux, et que, tu avertisses un peuple irréductible. (19.97)

Nous n'avons point fait descendre sur toi le Coran pour que tu sois malheureux, si ce n'est qu'un Rappel pour celui qui redoute (Allah), (et comme) une révélation émanant de Celui qui a créé la terre et les cieux sublimes. (20.2-4)

C'est ainsi que Nous le fîmes descendre (le Coran) en versets clairs et qu'Allah guide qui Il veut. (22.16)

Ce (Coran) ci, c'est le Seigneur de l'univers qui l'a fait descendre (26.192)

Et les versets sont encore nombreux... je m’étonne de la réflexion biaisée de l’auteur de ce pitoyable article. A-t-il réellement lu le Coran ?




D/ Le verset suivant de la Sourate Younouss contredit la conclusion hâtive d’EP al-Kadhab !

Voici ce que dit le verset qui suit :

Ou bien ils disent : «Il (Muhammad) l'a inventé ? » Dis : «Composez donc une Sourate semblable à ceci, et appelez à votre aide n'importe qui vous pourrez, en dehors Allah, si vous êtes véridiques». (10.38)

Le passage qui suit est un défi lancé aux mécréants de produire ne serait-ce qu’une sourate semblable à ce qu’on trouve dans le Coran. Défi qui n’a pas été relevé. Ce qui est une preuve de l'origine divine du Coran car un humain ne peut pas lancer de tels défis sans que les gens essaient de le contredire.

Or, non seulement le Coran lance ce genre de défi mais en plus personne n’a été capable de produire ne serait-ce qu’une Sourate semblable à celle-ci. Le Coran a changé la face du globe, il a impacté le vernaculaire dans lequel il s’exprimait, il a réuni des peuples et des nations autour d’un seul livre, il s’est imposé comme une oeuvre unique, il a changé la mentalité de nations entières, il est à l’origine du raisonnement scientifique, etc, etc, etc.
La Bible ne peut pas se targuer d’en avoir fait autant.




E/ Il faut reprendre le contexte dans lequel le terme est employé

Le tafsir d’Al-Qourtoubi que nous avons cité dit ceci :


قوله تعالى: { وَمَا كَانَ هَـٰذَا ٱلْقُرْآنُ أَن يُفْتَرَىٰ مِن دُونِ ٱللَّهِ } «أنْ» مع «يفترى» مصدر، والمعنى: وما كان هذا القرآن افتراء؛ كما تقول: فلان يحب أن يركب، أي يحب الركوب؛ قاله الكسائي. وقال الفراء: المعنى وما ينبغي لهذا القرآن أن يفترى؛ كقوله:

{ وَمَا كَانَ لِنَبِيٍّ أَنْ يَغُلَّ }

[آل عمران: 161]

{ وَمَا كَانَ ٱلْمُؤْمِنُونَ لِيَنفِرُواْ كَآفَّةً }

[التوبة: 122]. وقيل: «أنْ» بمعنى اللام، تقديره: وما كان هذا القرآن ليفترى. وقيل: بمعنى لا، أي لا

يفترى.


Note : La traduction est assez complexe à faire car les expressions sont difficilement transposables en français

Traduction :
Concernant la Parole du Très-Haut :Ce Coran n'est nullement à être forgé en dehors d'Allah. “An” avec “Youftara” est un infinitif et cela signifie : “Et ce Coran n’est nullement inventé” c’est comme si tu disait : Untel aime monter (ay yourkab) ou aime monter (al-roukoub) [en arabe les deux expressions sont différentes mais elles veulent dire la même chose] comme le dit Al-Kasâ’î.

Et Al-Farâ a dit : La signification de “ce Coran n’est nullement à être forgé” c’est comme Sa Parole :

“Un prophète n'est pas quelqu'un à s'approprier du butin.“ [Sourate 3,161]
&
“Les croyants n'ont pas à quitter tous leurs foyers.” [Sourate 9,122]

Et on dit “An” avec la signification de “ALAAM” (forme interrogative) voulant dire : “Que ce Coran ne peut être inventé” et on dit avec la signification de la négation ou “ne peut être forgé”  (La Youftar).

L’Imâm ar-Râzi dit exactement la même chose dans son tafsir. Quoi qu’il en soit, l’interprétation boiteuse de notre ami ne tient pas la route, parce que le contexte du verset, ainsi que les commentateurs le contredisent.



Le fumeur EP dit :

Désormais en connaissant les mots expressément falsifiés par des faussaires le verset devient (souligné en rouge):

Ce Coran n'est nullement à être forgé en dehors d'Allah ]Et cette Compilation/Recueil n'est q'une invention/fabrication mensongère a ne pas mettre en dehors/au-dessus d'Allah] mais c'est la confirmation de ce qui existait déjà avant lui , et l'exposé détaillé du Livre ]Al-Kitab/Bible Sacrée] en quoi il n'y a pas de doute, venu du Seigneur de l'Univers.

Le Coran se réfute a lui-même,aucune provenance divine,ce n'est qu'une compilation mensongère.



La traduction du fumeur EP est impossible, même en français ça n’a pas de sens. Le verset en arabe est :


وَمَا كَانَ هَٰذَا الْقُرْآنُ أَن يُفْتَرَىٰ مِن دُونِ اللَّهِ وَلَٰكِن تَصْدِيقَ الَّذِي بَيْنَ يَدَيْهِ وَتَفْصِيلَ الْكِتَابِ لَا رَيْبَ فِيهِ مِن رَّبِّ الْعَالَمِينَ



Premièrement, le fumeur a littéralement ajouté une négation au verset. Le fumeur traduit :


Et cette Compilation/Recueil n'est QU'UNE invention/fabrication mensongère a ne pas mettre en dehors/au-dessus d'Allah

Alors que le verset dit : “Ce Coran n'est nullement à être forgé en dehors d'Allah”. Ainsi, de quel droit le fumeur ajoute une négation?

Également, dans ce verset, le mot walakin sépare la partie bleu de la partie noire. La partie noire réfutant la partie bleu. Or, en prenant en compte la traduction du fumeur EP, il y a un non sens, car comment concilier le début de sa traduction avec la conjonction mais (walakin)? En effet, sa traduction est :

Et cette Compilation/Recueil n'est q'une invention/fabrication mensongère a ne pas mettre en dehors/au-dessus d'Allah, mais c'est la confirmation de ce qui existait déjà avant lui , et l'exposé détaillé du Livre.


Où est l’opposition issu de la conjonction "mais" ? Le Coran n’est qu’une fabrication, mais c’est la confirmation du Livre?

EP fume un peu trop, et si je fumais moi aussi, alors je dirais que si le Coran est une fabrication et un mensonge, mais que c’est la confirmation et le détaille du livre qui serait la Bible, alors la Bible aussi serait une fabrication et un mensonge, car si le Coran détaillait la Bible, et qu’il était un mensonge, alors a fortiori la Bible le serait encore plus.

Par suite, lorsque la conjonction walakin est utilisée, il y a une opposition entre deux idées, la dernière réfutant la première. Considérez les exemples suivants :

Coran 3.79 :

وَمَا كَانَ اللَّهُ لِيُطْلِعَكُمْ عَلَى الْغَيْبِ وَلَكِنَّ اللَّهَ يَجْتَبِي مِنْ رُسُلِهِ مَنْ يَشَاءُ

Et Allah n'est point tel qu'il vous dévoile l'Inconnaissable. Mais Allah choisit par Ses messagers qui Il veut.

Selon le fumeur, Allah nous dévoilerait l’inconnaissable, mais Allah choisit par Ses messagers qui Il veut. Si Allah nous dévoilait l’inconnaissable à nous tous, il serait inutile d’envoyer des Messagers. Aucun sens.


Coran 12.111 :

مَا كَانَ حَدِيثًا يُفْتَرَى وَلَكِنْ تَصْدِيقَ الَّذِي بَيْنَ يَدَيْهِ وَتَفْصِيلَ كُلِّ شَيْءٍ وَهُدًى وَرَحْمَةً لِقَوْمٍ يُؤْمِنُونَ

Dans leurs récits il y a certes une leçon pour les gens doués d'intelligence. Ce n'est point là un récit fabriqué . C'est au contraire la confirmation de ce qui existait déjà avant lui, un exposé détaillé de toute chose, un guide et une miséricorde pour des gens qui croient.

Selon la logique du fumeur qui consiste à ajouter des négations, le Coran dirait encore une fois qu’il est un récit fabriqué. Bravo!


Coran 33.40 :

مَا كَانَ مُحَمَّدٌ أَبَا أَحَدٍ مِنْ رِجَالِكُمْ وَلَكِنْ رَسُولَ اللَّهِ وَخَاتَمَ النَّبِيِّينَ وَكَانَ اللَّهُ بِكُلِّ شَيْءٍ عَلِيمًا

Muhammad n'a jamais été le père de l'un de vos hommes , mais le messager d'Allah et le dernier des prophètes. Allah est Omniscient.

Selon le fumeur, le Prophète (sws) serait le père de l’un des croyants. Aucun sens. Le mais ne joue aucun rôle!

En fait, pour avoir une négation dans le verset, EP doit ajouter le mot  إِلا qui ne se trouve pas dans le verset qu’il a mal traduit. Regardons maintenant ce que donne des versets avec le mot إِلا en plus :


Coran 7.82 :

وَمَا كَانَ جَوَابَ قَوْمِهِ إِلا أَنْ قَالُوا أَخْرِجُوهُمْ مِنْ قَرْيَتِكُمْ إِنَّهُمْ أُنَاسٌ يَتَطَهَّرُونَ

Et pour toute réponse, son peuple ne fit QUE dire : "Expulsez-les de votre cité. Ce sont des gens qui veulent se garder purs" !


Coran 10.19 :

وَمَا كَانَ النَّاسُ إِلا أُمَّةً وَاحِدَةً فَاخْتَلَفُوا وَلَوْلا كَلِمَةٌ سَبَقَتْ مِنْ رَبِّكَ لَقُضِيَ بَيْنَهُمْ فِيمَا فِيهِ يَخْتَلِفُونَ

Les gens ne formaient (à l'origine) QU’UNE seule communauté. Puis ils divergèrent. Et si ce n'était une décision préalable de ton Seigneur, les litiges qui les opposaient auraient été tranchés.


C’est ce mot que EP doit ajouter pour avoir une traduction conforme à la sienne, or celui-ci n’existe pas. Par conséquent, le fumeur n’a pas trouvé mieux que de falsifier un verset Coranique pour arriver à ses fins.



3. Conclusion


Comment expliquer l’attitude d’EP ? Et bien le Coran nous informe de ce type de personnes :

Très certainement Nous avons exposé [tout ceci] dans ce Coran afin que [les gens] réfléchissent. Mais cela ne fait qu'augmenter leur répulsion. (17.41)

Et aussi :

Et quand tu lis le Coran, Nous plaçons, entre toi et ceux qui ne croient pas en l'au-delà, un voile invisible. Nous avons mis des voiles sur leurs coeurs, de sorte qu'ils ne le comprennent pas : et dans leurs oreilles, une lourdeur. Et quand, dans le Coran, tu évoques Ton Seigneur l'Unique, ils tournent le dos par répulsion. (17.45-46)

Le Coran détaille parfaitement l’attitude de telle personne. Maintenant doit-on considérer, comme l’auteur de ce pitoyable article, que sa Bible affirme qu’elle est mensongère puisque nous lisons :

“Comment pouvez-vous dire : « Nous sommes sages et la Loi de Yahvé est avec nous ! » Vraiment c’est en mensonge que l’a changée le calame mensonger des scribes (Jérémie 8,8) ?


Wa Allahou a’lem
Comments